Sommes-nous au bord de la permacrise ?

point de permacrise 11 12

Le mot de l'année du dictionnaire Collins pour 2022 est "permacrise”. Au fur et à mesure des distinctions, le directeur général de Collins Learning, Alex Beecroft, a dit que celui-ci "résume assez succinctement à quel point 2022 a été vraiment horrible pour tant de gens".

Le mot, le plus largement compris comme un mot-valise de «permanent» et de «crise», est utilisé depuis un peu plus longtemps. En avril 2021, les analystes politiques en Europe je l'ai vu comme définissant l'époque dans laquelle nous vivons. Certains en Grande-Bretagne attribuent inévitablement la genèse de cette époque à le Brexit. D'autres pointent le pandémie. Pour d'autres encore, c'était Invasion de l'Ukraine par la Russie qui rendait le mot indispensable. Comme l'écrivain David Shariatmadari l'a mis:

"Permacrisis" est un terme qui incarne parfaitement le sens vertigineux de basculer d'un événement sans précédent à un autre, alors que nous nous demandons sombrement quelles nouvelles horreurs pourraient être au coin de la rue.

Cela représente un changement par rapport à la façon dont la notion de crise a été définie jusqu'à présent. Cependant, creuser dans les racines philosophiques du mot révèle qu'une crise n'est pas nécessairement terrible, mais peut, dans le long terme, s'avèrent un correctif nécessaire et bénéfique.

La crise comme nécessaire pour progresser

Les philosophes ont longtemps défini une crise comme une situation qui force un individu ou un groupe à un moment de réflexion critique – à un point où une nouvelle voie est tracée par rapport à une question urgente. Cette définition provient du terme grec ancien κρίσις ou Krisis, qui décrit un moment médical ou politique d'opportunité qui se transforme en vie ou en mort, en victoire ou en défaite.

Cependant, en tant que philosophe de l'histoire Reinhart Koselleck a montré, dans la philosophie moderne, cette ancienne notion grecque de crise subit un changement sémantique. Son sens change radicalement, pour faire référence à une contradiction entre des forces opposées qui accélère la transition du passé vers le futur.

Cela peut être vu dans Karl Marxdécrit le capitalisme comme un système économique en crise. En luttant pour dompter ses forces de production, de travail et de machines, Marx Selon lui, ce système provoque des crises de surproduction : un excès d'offre qui ne peut être satisfait par une demande équivalente. Ces crises favorisent à leur tour des opportunités d'innovation culturelle, sociale et politique, dont le meilleur exemple du XXe siècle est la création de l'État-providence.

La « crise » est définie de la même manière dans l'ouvrage du philosophe américain Thomas Kuhn. approche à l'histoire des sciences. Kuhn considère que les progrès de la recherche moderne sont motivés par des crises au sein des paradigmes scientifiques existants. Le passage progressif des paradigmes newtoniens aux paradigmes einsteiniens dans la physique du XXe siècle illustre parfaitement sa pensée.

Dans les deux cas, la « crise » est liée à l'idée – voire à l'idéal – de progrès. Marx croyait que, parce que le taux de profit a tendance à baisser, le capitalisme connaîtrait une crise finale et que cela conduirait à l'émergence du communisme : une situation socio-politique entièrement nouvelle et, surtout, meilleure.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

"Permacrise» représente l'inversion contemporaine de cette conception. Elle est similaire à l'idée de Marx selon laquelle l'histoire humaine conduira à une crise finale, sauf qu'elle exclut toute idée de progrès ultérieur. Au lieu de conduire à quelque chose de mieux, cela dénote une situation statique et durablement difficile.

Un nouveau réalisme

Ce concept de permacrise a ses racines dans la théorie contemporaine des systèmes, qui prétend qu'une crise peut devenir si compliquée que nous ne pouvons pas prédire son issue. À cet égard, dans son livre de 2008, Sur la complexité, le philosophe français Edgar Morin soutient que l'humanité réside désormais dans un réseau de systèmes imbriqués et que toute crise dans l'un de ces systèmes engendrera une crise dans tous les autres.

