Suppléments naturels à base de plantes pour les allergies

 
Suppléments naturels à base de plantes pour les allergies

Il existe plusieurs médicaments à base de plantes en vente qui prétendent soulager le rhume des foins et la rhinite allergique perannuelle. Les suivants ont été testés:

Pétasite un supplément naturel à base de plantes pour les allergies graphiques

Pétasite (Petasites hybridus)

Pétasite (Petasites hybridus) peut être un traitement très efficace pour le rhume des foins. Il a été récemment comparé à un antihistaminique et a fait tout aussi bien pour contrôler les symptômes du rhume des foins, mais n'a pas produit de la somnolence. Cette plante contient des substances qui sont connus pour affecter le système immunitaire, et il a également été utilisé pour traiter l'asthme.

Ortie un supplément naturel à base de plantes pour les allergiesOrtie (Urtica dioica)

Ortie (Urtica dioica) a été pensé pour être aussi bon que, sinon mieux, que les précédents médicaments du rhume des foins par la moitié des patients testés. La dose utilisée était deux 300 mg gélules prises chaque fois que les symptômes ont été observés. Cela ne veut pas une étude concluante, mais il suggère que l'ortie pourrait être un traitement utile. Il est probablement une herbe sûre.

Gingko Biloba un supplément naturel à base de plantes pour les allergies graphiquesGinkgo (Ginkgo biloba)

Ginkgo (Ginkgo biloba) peut diminuer la réaction du corps aux allergènes. (Pour ceux qui souffrent d'asthme pollinique, cela pourrait aussi aider en calmant l'inflammation des voies respiratoires.)


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Suppléments Luffa base de plantes pour les allergies graphiquesLuffa complexe (Aussi commercialisé sous le Pollinosan)

Luffa complexe (Aussi commercialisé sous le Pollinosan) contient des extraits de plusieurs produits végétaux différents, y compris le concombre éponge. (Aussi appelé un luffa ou luffa, cela est mieux connu comme un cylindre de grattage utilisé pour frotter la peau pendant la douche.) Les résultats non publiés d'un essai effectué par le fabricant suggèrent que 75 pour cent des personnes souffrant de rhume des foins bénéficient de ce mélange. Inutile de dire qu'un essai publié par une équipe de recherche indépendante serait plus convaincant.

Extrait de pépins de raisin

Extrait de pépins de raisin a été testé avec les victimes de rhume des foins et n'a montré aucun avantage.

Quercétine

Quercétine se trouve dans le vin rouge, les pommes, les oignons, et d'autres aliments et est donc susceptible d'être en sécurité aussi longtemps que vous ne faites pas trop la dose. Il a été testé en laboratoire avec des mastocytes prélevés sur le nez des personnes souffrant de rhinite allergique (mastocytes sont responsables du déclenchement de la réaction allergique). L'exposition à la quercétine a fait les cellules moins susceptibles de réagir à l'allergène. C'est impressionnant, mais on ne sait pas si cela se traduit par des avantages réels lorsque quercétine est avalé par le rhume des foins souffrant-il y a toutes sortes d'inconnues impliqués. Lorsque absorbé par l'estomac, est-il atteint le nez intact? Est-ce que la quercétine affecte les mastocytes de la même façon quand elles sont dans le nez, plutôt que dans un tube à essai? Si vous voulez donner quercétine un essai, en dépit de ces inconnues, la dose habituellement recommandée est comprise entre 250 mg et 600 mg, pris 5 à 10 minutes avant les repas.

Perilla 6000 (contient Perilla frutescens)

Perilla 6000, qui est commercialisé comme traitement pour le rhume des foins et autres allergies, contient Perilla frutescens, Une plante chinoise, avec une tradition folklorique longue traitement de l'allergie, ainsi que Coleus forskohlii. Ce dernier a été testé pour l'asthme et a des avantages certains, mais il peut également provoquer des effets secondaires désagréables: douleurs dans la bouche et des nausées. Perilla lui-même a été testé uniquement chez les animaux, mais a montré des résultats prometteurs dans le blocage des réactions allergiques. (Malheureusement, ce mélange contient également de la luzerne, qui est dangereuse pour certaines personnes atteintes de maladies auto-immunes telles que le lupus érythémateux disséminé.) Perilla 6000 n'est pas encore vendu aux États-Unis, mais peut être commandé auprès de fournisseurs au Royaume-Uni ou en Australie. peut être trouvé via Internet.

Réactions allergiques aux médicaments à base de plantes

Avant de prendre tout médicament à base de plantes, envisager la possibilité de réactions allergiques, en particulier si vous souffrez des symptômes dans la bouche de certains aliments. Procéder très prudemment (sec "Herbal Medicines" à la page 167). Rappelez-vous que quelque chose d'aussi apparemment anodin que la camomille pourrait provoquer des crises d'asthme potentiellement mortelles dans quelques sensibles souffrant de rhume des foins (voir la boîte avec l'histoire de Jack à la page 168).

