Libération et prévention de l'empreinte cellulaire du traumatisme

traumatisme

Libération et prévention de l'empreinte cellulaire du traumatisme
Crédit photo: Illustration de l'US Air Force/ Airman 1st Classe Joshua Green

Avant de devenir thérapeute, je croyais, comme la majorité des gens, que le traumatisme et le TSPT subséquent ne sont ressentis que par une petite partie de la population et se limitent principalement aux soldats et aux premiers intervenants comme les pompiers, la police et les ambulanciers; ainsi que les résidents des pays déchirés par la guerre et les victimes d'événements catastrophiques.

Ayant travaillé dans le domaine du conseil en santé mentale pendant plus de dix ans, où les cinq premiers ont été consacrés à faciliter les services intensifs à domicile pour les enfants et les familles considérés comme «à risque», je comprends maintenant que le traumatisme touche tout le monde, y compris moi .

Traumatisant distillant à son essence même

Voyons donc comment et pourquoi cela est possible et parce que c'est un sujet très GRAND; J'offre, pour votre considération, un aperçu homéopathique; un qui a été distillé jusqu'à son essence même afin de fournir une compréhension concise dans un forum très limité.

Les experts dans le domaine du traumatisme ont identifié qu'il existe essentiellement deux façons dont un individu peut subir un traumatisme.

Traumatisme choc survient en réponse à un événement spécifique tel qu'un accident, un événement catastrophique, une maladie grave, une intervention chirurgicale ou la perte soudaine et inattendue d'un être cher.

Traumatisme développementald'autre part, elle est vécue à travers des abus émotionnels, psychologiques, physiques ou sexuels chroniques et / ou une extrême pauvreté tout au long de l'enfance, à des stades critiques du développement. À partir de 1997, les statistiques indiquaient que 1 chez les femmes 3 et 1 chez les hommes 5 aux États-Unis avait été abusé sexuellement avant l'âge de dix-huit ans et qu'entre 75 et 100 millions d'Américains avaient subi des sévices sexuels et / ou physiques.

Trauma vous change pour toujours et entraîne une grande variété de symptômes, y compris, mais sans s'y limiter; les retours en arrière, l'incapacité de se concentrer, les attaques de panique, l'insomnie, la dépression, l'anxiété, les courtes périodes d'attention, les comportements destructeurs et la rage. La plupart, sinon la totalité, des expressions de la maladie mentale et de l'instabilité émotionnelle ont un traumatisme comme antécédent.

Comprendre le traumatisme

Pour comprendre le traumatisme, nous devons brièvement visiter le cerveau humain que l'on appelle souvent le «cerveau trine» parce qu'il est composé de trois parties; le cerveau reptilien (instinctif), le cerveau mammalien ou limbique (émotionnel) et le cerveau humain ou néo-cortex (rationnel). Quand une personne est confrontée à un événement accablant ou constituant un danger de mort; le cerveau reptilien / instinctif avec notre système nerveux devient fortement activé ou «chargé» en réponse à la menace. Cette réponse est involontaire et instinctive, provoquant le «gel» du corps en réponse à la menace. Cette immobilisation fait que l'esprit entre dans un état altéré, assurant qu'aucune douleur n'est ressentie.

Le traumatisme est physiologique et implique souvent une grande variété de réponses, y compris, mais sans s'y limiter; l'immobilité, la panique, l'incapacité de respirer ou de parler et l'engourdissement dans le corps. Ces réponses sont le résultat de la «charge énergétique» et de l'activation du système nerveux comprimé dans le cadre de l'expérience d'immobilisation. Ces mécanismes nous protègent du sentiment et se souviennent souvent de l'événement. En raison de la composante altérant l'esprit, le traumatisme devient une expérience physiologique multidimensionnelle qui est presque toujours difficile à articuler, même quand on se souvient d'elle.

Cette «charge énergétique» qui a été mobilisée pour négocier la menace doit être libérée ou devenir une empreinte cellulaire encodée dans le corps physique comme une mémoire qui pourrait éventuellement informer une foule d'expressions physiques et émotionnelles de la maladie. Le mouvement physique au moment de l'événement est essentiel pour pouvoir décharger l'énergie comprimée ou «congelée» afin de ne pas éprouver de symptômes défavorables du fait de rester immobilisé.