Morin utilise le mot « polycrise » pour décrire cette situation. C'est une idée qui est également utilisée dans les travaux de l'historien Adam Tooze sur les crises et les catastrophes. Comme Tooze récemment mis, compte tenu de l'accumulation de problèmes auxquels le monde est actuellement confronté - des conflits et des crise climatique à ces victimes que nous nommons pandémie et la montée de l'inflation – « le tout est encore plus dangereux que la somme des parties ». Les microsystèmes interconnectés, en raison de boucles de rétroaction positives de plus en plus courtes, peuvent très rapidement déclencher une crise, voire une catastrophe, dans le macrosystème au sens large.

En allant un peu plus loin, le passage de la « polycrise » à la « permacrise » implique que nous voyons désormais nos crises comme des situations qui ne peuvent qu'être gérées, pas résolues. En effet, la « permacrise » suggère que toute décision d'accélérer une situation difficile pour en sortir de l'autre côté risque quelque chose de bien pire.

Demander une décès récent, au Royaume-Uni, de l'administration Truss. La décision résoudre une crise économique n'a fait qu'aggraver une situation autodestructrice crise politique – qui ensuite très rapidement plus loin composé la crise économique originelle.

La permacrise signale non seulement une perte de confiance dans le progrès, mais aussi un nouveau réalisme par rapport à ce que les gens peuvent faire face et réaliser. Nos crises sont devenues si complexes et profondes qu'elles peuvent transcender notre capacité à les comprendre. Toute décision de s'y attaquer risque de ne faire qu'empirer les choses. Nous sommes donc face à une conclusion troublante. Nos crises ne sont plus un problème. Ils sont un fait têtu.La Conversation

A propos de l'auteur

Neil Turnbull, Chef de Département : Anglais, Linguistique et Philosophie, Nottingham Trent University

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeeliwhihuiditjakomsnofaplptroruesswsvthtrukurvi

LES PLUS LUS

bienfaits de la méditation 1 12
La méditation et la pleine conscience peuvent être aussi efficaces que les médicaments pour traiter certaines conditions
by Hilary A. Marusak
Beaucoup de gens se tournent vers les tendances alimentaires ou les nouveaux régimes d'exercice - souvent avec des avantages discutables - pour obtenir…
01 13 pessimistes meurent en sachant qu'ils avaient raison 4907278 1920
Les pessimistes meurent en sachant qu'ils avaient raison -- les optimistes prospèrent
by Matthieu Dicks
En tant qu'âme créative et personne poursuivant vos rêves, vous ne pouvez pas vous permettre d'être pessimiste.
jeune femme aux yeux fermés, face au ciel
Shabbat quotidien et pleine conscience
by Matthieu Ponac
Je suis inspiré pour partager des techniques utiles de ma propre tradition à ajouter à ce monde émergent…
cadeaux d'animaux de compagnie 1 13
Pourquoi nos chiens et nos chats nous apportent-ils des animaux morts ?
by Mia Cobb
Quel est le point commun entre un petit pingouin, un bébé lapin, un rat noir et un planeur de Krefft ? Ils ont…
image colorée du visage d'une femme souffrant de stress et de tristesse
Éviter l'anxiété, le stress et l'apparition précoce de problèmes de santé cardiovasculaire
by Bryant Lusk
Les troubles anxieux ont longtemps été associés à l'apparition précoce et à la progression des maladies cardiovasculaires…
si les compagnies pharmaceutiques étaient honnêtes 1 16
Comment l'industrie pharmaceutique utilise la désinformation pour saper la réforme des prix des médicaments
by Joël Lexchin
Les compagnies pharmaceutiques menacent depuis plus de 50 ans chaque fois que les gouvernements font quelque chose qui…
le bord de mer est bon pour la santé 1 14
Pourquoi les promenades hivernales au bord de la mer sont bonnes pour vous
by Nick Davies et Sean J. Gammon
L'idée qu'il y a un "lundi bleu" quelque part vers le milieu du mois où les gens se sentent...
maintenir une alimentation saine2 1 19
Pourquoi les régimes à base de plantes nécessitent une bonne planification
by Hazel Flight
Le végétarisme était pratiqué dès le 5ème siècle avant JC en Inde, et il est fortement lié à…

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.