Trois choses qui devraient faire partie de vos efforts de perte de poids

Trois choses qui devraient faire partie de vos efforts de perte de poids
Sommeil reposant et abondant est la clé de la perte de poids, la recherche suggère. Volka_R / Shutterstock.com

Imaginez que vous dirigez une entreprise, mais vous ne pouvez pas atteindre votre objectif parce que tous vos bons travailleurs continuent à cesser de fumer.

Pour les années 30, votre réponse à ce problème a été de critiquer les travailleurs et de dire qu'ils sont stupides et faibles pour cesser de fumer. En conséquence, vous n'atteignez jamais votre objectif. Vous ne changez pas votre formule ou ne changez pas votre plan, continuez à blâmer et à humilier les travailleurs pour avoir cessé de fumer.

Si vous faisiez cela, votre taux d'échec resterait inchangé au fil du temps, bien sûr, et vous n'atteindriez jamais votre objectif.

De la même manière, des centaines de milliers de personnes n'atteignent pas leurs objectifs de régime et de perte de poids chaque année, et l'incidence de l'obésité continue d'augmenter. La réponse de l'industrie du conditionnement physique à cela a été de continuer comme prévu et de blâmer les taux élevés d'échec sur les gens eux-mêmes, créant une culture de la honte aveugle et subtile.

Maintenant, imaginez que vous fassiez des recherches dans votre entreprise, et vous découvrirez que les gens continuent de fumer parce que le tapis sent la poubelle, le bureau est trop chaud et les bureaux sont en mauvais état. Si vous espérez éventuellement atteindre votre objectif, vous répondrez presque certainement aux facteurs qui conduisent à l'attrition de nos travailleurs, n'est-ce pas?

La même chose vaut pour perte de poids dans 2018. La science nous a montré pourquoi les «travailleurs» démissionnent. Ils abandonnent parce que leur capacité à faire de l'exercice est limitée, ils ne dorment pas assez et ils ne mangent pas pour le changement. Tout comme votre entreprise avait besoin d'arrêter de ridiculiser les travailleurs pour cesser de fumer et changer la moquette, la fournaise et les bureaux, le monde du fitness devrait résister à la tentation de la honte et se concentrer sur la capacité d'exercice, le sommeil et la récupération.

J'ai étudié la perte de poids et l'obésité pendant de nombreuses années. La question du surpoids et de l'obésité devient de plus en plus pressante chaque année 84 millions de personnes sont maintenant considérées pré-diabétiques. Alors qu'ils sont dans un état pré-diabétique, ils peuvent toujours éviter les conséquences débilitantes de la maladie. Mais une fois qu'ils deviennent diabétiques, les problèmes de santé découlent de cette maladie grave. La même chose est vraie pour les maladies cardiaques, l'arthrite et de nombreuses autres affections liées à l'obésité.

Exercer

Les gens doivent faire assez d'exercice non seulement pour brûler des calories pour perdre du poids, mais pour garder le poids. Autrement dit, si une personne ne peut marcher que cinq minutes aujourd'hui, elle ne peut s'attendre à réussir un programme qui prévoit quatre jours d'exercice au-delà de ce montant chaque fois, demain. Ainsi, l'objectif initial de toute transformation de perte de poids prévue devrait être d'augmenter d'abord sa capacité d'exercice à un point critique, appelé le point de capture.

Une fois cette capacité atteinte, les préférences alimentaires vont changer, les taux métaboliques vont augmenter et les patients auront une chance réelle de suivre un régime d'exercice qui se traduit par une quantité importante de calories brûlées.

An "En forme" personne est beaucoup plus susceptible de réussir avec un nouveau régime et programme d'exercice qu'une personne sédentaire, en surpoids. En conséquence, la première étape doit être d'augmenter cette capacité et d'y arriver.

