Comment les entreprises peuvent passer à l'action sur les défis sociaux et économiques

responsabiliser les entreprises 11 14
 Une nouvelle approche de la réglementation des entreprises est nécessaire pour s'adapter au contexte économique actuel et résoudre les problèmes mondiaux urgents. (Shutterstock)

Les entreprises sont confrontées à des pressions croissantes pour relever des défis sociaux et environnementaux tels que le changement climatique, la perte de biodiversité et inégalité. Toutefois, la plupart des entreprises ne parviennent pas à relever ces défis de front et les gouvernements ont eu du mal à les tenir responsables.

Avec la mondialisation croissante, chaînes d'approvisionnement pour les produits du quotidien sont devenus de plus en plus complexes et peuvent couvrir un grand nombre de juridictions, ce qui rend difficile pour les gouvernements de réglementer seuls la conduite des entreprises. Une nouvelle approche de la réglementation des entreprises est nécessaire pour s'adapter à ce contexte changeant et résoudre les problèmes mondiaux urgents.

Initiatives multipartites

Une approche non gouvernementale qui a beaucoup retenu l'attention est initiatives multipartites, comme le Association du travail équitable au sein de l’ Conseil de la forêt stewarship, qui sont des partenariats entre les entreprises et leurs parties prenantes. Les parties prenantes varient en fonction de l'industrie, mais comprennent souvent des organisations non gouvernementales sociales et environnementales, des syndicats, des représentants du gouvernement et des universitaires.

Les initiatives multipartites élaborent des normes ou des codes de conduite qui traitent des problèmes créés ou renforcés par les entreprises, tels que la pollution ou les mauvaises conditions de travail. Ces initiatives demandent une conformité volontaire des entreprises concernées, mais ont souvent des systèmes en place pour surveiller la conformité et parfois sanctionner la non-conformité.

L'une des principales caractéristiques distinctives des initiatives multipartites est leur implication dans la prise de décision. Par exemple, le conseil d'administration de la Conseil d'intendance forestière Canada est composé de huit personnes représentant quatre chambres : autochtones, économique, environnementale et sociale.

En deçà de la marque

Les initiatives multipartites devaient annoncer une nouvelle ère de conduite responsable des entreprises en favorisant une approche plus collaborative, équilibrée et ascendante de la réglementation. Malheureusement, cet espoir ne s'est pas concrétisé. Un nombre croissant de preuves met en évidence des problèmes importants et systématiques avec les initiatives multipartites.

Ils omettent souvent d'inclure de manière significative toutes les parties prenantes et leurs préoccupations dans la prise de décision - en particulier lorsqu'il s'agit de membres qui ont été historiquement marginalisé. Elles ont tendance à donner la priorité aux perspectives courantes et axées sur les affaires dans leurs processus décisionnels, au détriment des plus radicaux.

Initiatives multipartites ont tendance à avoir des règles faibles, souvent mal appliqué. Par exemple, le Marine Stewardship Council a été critiqué pour ne traiter qu'un petit sous-ensemble d'abus de travail et en s'appuyant sur un programme de surveillance étroit.

Il n'est pas étonnant que les initiatives multipartites aient reçu des réactions négatives importantes, certaines critiques se demander s'ils devraient faire partie de notre répertoire collectif du tout.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Bien que les initiatives multipartites ne soient en aucun cas une panacée, elles ont le potentiel de s'attaquer aux problèmes sociaux et environnementaux. Ce potentiel, cependant, dépend de l'efficacité avec laquelle les initiatives multipartites peuvent fonctionner en tant qu'organisations démocratiques qui donnent une voix significative à tous les membres - ce avec quoi elles luttent depuis longtemps.

Repenser les initiatives multi-acteurs

Pour comprendre pourquoi les initiatives multipartites n'atteignent souvent pas leurs objectifs, il est important de changer notre façon de penser à leur sujet. Dans nos recherches récentes, nous soutenons qu'au lieu de les considérer comme des entités uniques et globales, il est plus utile de les considérer comme systèmes délibératifs composé de cinq éléments différents, bien qu'étroitement liés.

Chaque élément est évalué en fonction de critères, comme la mesure dans laquelle les organisations incluent les perspectives de toutes les parties prenantes (inclusivité) et la mesure dans laquelle les discussions des membres entre eux sont respectueuses et non coercitives (authenticité). Cela permet une analyse plus fine des forces et des faiblesses d'une initiative.

Notre recherche révèle de nombreuses lacunes dans ces éléments. Par exemple, les initiatives multipartites ont du mal à inclure toutes les perspectives des parties prenantes dans la prise de décision car il est difficile pour chacun de voir ses intérêts représentés. Les instances où se prennent les décisions collectives, comme les conseils d'administration ou les assemblées générales, constituent ce que l'on appelle l'espace de pouvoir.

Lorsqu'il s'agit de s'engager dans des activités telles que l'activisme et le lobbying - également appelés transmission - les initiatives multipartites ont souvent du mal à être authentiques, car les pratiques préexistantes ont tendance à être dominées par les entreprises. Les initiatives multipartites prennent rarement le temps ou l'espace pour réfléchir aux changements dans la manière dont elles sont gouvernées. Ce processus est connu sous le nom de méta-délibération.