La toxicité est également une possibilité de garder à l'esprit. L'idée que quelque chose doit être en sécurité parce qu'il est «naturel» est évidemment erronée - pruche est naturel et est donc belladone, les deux poisons mortels. La plupart des plantes ne sont pas ce létale mais seraient toujours vous rendre malade si vous les mangiez. Sinon, pourquoi ne nous avertissons nos enfants, quand sur des randonnées, de ne pas manger des feuilles, baies ou champignons, autre que quelques-uns que nous connaissons sont en sécurité?

L'autre grand mythe à propos des plantes médicinales est qu'elles doivent être sûres "parce que les gens les utilisent depuis des siècles". Le fait est que les effets secondaires qui tardent à apparaître ou qui affectent seulement une minorité de personnes ne seront pas nécessairement attribués à leur véritable cause. Des douzaines de récits édifiant peuvent être racontés sur les substances (pas seulement les plantes médicinales, mais aussi les aliments locaux et les substances cérémonielles comme le tabac) qui ont été utilisées depuis des lustres et qui semblaient irréprochables, mais qui étaient en réalité très dommageables. Leur toxicité n'a pas été reconnue pendant des siècles, voire des millénaires, simplement parce que les effets néfastes étaient variables et ne sont pas apparus immédiatement.

Il est également vrai, avec des substances dérivées de plantes alimentaires, afin qu'ils puissent être en sécurité aux niveaux normalement consommés mais dangereux lorsqu'ils sont pris à haute dose sous forme purifiée. Ceci a prouvé être le cas avec le bêta-carotène, un pigment et un antioxydant présent dans les carottes, les abricots, les mangues, et beaucoup d'autres fruits. Lorsque pris à haute dose par les fumeurs, il a augmenté le risque de cancer du poumon au lieu de diminuer, comme on l'espérait.

Si vous envisagez de prendre un médicament à base de plantes particulier, vous pouvez essayer d'écrire au fabricant pour lui demander s'il a été testé pour la sécurité conformément aux normes modernes. Malheureusement, très peu en ont, vous devez donc être à l'affût des effets secondaires de la prise d'herbes. Notez tout changement dans votre état de santé, en particulier les dommages au foie (peau jaunâtre, jaunissement du blanc des yeux, fèces pâles, urines foncées, nausées et douleurs). Les décès dus aux médicaments à base de plantes ont généralement été causés par des lésions du foie ou des reins.

Interaction avec des médicaments conventionnels à base de plantes

Les plantes médicinales peuvent également interagir avec les médicaments conventionnels, de la même manière qu'un médicament peut interagir avec un autre médicament. Les herbes suivantes ont des interactions défavorables avec les médicaments que vous prenez pour les allergies:

• kava-kava peut augmenter les effets secondaires typiques des antihistaminiques: somnolence et le manque de coordination.

• Le ginseng, le nerprun, l'aloe vera, cascara sagrada, le séné et d'interagir avec tous les comprimés de stéroïdes.

• Faisan oeil de, racine de rhubarbe, scille, et le lys de la vallée d'interagir avec un stéroïde particulier: bétaméthasone. Elles permettront d'augmenter à la fois les effets souhaités de la drogue et ses effets secondaires.

 

 


Cet article est extrait du livre: Hay Fever du Dr Jonathon Brostoff & Linda Gamlin

Cet article est tiré avec la permission du livre:

Rhume des foins, © 1993,2002
par le Dr Jonathon Brostoff et Linda Gamlin
.

Reproduit avec la permission de l'éditeur, Healing Arts Press. www.InnerTraditions.com

 

Info / Commander ce livre.


À propos des auteurs

 

Jonathan Brostoff, MD, est professeur émérite de l'allergie et de santé environnementale au Collège King à Londres et une autorité internationalement reconnue sur les allergies.

Linda Gamlin a été formée en tant que biochimiste et a travaillé dans la recherche pendant plusieurs années avant de se tourner vers l'écriture scientifique. Elle est spécialisée dans les maladies allergiques, les effets de l'alimentation et de l'environnement sur la santé et la médecine psychosomatique. Ensemble, ils ont co-écrit Allergies alimentaires et L'intolérance alimentaire et l'asthme.

Vous aimeriez aussi

LANGUES DISPONIBLES

Anglais afrikaans Arabe Chinois simplifié) Chinois (traditionnel) Danois Hollandais Philippin Finnois Français Allemand Grec Hébreu Hindi Hongrois Indonésien Italien Japonais Coréen Malaisien Norvégien Persan Polonais Portugais Roumain Russian Espagnol Swahili Swedish Thaï Turc Ukrainien Ourdou Vietnamien

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.