Les vents de la grâce peuvent parfois se sentir comme une malédiction

Les vents de la grâce peuvent parfois se sentir comme une malédiction

Les vents de la grâce soufflent toujours,
il suffit de lever nos voiles.
                                         - Sri Ramakrishna

Charlie:

On a dit que tout ce qui nous amène à faire face à la vérité essentielle de nos vies peut être appelé «grâce». Souvent, la grâce prend une forme qui ressemble plus à une malédiction qu'à une bénédiction. Il peut s'agir d'une maladie mortelle, de la perte d'un membre de la famille, du licenciement, du départ des enfants (ou de leur retour), du divorce, d'un accident grave ou de plusieurs crises possibles. la vie.

Ce n'est souvent pas avant que nous sortions de notre esprit avec la douleur, la terreur, le désir, la rage, le chagrin, la confusion ou même la joie, que l'épreuve de la grâce qui nous libère de la tyrannie de l'esprit craint devient possible. Mon année de dépression et l'année de traitement du cancer de Linda ont apporté la grâce qui m'a permis de me mettre à genoux. Bien qu'à ce moment-là j'aurais donné n'importe quoi pour éviter ces crises, je vois maintenant que la souffrance que j'ai endurée était un prix minuscule à payer pour les bénéfices du résultat.

Comment pouvez-vous quantifier la valeur de la liberté, de la paix intérieure ou de la capacité à éprouver un amour profond? De mon point de vue actuel, je ne peux imaginer aucun prix trop élevé pour payer ces cadeaux. Bien qu'à l'époque j'aurais donné n'importe quoi pour éviter ces épreuves, aujourd'hui je ne ressens que de la gratitude.

Ces jours de gratitude imprègnent mes sentiments envers Linda. Ce sentiment est très différent de la culpabilité et de la dépendance que j'ai ressenties envers elle pendant ma dépression. J'ai maintenant une idée de la façon dont Linda a souffert à cause de mon inconscience et de mon égocentrisme. J'ai également compris que ma peur et mes blessures non cicatrisées, plutôt qu'un défaut ou une lacune de base en moi, ont conduit mes actions destructrices. Cette reconnaissance m'a aidé à trouver le pardon pour moi-même et à remplacer le remords et l'auto-récrimination par l'acceptation et la compassion, deux qualités que je peux maintenant apporter plus pleinement dans ma relation avec Linda et avec les autres.

Je suis reconnaissant à Linda d'avoir vu en moi ce que je ne pouvais pas voir en moi et pour m'accrocher même à sa propre douleur, malgré les conseils bien intentionnés de certains de ses amis pour sortir du mariage. Je suis reconnaissant pour la vision qu'elle a eue d'une vie très différente de tout ce que nous avions connu ensemble, différent de tout ce que je pensais être possible. Heureusement, la vision de Linda était moins limitée que la mienne.

Dans la réalité du monde que nous partageons aujourd'hui, donner à Linda me donne. L'expérience du sacrifice est une expérience souvent présente pour moi mais pas du point de vue d'un martyr. Dans la définition littérale du mot, sacrifier signifie «rendre sacré». Il n'y a pas de sentiment de perte dans les occasions où je choisis de renoncer à mes préférences en faveur de Linda, mais seulement de me donner en contribuant à son bonheur. . Je sais et je crois qu'elle fait la même chose pour moi. Les jours où l'on se souvient du tour de renoncer à leurs préférences pour les autres sont révolus depuis longtemps.

Ne plus vouloir vivre avec un coeur fermé

Still we have times when our life together is something other than a blissful union. We continue to be very different people with different temperaments, dispositions, and points of view. Occasionally, differences arise that do not easily lend themselves to resolution, but I cannot remain angry for long, not because it is wrong but because I am no longer as able as I used to be to tolerate living with a closed heart.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Differences rarely turn into conflicts anymore. Our commitment to working things out in a way that is both respectful and honest is an expression not of an obligation but, rather, of an understanding that to do otherwise causes harm to ourselves, as well as to each other. Although differences don’t necessarily mean conflicts, they do have to be worked out. Sometimes this can be done simply by acknowledging their existence. We can agree to disagree, and quite often, we do.

This simple acknowledgment frequently represents the first step in a process leading to a deeper understanding. Being able to listen deeply and intently to each other has become more important to each of us than winning an argument or dominating the other. We are both becoming increasingly aware of the damage caused by relentless power struggles and the price that we each pay when we play to win rather than to understand.

Vivre avec nos différences apparemment irréconciliables

What I consider to be one of the greatest feats that Linda and I have accomplished in our forty-nine years together is not the resolution of our differences but the ability to live with those that seem irreconcilable. We’ve both discovered that even peace can have too high a price. Some things are worth fighting for, worth defending. If peace comes at the expense of one’s dignity, self-respect, or integrity, it is no peace at all, merely an uneasy truce that at some point will inevitably break down. Knowing how to relate skillfully and respectfully, even amid heated emotions, and when to let go is an essential skill for any meaningful relationship. We’ve both learned a lot about this distinction over the years.

