Les relations

Comment votre statut relationnel affecte la qualité de votre sommeil

comment tu dors bien 2 24
 Les couples qui dorment bien ensemble, eh bien, vous savez… Shutterstock

A nouvelle enquête des adultes australiens ont découvert que votre statut relationnel peut avoir un impact sur la qualité de votre sommeil.

Nous savons d'après Recherche précédente que dormir à côté de quelqu'un peut vous aider à mieux dormir - mais il s'agit de la première étude à examiner comment le type de relation dans laquelle vous vous trouvez peut avoir un impact sur votre sommeil.

Nous avons constaté que les personnes qui vivent avec un partenaire régulier ont tendance à s'endormir plus rapidement que les personnes qui ont des partenaires occasionnels ou occasionnels, ou qui sont célibataires. Ce ne sont pas toutes de mauvaises nouvelles pour les personnes qui ne sont pas dans une relation continue – la quantité de sommeil que les gens ont eue pendant la nuit n'était pas liée à l'état de la relation.

Peut-être rêver et rester en bonne santé

C'est généralement recommandé vous devriez dormir sept à neuf heures par nuit. Cependant, environ 40 % des Australiens rapport sommeil insuffisant.

Ne pas dormir suffisamment ou avoir un sommeil de mauvaise qualité peut entraîner une série de problèmes de santé, tels que mauvaise santé cardiaque, des problèmes d'estomac, mauvaise santé mentale, et un plus grand risque de accident ou blessure.

De nombreux facteurs peuvent affecter la qualité de votre sommeil, comme les soucis professionnels, les responsabilités familiales et la santé. Les recherches existantes nous indiquent également que dormir à côté de quelqu'un peut avoir un impact sur notre sommeil. En raison d'une série de facteurs psychologiques et évolutifs, tels que le besoin de liens sociaux solides pour se sentir en sécurité, il semble dormir à côté de quelqu'un se traduit par un meilleur sommeil, et la qualité de votre sommeil lié à la qualité de votre relation. Bien s'entendre avec votre partenaire peut conduire à une meilleure nuit de sommeil - et vice versa !

Cependant, aucune recherche antérieure n'a étudié comment le statut de la relation pourrait affecter votre sommeil. Nous a demandé à près de 800 adultes australiens sur leur statut relationnel et d'évaluer leur sommeil à l'aide d'une version plus courte du Indice de qualité du sommeil de Pittsburgh, qui a été vérifié comme une mesure valide du sommeil.

Des partenaires occasionnels nous tiennent éveillés la nuit

Notre étude, à paraître dans l'édition de mars du Science du sommeil journal, constate qu'il faut un peu plus de dix minutes de plus aux personnes qui ont des partenaires occasionnels ou occasionnels pour s'endormir qu'aux personnes qui vivent avec un partenaire régulier.

Dix minutes peuvent ne pas sembler longues, mais Des études montrent seulement quatre à huit minutes peuvent faire la différence entre les personnes souffrant d'insomnie (considérée comme une hyperexcitation avec des mesures physiologiques telles qu'un taux métabolique accru, une température corporelle plus élevée, une fréquence cardiaque et une activité cérébrale altérées) et des dormeurs en bonne santé.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Lorsque nous ventilons cela par sexe dans notre étude, nous constatons que les femmes sont beaucoup plus susceptibles d'être affectées par le statut relationnel que les hommes. Les hommes s'endorment tout aussi rapidement lorsqu'ils ont un partenaire occasionnel que lorsqu'ils ont un partenaire régulier.

Ces différences ne sont visibles que lorsque nous examinons ce qu'on appelle la "latence du sommeil" - le temps qu'il faut entre l'extinction de la lumière et le moment où vous vous endormez. L'autre mesure principale - la quantité totale de sommeil pendant la nuit - ne change pas en fonction de l'état de la relation. Les personnes de notre étude en couple (quelle que soit leur situation de vie) signalent également une satisfaction émotionnelle post-sexuelle plus élevée et des orgasmes plus fréquents.

Ainsi, bien que vous puissiez avoir l'impression que votre sommeil est pire parce qu'il faut un peu plus de temps pour s'endormir, nous ne nous attendons pas à ce que cela se traduise par des changements majeurs dans la fatigue ou la somnolence diurne pour les personnes célibataires ou dans des relations occasionnelles.

Pourquoi est-il ainsi?

Certaines choses pourraient expliquer pourquoi l'état de la relation a un impact sur le sommeil.