Traumatisme non résolu

Un traumatisme non résolu peut mener à une victimologie à vie et à des modèles comportementaux et relationnels dysfonctionnels. L'individu est gardé, employant une multitude de mécanismes de défense pour s'assurer qu'ils ne ressentent pas la douleur qui serait associée au (x) traumatisme (s) d'origine.

De plus, il y a une tentative inconsciente de revisiter le (s) traumatisme (s) originel (s) afin de résoudre ce qui était devenu profondément codé dans le corps physique. Cela se traduit souvent par des cycles de traumatisme individuels tout au long de leur vie, tels que des accidents et des blessures, qui se produisent généralement dans le contexte de drames élevés. Les surrénales qui étaient activées dans le cadre de la «charge» du système nerveux au moment du (des) traumatisme (s) originel (s) finissent par être activées de façon chronique dans le cadre de ce phénomène cyclique.

Après un certain temps, l'expérience devient normalisée comme une manière d'être et nous avons maintenant une population entière souffrant de fatigue surrénalienne en raison d'être accro au cycle qui se traduit par une myriade de produits chimiques et d'hormones sécrétées dans le cerveau et la corps. La plupart, sinon la totalité, de mes clients qui viennent me voir sont initialement encouragés à commencer à prendre du liquide surrénalien dans le cadre de leur processus de rétablissement.

Identité de victime ou de survivant

Parce que le traumatisme est physiologique, la guérison du traumatisme est un processus auquel on ne peut accéder qu'en développant une conscience plus consciente et «centrée sur le corps». Il n'est pas nécessaire de participer à des années de thérapie ou de plonger dans des souvenirs profondément réprimés. Créer une identité de «victime» ou de «survivant» de l'abus ou du traumatisme en étant membre d'un groupe de soutien ou en tant que client thérapeutique perpétuel interfère avec sa capacité à guérir car revivre la douleur émotionnelle en racontant son histoire encore et encore est traumatisant et ne sert à rien d'autre qu'à renforcer l'empreinte traumatique originale.

Les produits pharmaceutiques aggravent encore le problème en supprimant les sentiments et les sensations tout en interférant avec la sagesse innée du corps à guérir. Parce que notre conditionnement culturel dévalorise la vulnérabilité émotionnelle et met l'accent sur l'importance de l'esprit et sur notre capacité à supporter des expériences difficiles; Nous, en tant que collectif, sommes devenus extrêmement déconnectés de nos individus physiques et instinctifs. Pour guérir du traumatisme, nous devons nous reconnecter à cet aspect de nous-mêmes.

Rétablir l'intégrité et le sentiment de sécurité

Le traumatisme guérisseur consiste à restaurer la complétude d'un organisme qui a été fragmenté ou brisé en intégrant les aspects de soi qui ont été «surgelés» dans le temps et dans l'espace par la peur. Les modalités centrées sur la somatique se sont révélées être les traitements les plus efficaces pour libérer le traumatisme du corps physique.

Thérapie crânienne sacrée fluide-dynamique, EMDR, Thérapie de libération émotionnelle somatique (SERT), Rolfing, Acupuncture, Reiki, Massage, Tai Chi, Qi Gong et Flottant (Réservoirs de privation sensorielle) sont toutes les modalités que j'ai expérimentées et que je continue d'utiliser dans mon rétablissement continu d'un traumatisme et de mon voyage vers une intégration et une complétude accrues.

L'empreinte traumatique limite notre capacité à nous engager pleinement dans la vie et nous change pour toujours d'une manière que nous ne pouvons jamais complètement comprendre. Cela interfère avec notre capacité à être intime avec nous-mêmes et avec les autres parce qu'à partir du moment où nous sommes traumatisés, nous portons l'empreinte instinctive profonde que nous ne sommes pas en sécurité.

Tout ce que nous faisons et toutes nos croyances sont déterminés par la peur qui est «surgelée» et encodée dans les milliards de cellules de notre corps. Des mécanismes de défense bien rodés et sophistiqués, y compris l'alcool, les drogues récréatives et les produits pharmaceutiques, assurent que nous ne ressentirons jamais pleinement les sensations qui viennent du fait d'être dans un corps physique.