Les deux autres principes de la récupération sont tout aussi critiques: le sommeil et l'alimentation.

sommeil

Des milliers d'articles et de nombreux livres ont été écrits sur le sommeil en ce qui concerne la fonction cérébrale, les ondes cérébrales, la pensée, la mémoire, l'humeur, etc. Le rôle du sommeil dans le changement métabolique physique, cependant, est manquant de la plupart des tentatives de régime.

Tout simplement, le sommeil est le temps que le corps change. Structurellement, nos corps font des molécules pendant le sommeil qui suit l'exercice, ce qui nous aidera à renforcer nos muscles, faire baisser la tension artérielle, neutraliser l'inflammation et augmenter notre métabolisme.

Dormir assez nous fera aussi manger moins. Les IRM fonctionnelles du cerveau montrent que les gens sont beaucoup plus intéressés à manger lorsqu'ils sont privés de sommeil. De plus, personnes privées de sommeil sont plus poussés vers des aliments malsains lorsqu'on leur donne l'option. Ils ont également augmenté les niveaux de gherlin, l'hormone qui nous fait sentir la faim, et les niveaux diminués de leptine, l'hormone qui nous fait sentir plein. Et, dans de nombreuses études, on a montré que les gens mangent réellement plus de nourriture et prennent plus de poids lorsqu'ils sont privés de sommeil, et les études de population ont montré une augmentation de l'IMC chez les personnes ayant moins d'heures de sommeil.

Manger pour le changement

Souvent, les gens errent quand ils essaient de perdre du poids en limitant les calories au début de leurs efforts. Restreindre les calories conduit à une foule de réponses du corps qui induisent un comportement de recherche de nourriture et amènent les gens à «quitter» leur régime alimentaire. Une étude récente d'un grand groupe de personnes suggère que les gens ne devraient pas compter les calories mais faites plutôt attention à la qualité de la nourriture, en évitant le sucre et les aliments transformés et en mangeant beaucoup de fruits et de légumes.

Nous ne pouvons pas modifier la structure de notre corps sans les éléments nutritifs appropriés à bord. Si, pendant notre sommeil, notre corps entreprend les changements que nous voulons et qu'il n'y a pas de nutriments pour le faire, il n'y aura pas de transformation. Les nutriments spécifiques nécessaires pour la récupération et l'optimisation de notre microbiome ont été bien décrits au cours des dernières années et devraient être ajoutés à notre consommation (par rapport à la restriction) jusqu'à ce qu'un point critique d'alimentation propre soit atteint.

La ConversationEn résumé, les trois choses qui manquent à la plupart des tentatives de régime sont la capacité d'exercice appropriée, la bonne quantité de sommeil et un plan à manger pour le rétablissement et le changement. La mise en œuvre de ces éléments dans la plupart des plans permettra aux gens de rester engagés assez longtemps pour que les habitudes saines soient «attrapées».

A propos de l'auteur

David Prologo, professeur adjoint, Département de radiologie et de sciences de l'imagerie, Université Emory

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes

Brain-Powered Weight Loss: The 11-Step Behavior-Based Plan That Ends Overeating and Leads to Dropping Unwanted Pounds for Good
santéAuteur: Eliza Kingsford
Reliure: Relié
Editeur: Rodale Books
Liste Des Prix: $26.99

Acheter maintenant

The Thin's Woman Brain: Rewiring the Brain for Permanent Weight Loss
santéAuteur: Dilia Suriel
Reliure: Poche
Editeur: Applied Insight, Inc
Liste Des Prix: $14.95

Acheter maintenant

Motivation de perte de poids: 28 Puissants motivations de motivation, secrets et stratégies pour la motivation pare-balles pour perdre le poids! (Stratégies de motivation pour la perte de poids) (Volume 1)
santéAuteur: Megan Lacey
Reliure: Broché
Editeur: CreateSpace Independent Publishing Platform
Liste Des Prix: $11.99

Acheter maintenant

enzh-CNtlfrhiides

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

 Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

 Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}