From time to time, participants in our workshops have expressed concern that without the struggle for dominance that characterizes most marriages, things might get boring. I tell them that our relationship is anything but boring. Linda and I are continually confronting the question, “How can we make this work even better for both of us?” And neither of us is willing to settle for anything less.

Rather than relating to each other as adversaries vying for scarce resources, something we did for many years, we each value the other’s happiness as much as our own. If anything is boring and unexciting, it is being stuck in the repetitive, defensive postures that lead to replaying predictable and frustrating scenarios.

The connection that Linda and I now share is so close that we can sometimes read each other’s minds and know each other’s feelings without a word being spoken. The irony is that through this remarkably intimate connection, I experience a degree of personal freedom that is unprecedented in my life. The trust that Linda and I now share has enabled each of us to release the many forms of control we exercised over each other in the past. In the absence of the manipulative strategies bred of our own insecurity, a place of enormous spaciousness has opened within each of us and between us. This opening is the place where freedom and commitment meet.

S'éloigner de la codépendance: donner et recevoir

In the past, my love for Linda had been tainted and diminished by the guilt and resentment that are the by-products of codependent relationships. Out of the private and shared hells that we experienced, both Linda and I found parts of ourselves that we had previously disowned or were unaware of. As I came to terms with these hidden aspects of myself, Linda and I became less polarized in our needs for connection and separateness. As I acknowledged my need for closeness and found the courage to risk being emotionally vulnerable with Linda, she became more accepting of her own shadow side, including the parts of her that valued privacy, separateness, and solitude.

As we each became more whole, our dependence on each other to bring each of us into balance diminished, as did the resentment and fear that accompanies any relationship in which each person holds the power for the other’s sense of well-being.

It wasn’t until both Linda and I found ourselves through the lessons of our ordeals that our marriage became truly loving. As we each have healed into our wholeness, our capacity for love has grown. I am now not only more able to give more selflessly to Linda, but I am also able to receive the gifts she bestows on me more graciously. I feel worthy of accepting her offerings in the many forms in which they come: a special gift when there’s no occasion or “reason” for it, a favorite dish lovingly prepared, an unsolicited “I love you,” an unexpected backrub, a compliment, encouragement to take time for myself, and hundreds of other presents that seem to be constantly coming my way.

I also feel worthy of giving to Linda, and I take pleasure in coming up with new and creative ways of surprising her with unexpected delights. I no longer give to her out of a sense of duty, guilt, or obligation. I give out of a deep desire to express my love. I give because I am no longer consumed by buried resentment and unmet expectations. I give out of the joy that I experience in Linda’s happiness. I give because I am enlarged, not diminished, in this process, and my gifts to her are gifts to myself.

Taking delight in the process of giving has strengthened my capacity for generosity in general. In becoming more generous I have found my level of trust in myself, as well as in the world, has grown and deepened. I find myself less concerned with getting and more confident that my needs will all be met, although not necessarily without effort on my part, and not always on my terms.

I have discovered a strange paradox in the process of learning about the power of generosity. As I learned to put aside self-interest to more deeply attune to Linda’s reality, I have experienced a more satisfying kind of well-being than that which comes from the fulfillment of egoistic desires. Until I was thrust out of my self-centered cocoon, I wasn’t able to experience the fulfillment of my deeper longings. Then I was addicted to the need to seek gratification of the superficial wants that kept me empty because my heart was mostly closed.

Étendre l'amour du partenariat sacré

My marriage has become a sacred partnership in which our shared purpose is no longer primarily the seeking of emotional or sexual gratification. Rather, it is an arena in which we can extend the love that is generated between us to include others as well. Our children and grandchildren have been the most immediate benefactors and contributors to this process. Witnessing the metamorphosis of our home from a place of heartache and suffering into a loving sanctuary has been for me the most miraculous part of this transformation. The emotional climate of our home is currently characterized by laughter, respect, and warmth.

We have a significantly lowered threshold for the discord and conflict that we used to see as “normal” for a family. What were previously rationalized as legitimate forms of self-expression were actually cries of pain from unresolved discord and unmet needs. What I had justified as vitality and passion had more to do with the drama and intensity that arise from a state of prolonged unhappiness and resignation.

The distress that had been the norm in the family is now the exception, and our intolerance for avoidable distress has become a powerful motivator for the resolution of our differences. We have all, to a large degree, recovered from the desensitization that came from living in an emotionally volatile or unstable environment.