Nous passons par la vie gardée et méfiante de notre environnement et des personnes qui l'habitent, y compris les individus avec lesquels nous sommes en relation la plus proche. Nous portons la honte, la culpabilité et les regrets profondément enfouis dans notre psyché; croire que nous sommes indignes d'amour et d'acceptation.

Se remettre d'un traumatisme par une approche et une approche douces, centrées sur le cœur et axées sur le corps peut être extrêmement transformatrice; ce qui en fait l'une des expériences les plus significatives que l'on puisse avoir pour atteindre un éveil physique, émotionnel, psychologique et spirituel.

Résumé

* Le traumatisme est physiologique et implique une grande variété de réponses, y compris, mais sans s'y limiter, l'immobilité, la panique, l'incapacité de respirer ou de parler et l'engourdissement dans le corps.

* Ces réponses sont le résultat de la «charge énergétique» et de l'activation du système nerveux comprimé et immobilisé. Ces mécanismes nous protègent du sentiment et se souviennent souvent de l'événement.

* Cette «charge énergétique» qui a été mobilisée pour négocier la menace doit être libérée ou devenir une empreinte cellulaire codée dans le corps physique en tant que mémoire qui finira par créer une foule d'expressions physiques et émotionnelles de la maladie.

* Un traumatisme non résolu peut mener à une victimologie à vie et à des relations dysfonctionnelles. La plupart, sinon la totalité, des expressions de la maladie mentale et de l'instabilité émotionnelle ont un traumatisme comme antécédent.

* L'empreinte traumatique limite notre capacité à nous engager pleinement dans la vie. Cela nous change pour toujours d'une manière que nous ne pouvons jamais complètement comprendre. Cela interfère avec notre capacité à être intime avec nous-mêmes et avec les autres parce qu'à partir du moment où nous sommes traumatisés, nous portons l'empreinte instinctive profonde que nous ne sommes pas en sécurité.

* Parce que le traumatisme est physiologique, les modalités centrées sur la somatique se sont avérées être les traitements les plus efficaces que nous ayons pour libérer un traumatisme du corps physique.

© 2016 par Kate O'Connell, LPC. Tous les droits sont réservés.
Reproduit avec la permission de l'auteur.

Source de l'article

Au-delà de l'empreinte: une nouvelle modalité pour les praticiens de la santé mentale et ceux qui cherchent leur aide
par Kate O'Connell

Au-delà de l'empreinte: une nouvelle modalité pour les praticiens de la santé mentale et ceux qui cherchent leur aide par Kate O'ConnellBeyond the Imprint (BTI) annonce un nouveau paradigme de la pensée dans le domaine du conseil en santé mentale qui dépasse la dualité de notre conditionnement inconscient. La physique quantique commence à remplacer la vision mécaniste de la physique newtonienne et nous enseigne à chaque nouvelle découverte que nous sommes intimement liés à notre environnement et à tout ce qui s'y trouve. Cela inclut la compréhension que nous pouvons changer ce qui est en dehors de nous en nous changeant simplement nous-mêmes.

Cliquez ici pour plus d'informations et / ou pour commander ce livre.

A propos de l'auteur

KATE O'CONNELLKATE O'CONNELL est un thérapeute de l'enfant et de la famille avec une pratique privée à Charlottesville, en Virginie, répondant aux besoins thérapeutiques des enfants, des adolescents, des adultes et des familles. Sa formation en services intensifs à domicile, en toxicomanie, en thérapie systémique familiale et en médecine énergétique lui permet de favoriser des résultats positifs pour ses clients tout en les défendant dans les systèmes juridique, universitaire, médical et social. Son livre fournit le cadre pour les ministères de l'Alliance de guérison de la Virginie centrale (www.hacva.org), un organisme sans but lucratif voué à unir les compétences, la sagesse et l'expertise des professionnels de la santé de la communauté. HACVA offre une variété de modalités basées sur l'efficacité pour faciliter la guérison mentale, émotionnelle et physique au niveau cellulaire pour les individus de tous âges et de tous horizons, indépendamment de leur capacité à payer. Visitez le site de Kate à www.oconnellkate.com

traumatisme
enafarzh-CNzh-TWtlfrdehiiditjamsptrues

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}