Les personnes qui entretiennent des relations occasionnelles (ou nouvelles) peuvent avoir une plus grande excitation physiologique (cœurs battants, respiration plus rapide), ce qui peut le rendre plus difficile de s'endormir. Les personnes dans de nouvelles relations qui sont encore au stade occasionnel peuvent ressentir plus d'excitation ou d'anxiété lorsqu'elles dorment à côté de leur nouveau partenaire - ou elles peuvent s'inquiéter de l'état de leur relation.

D'autre part, être dans une relation continue peut être associé à un sentiment de sécurité physique et émotionnelle, qui peut réduire l'excitation physiologique – et améliorer le sommeil. Il est possible que nous trouvions plus facile de dormir à côté de quelqu'un en qui nous avons confiance parce que c'est une adaptation évolutive. Autrement dit, nous nous sentons plus à l'abri des prédateurs lorsque nous dormons dans un environnement que nous percevons comme "sécurisé ».

Maintenant au lit… ou aux lits

Si vous deviez aller chez le médecin et lui dire que vous avez du mal à dormir, il y a de fortes chances qu'il vous recommande des stratégies comme améliorer votre habitudes de sommeil or thérapie comportementale cognitive pour l'insomnie. Mais ces stratégies ne tiennent pas compte de l'état de votre relation.

Nos résultats suggèrent que les médecins pourraient tenir compte de l'état de votre relation lorsqu'ils détermineront comment vous aider à mieux dormir.

La prochaine étape pour ce domaine de recherche est de comprendre comment le sommeil change lorsque les gens sont dans le même lit que leur partenaire ou non. Les personnes qui entretiennent des relations occasionnelles peuvent s'endormir plus facilement lorsqu'elles dorment seules, contrairement aux personnes qui vivent avec leur partenaire - nous ne le savons pas encore. Nous avons également besoin de données objectives – provenant de dispositifs portables ou de surveillance nocturne de l'activité cérébrale – plutôt que d'enquêtes.La Conversation

A propos de l'auteur

Madeleine Sprajcer, Maître de conférences en psychologie, CQUniversity Australie

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Les secrets des grands mariages par Charlie Bloom et Linda BloomLivre recommandée:

Secrets de grands mariages: Vraie vérité de vrais couples sur l'amour durable
par Charlie Bloom et Linda Bloom.

Les Blooms distillent la sagesse du monde des couples extraordinaires 27 dans des actions positives tout couple peut prendre pour atteindre ou retrouver non seulement un bon mariage mais un grand.

Pour de plus amples renseignements ou pour commander ce livre.

Vous aimeriez aussi

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeeliwhihuiditjakomsnofaplptroruesswsvthtrukurvi

LES PLUS LUS

est-ce covid ou hay fecer 8 7
Voici comment savoir s'il s'agit de Covid ou de rhume des foins
by Samuel J. White et Philippe B. Wilson
Avec le temps chaud dans l'hémisphère nord, de nombreuses personnes souffriront d'allergies au pollen.…
joueur de baseball aux cheveux blancs
Peut-on être trop vieux ?
by Barry Vissell
Nous connaissons tous l'expression "Tu es aussi vieux que tu le penses ou que tu le ressens". Trop de gens abandonnent…
inflation dans le monde 8 1
L'inflation grimpe partout dans le monde
by Christophe Decker
L'augmentation de 9.1 % des prix à la consommation aux États-Unis au cours des 12 mois se terminant en juin 2022, la plus élevée en quatre…
fait pour porter un masque 7 31
N'agirons-nous que sur les conseils de santé publique si quelqu'un nous y oblige ?
by Holly Seale, UNSW Sydney
Au milieu de 2020, il a été suggéré que l'utilisation du masque était similaire au port de la ceinture de sécurité dans les voitures. Pas tout le monde…
des bâtons de sauge, des plumes et un attrape-rêves
Nettoyer, ancrer et protéger : deux pratiques fondamentales
by MaryAnn DiMarco
De nombreuses cultures ont une pratique rituelle de nettoyage, souvent effectuée avec de la fumée ou de l'eau, pour aider à éliminer…
changer les mentalités 8 3
Pourquoi il est difficile de contester les fausses croyances de quelqu'un
by Lara Millman
La plupart des gens pensent qu'ils acquièrent leurs croyances en utilisant un haut niveau d'objectivité. Mais récent…
surmonter la solitude 8 4
4 façons de se remettre de la solitude
by Michelle H Lim
La solitude n'est pas inhabituelle étant donné qu'il s'agit d'une émotion humaine naturelle. Mais lorsqu'il est ignoré ou pas efficacement…
régime nordique 7.31
Le régime nordique rivalise-t-il avec son homologue méditerranéen pour les bienfaits pour la santé ?
by Duane Mellor et Ekavi Georgousopoulou
Chaque mois, il semble y avoir un nouveau régime qui fait le tour en ligne. L'un des derniers est le Nordic…

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.