The effects of the foundation of stability that Linda and I have built have spilled over to other systems of our lives: family, extended family, work, and community. I no longer focus on the “deficiencies” and “shortcomings” of others and focus, instead, on doing my own work. In diverting my attention from my judgment of other people, the problematic aspects of their personalities seem to disappear. It isn’t that everyone else is changing but that I am no longer viewing others from the vantage point of what’s wrong with them. Underestimating the power of this shift toward self-responsibility rather than trying to correct others is impossible.

Some Things Are More Important Than "Knowing"

I’ve learned so much over the course of the sweet and tumultuous times of our marriage, yet the lesson that stands out for me is that I just don’t know. I don’t know how much more time Linda and I have left to spend together. I don’t know how we made it through hell. I don’t know what other challenges await me and who I will become in the process of meeting them. I don’t know why I’m so lucky and what I’ve done to deserve it.

One of the very few things that I do know is that there are some things that are more important than knowing, and this is what Linda has taught me: that matters of the heart are no less important than matters of the mind. She’s known this her whole life.

I used to know it, forgot it, and then remembered again. Who knows? I may forget again. If I do, I’ve at least had this time, this sweet precious time, brief though it may be, in which I was sailing a ship called Grace, et les vents remplissaient la voile gonflée.

 © 2018 par Linda et Charlie Bloom.
Reproduit avec la permission des auteurs.

Source de l'article

Ce qui ne nous tue pas: comment un couple est devenu plus fort aux endroits brisés
par Linda et Charlie Bloom.

Ce qui ne nous tue pas: comment un couple est devenu plus fort aux endroits brisés par Linda et Charlie Bloom.Ce qui ne nous tue pas est l'histoire d'un voyage de dix ans d'un couple qui les a menés à travers une série d'épreuves qui ont paralysé leur famille et ont presque détruit leur mariage. Formés comme psychothérapeutes et conseillers en relations professionnelles, Charlie et Linda ont constaté que leur formation professionnelle ne suffisait pas à les libérer des défis rencontrés. Le processus de leur récupération miraculeuse se lit comme un roman fascinant. L'histoire de The Blooms fournit les étapes essentielles pour redonner vie à un mariage défaillant et entrer dans une relation amoureuse profonde qui dépasse même les rêves que chaque partenaire avait osé espérer accomplir.

Cliquez ici pour plus d'informations et / ou pour commander ce livre de poche ou acheter le Kindle édition.

À propos des auteurs

Linda Bloom, LCSW, et Charlie Bloom, MSWLinda Bloom, LCSW, et Charlie Bloom, MSW, mariés depuis 1972, sont des auteurs à succès et les fondateurs et codirecteurs de Bloomwork. Formés en tant que psychothérapeutes et conseillers en relations, ils ont travaillé avec des individus, des couples, des groupes et des organisations depuis 1975. Ils ont donné des conférences et enseigné dans des instituts d'apprentissage à travers les États-Unis et ont offert des séminaires dans le monde entier, notamment en Chine, au Japon, en Indonésie, au Danemark, en Suède, en Inde et au Brésil. Leur site web est www.bloomwork.com.

Plus de livres de ces auteurs

{amazonWS: searchindex = Livres; mots-clés = linda bloom; maxresults = 3}


Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Plus d'articles de cet auteur

Vous Aimerez Aussi

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeeliwhihuiditjakomsnofaplptroruesswsvthtrukurvi

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

L'inspiration quotidienne de Marie T.Russell
 

VOIX INNERSELF

Comment faire en sorte que "chance" est de votre côté
Comment faire en sorte que "chance" est de votre côté
by Marie T. Russell
« Il a tellement de chance ! Elle gagne toujours ! Je n'ai tout simplement pas de chance ! Ces déclarations vous semblent familières ? Ont-ils…
visage de femme flottant dans l'eau
Comment développer le courage et sortir de votre zone de confort
by Pierre Ruppert
Le courage ne consiste pas à être intrépide face à une situation effrayante. C'est la volonté de bouger...
plantes de camomille en fleurs
Semaine actuelle: juillet 26 - août 1, 2021
by Pam Younghans
Ce journal astrologique hebdomadaire est basé sur les influences planétaires, et offre des perspectives et…
Avoir le courage de vivre et de demander ce dont vous avez besoin ou ce que vous voulez.
Avoir le courage de vivre et de demander ce dont vous avez besoin ou ce que vous voulez
by Amy Fish
Il faut avoir le courage de vivre. Cela comprend apprendre à demander ce dont vous avez besoin ou…
L'homme s'est évanoui sur une table avec une bouteille d'alcool vide avec un enfant regardant
Le LSD peut-il guérir la « maladie spirituelle » de l'alcoolisme ?
by Thomas Hatsis
À partir de la fin des années 1950, cinq hôpitaux (dans la province de la Saskatchewan au Canada) offraient un…
personne rayonnant l'amour et la lumière de son cœur dans l'univers
Être une lumière pour ce monde : guérir le monde en étant présent
by William Yang
Un bodhisattva apporte la guérison dans ce monde non par peur de la maladie et de la mort, mais par…
pleine lune au-dessus d'une montgolfière
Peur incessante ou vie abondante ? Cycle de la lune bleue en Verseau
by Sarah Varcas
La période commençant par cette première pleine lune (24 juillet 2021) et se terminant par la lune bleue (22…
vue latérale du visage d'une femme à la pensive
Les stratégies d'un survivant pour dire « non ! » à un trouble de l'alimentation
by Foi Elicia
Dire non à la dysfonction érectile devrait être une évidence - peut-être pour quelqu'un qui ne souffre pas d'un trouble de l'alimentation.…