L'utilisation du prisme des systèmes délibératifs nous permet non seulement de fournir une analyse des forces et des faiblesses d'une initiative, mais aussi de proposer des solutions à certaines de ces faiblesses.

Les mini-publics sont une solution prometteuse

Une façon de rassembler des perspectives plus diverses dans des initiatives multipartites consiste à utiliser mini-publics délibératifs, comme le cours Assemblée citoyenne sur la perte de biodiversité au sein de l’ Assemblée citoyenne sur l'expression démocratique. Les mini-publics, qui réunissent des groupes de citoyens choisis au hasard pour travailler sur des questions spécifiques, deviennent de plus en plus de plus en plus répandu.

Mini-publics les participants sont sélectionnés par des loteries démocratiques. Cela se traduit par un éventail plus diversifié de voix - des dépositaires aux chefs de produit en passant par les stagiaires et les directeurs régionaux - qui sont amenées à la table.

Les participants ont la chance d'apprendre les uns des autres, des experts et des parties prenantes intéressées. En mini-publics, ils délibèrent avec l'aide d'animateurs formés pour générer de nouvelles idées ou recommandations sur un sujet particulier.

Les mini-publics favorisent une plus grande inclusion et authenticité en permettant à des voix diverses de s'entendre et d'apprendre plus facilement les unes des autres. En fin de compte, ce processus plus équitable et créatif peut contribuer à aboutir à des règles de conduite professionnelle plus efficaces et mieux appliquées.

Améliorer les initiatives multipartites

Cela vaut la peine d'essayer d'améliorer les initiatives multipartites en leur offrant de nouvelles façons de surmonter leurs lacunes. Notre recherche a révélé que les mini-publics sont particulièrement bien adaptés pour aider les initiatives multipartites à surmonter leurs faiblesses.

Par exemple, les mini-publics pourraient faciliter une meilleure prise de décision en aidant les initiatives à prendre des décisions difficiles avec lesquelles les organes décisionnels actuels, comme le conseil d'administration, ont du mal. Ils pourraient également encourager ces décisions à être davantage alignées sur les intérêts de tous ses membres. Les mini-publics pourraient également être utilisés pour aider les initiatives à réfléchir sur les changements de gouvernance, comme l'inclusion ou non de nouvelles parties prenantes dans l'initiative.

Ces utilisations aideraient non seulement à remédier aux faiblesses spécifiques des initiatives multipartites, mais entraîneraient également des avantages plus larges pour l'initiative dans son ensemble en fournissant aux membres les compétences et les capacités nécessaires pour délibérer efficacement ensemble. En fin de compte, cela renforcerait l'impact des réglementations sur les activités commerciales mondiales.La Conversation

A propos de l'auteur

Simon Pec, professeur associé, Gustavson School of Business, Université de Victoria et Sébastien Ména, Professeur d'Organisation & Gouvernance, École Hertie

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeeliwhihuiditjakomsnofaplptroruesswsvthtrukurvi

LES PLUS LUS

image colorée du visage d'une femme souffrant de stress et de tristesse
Éviter l'anxiété, le stress et l'apparition précoce de problèmes de santé cardiovasculaire
by Bryant Lusk
Les troubles anxieux ont longtemps été associés à l'apparition précoce et à la progression des maladies cardiovasculaires…
population en baisse en chine 1 21
La population chinoise et mondiale décline maintenant
by Xiujian Peng
Le Bureau national chinois des statistiques a confirmé ce que des chercheurs comme moi ont depuis longtemps…
maintenir une alimentation saine2 1 19
Pourquoi les régimes à base de plantes nécessitent une bonne planification
by Hazel Flight
Le végétarisme était pratiqué dès le 5ème siècle avant JC en Inde, et il est fortement lié à…
deux personnes assises discutant
Comment parler à quelqu'un des théories du complot en cinq étapes simples
by Daniel Jolley, Karen Douglas et Mathew Marques
Le premier réflexe des gens lorsqu'ils s'engagent avec des partisans du complot est souvent d'essayer de démystifier leur…
maintenir une alimentation saine 1 19
Vous surveillez votre poids ? Vous n'aurez peut-être besoin que de petites modifications
by Henriette Graham
Perdre du poids est l'une des résolutions les plus populaires du Nouvel An, mais c'est celle que la plupart d'entre nous…
politique de gentillesse 1 20
Jacinda Ardern et sa politique de gentillesse sont un héritage durable
by Hilde Café
L'approche humaine et empathique de Jacinda Ardern cherchait à trouver un ton conciliant. Nulle part était…
régimes de désintoxication 1 18
Les régimes détox sont-ils efficaces et utiles ou juste une mode ?
by Taylor Grasso
Ces régimes promettent des résultats rapides et peuvent particulièrement séduire les gens autour de la nouvelle année, quand…
les poissons sont-ils heureux 1 18
Les poissons de votre aquarium sont-ils heureux ? Voici comment vous pouvez dire
by Matt Parker
Les espèces aquatiques ne semblent pas induire la même réponse émotionnelle. Et cette disparité s'estompe...

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.