LES PLUS LUS

Avoir le courage de vivre et de demander ce dont vous avez besoin ou ce que vous voulez.
Avoir le courage de vivre et de demander ce dont vous avez besoin ou ce que vous voulez
by Amy Fish
Il faut avoir le courage de vivre. Cela comprend apprendre à demander ce dont vous avez besoin ou…
roue astrologique
Racines de l'astrologie : des messages archétypaux écrits à la lumière des étoiles
by Pierz Newton-John
Je me souviens encore clairement d'une expérience qui pourrait être décrite comme ma première rencontre avec l'astrologie.…
plus vieux couple aux cheveux blancs assis sur un banc à la plage en prenant un selfie
Attentes conjugales selon l'astrologie
by Mary Coleman
La carte du ciel au moment de la naissance montre le chemin que nous devons suivre aussi clairement qu'une rue…
personne rayonnant l'amour et la lumière de son cœur dans l'univers
Être une lumière pour ce monde : guérir le monde en étant présent
by William Yang
Un bodhisattva apporte la guérison dans ce monde non par peur de la maladie et de la mort, mais par…
image
Pourquoi la communion est importante dans la vie catholique - et ce que cela signifie de se voir refuser l'Eucharistie
by Timothy Gabrielli, Chaire Gudorf en traditions intellectuelles catholiques
La réunion bisannuelle des évêques catholiques américains a reçu plus que son attention habituelle en juin 2021 en raison…
deux enfants lisant un livre avec leur père
L'empathie commence tôt : 5 livres d'images australiens qui célèbrent la diversité
by Ping Tian, ​​Université de Sydney et Helen Caple, UNSW
Une exposition précoce à divers personnages de l'histoire, y compris l'origine ethnique, le sexe et les capacités, aide les jeunes…
votre lit est-il propre2 07 20
Votre lit n'est probablement pas aussi propre que vous le pensez
by Manal Mohammed, Maître de conférences, Microbiologie médicale, Université de Westminster
Il n'y a rien de tel que de ramper dans son lit, de s'envelopper dans ses couvertures et de se blottir la tête…
tenant un masque du visage d'un homme
Existe-t-il une bonne façon d'interpréter les rêves ? (Vidéo)
by Serge Kahili Roi
Lorsque vous donnez aux autres le pouvoir d'interpréter vos rêves, vous acceptez leurs croyances,…
personne rayonnant l'amour et la lumière de son cœur dans l'univers
Être une lumière pour ce monde : guérir le monde en étant présent (vidéo)
by William Yang
Un bodhisattva apporte la guérison dans ce monde non par peur de la maladie et de la mort, mais par…
Gélules d'oméga-3
Un supplément d'oméga-3, le DHA, peut inverser les effets du stress dans l'utérus
by Eric Maze, Université du Missouri
Nous pensons que les différences dans les besoins métaboliques des embryons mâles et femelles dès le premier…
Qu'est-ce que le XNUMX juillet et pourquoi est-il célébré ?
Qu'est-ce que le XNUMX juillet et pourquoi est-il célébré ?
by Romain Fathi, maître de conférences, histoire, Flinders University
Les Français voyageant ou vivant dans les pays anglophones sont parfois surpris quand…
quand les humains ont commencé à consommer de la drogue 07 20
Quand les humains ont-ils commencé à expérimenter l'alcool et les drogues ?
by Nicholas R. Longrich, maître de conférences en biologie évolutive et paléontologie, Université de Bath
Les humains modifient constamment le monde. Nous tirons des champs, transformons les forêts en fermes, élevons des plantes et…
vue latérale du visage d'une femme à la pensive
Les stratégies d'un survivant pour dire « non ! » à un trouble de l'alimentation (vidéo)
by Foi Elicia
Dire non à la dysfonction érectile devrait être une évidence - peut-être pour quelqu'un qui ne souffre pas d'un trouble de l'alimentation.…

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.