Pourquoi tant de dénonciateurs de Big Tech sont-ils des femmes ?

femmes dénonciatrices 6 7
Pourquoi tant de dénonciateurs de Big Tech sont-ils des femmes ? La grande majorité des dénonciateurs de grande envergure des grandes technologies de ces dernières années étaient des femmes. Elke Meitzel/Source de l'image via Getty Images

Un certain nombre de lanceurs d'alerte de haut niveau dans l'industrie technologique ont été mis sous les projecteurs au cours des dernières années. Pour la plupart, ils ont révélé des pratiques d'entreprise qui vont à l'encontre de l'intérêt public : Frances Haugen a dénoncé exploitation des données personnelles chez Meta, Timnit Gebru et Rebecca Rivers ont défié Google sur éthique et Problèmes d'IA, et Janneke Parrish ont fait part de leurs préoccupations concernant une culture de travail discriminatoire chez Apple, Entre autres.

Bon nombre de ces dénonciateurs sont des femmes – bien plus, semble-t-il, que les proportion de femmes travaillant dans l'industrie technologique. Cela soulève la question de savoir si les femmes sont plus susceptibles d'être des lanceurs d'alerte dans le domaine de la technologie. La réponse courte est : « C'est compliqué.

Pour beaucoup, la dénonciation est un dernier recours pour amener la société à résoudre des problèmes qui ne peuvent être résolus au sein d'une organisation, ou du moins par le dénonciateur. Il parle du statut organisationnel, du pouvoir et des ressources du lanceur d'alerte ; l'ouverture, la communication et les valeurs de l'organisation dans laquelle ils travaillent ; et à leur passion, leur frustration et leur engagement envers la question qu'ils veulent voir abordée. Les dénonciateurs sont-ils davantage axés sur l'intérêt public ? Plus vertueux ? Moins influents dans leurs organisations ? S'agit-il d'explications possibles pour lesquelles tant de femmes dénoncent les grandes technologies ?

Pour étudier ces questions, nous, un informaticien un sociologue, a exploré la nature de la dénonciation des grandes technologies, l'influence du genre et les implications pour le rôle de la technologie dans la société. Ce que nous avons trouvé était à la fois complexe et intrigant.

Récit de vertu

La dénonciation est un phénomène difficile à étudier car sa manifestation publique n'est que la pointe de l'iceberg. La plupart des dénonciations sont confidentielles ou anonymes. À première vue, la notion de dénonciatrices correspond à la récit dominant que les femmes sont en quelque sorte plus altruistes, centrées sur l'intérêt public ou moralement vertueuses que les hommes.

Considérez un argument avancé par la New York State Woman Suffrage Association autour de donner aux femmes américaines le droit de vote dans les années 1920 : « Les femmes sont, par nature et par formation, ménagères. Laissez-les participer à l'entretien ménager de la ville, même s'ils introduisent un ménage occasionnel. En d'autres termes, donner aux femmes le pouvoir de voter aiderait à "nettoyer" le gâchis que les hommes avaient fait.

Plus récemment, un argument similaire a été utilisé dans le passage à une police de la circulation entièrement féminine dans certaines villes d'Amérique latine, sous l'hypothèse que les policières sont plus insensibles aux pots-de-vin. En effet, les Nations Unies ont récemment identifié l'autonomisation mondiale des femmes comme clé pour réduire la corruption et les inégalités dans ses objectifs de développement mondial.

Il existe des données montrant que les femmes, plus que les hommes, sont associées à des niveaux de corruption plus faibles au sein du gouvernement et des entreprises. Par exemple, des études montrent que la augmenter la proportion de femmes élues dans les gouvernements du monde entier, plus la corruption est faible. Bien que cette tendance reflète en partie la tendance des gouvernements moins corrompus à élire plus souvent des femmes, des études supplémentaires montrent une effet causal direct de l'élection de femmes dirigeantes et, à son tour, réduire la corruption.

Des études expérimentales et des enquêtes attitudinales montrent également que les femmes sont plus éthiques dans les relations d'affaires que leurs homologues masculins, et une étude utilisant des données sur les transactions réelles au niveau de l'entreprise confirme que les entreprises dirigées par des femmes sont directement associée à une moindre incidence de la corruption. Une grande partie de cela se résume probablement à la socialisation des hommes et des femmes dans différents rôles de genre dans la société.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Des indices, mais pas de données concrètes

Bien que les femmes puissent être acculturées à se comporter de manière plus éthique, cela laisse ouverte la question de savoir si elles sont vraiment plus susceptibles d'être des lanceurs d'alerte. Les données complètes sur qui signale des actes répréhensibles sont insaisissables, mais les chercheurs tentent de répondre à la question en interrogeant les gens sur leur orientation en matière de dénonciation dans des enquêtes et des vignettes. Dans ces études, l'effet du sexe n'est pas concluant.

Cependant, les femmes semblent plus disposées que les hommes à signaler les actes répréhensibles quand ils peuvent le faire en toute confidentialité. Cela peut être lié au fait que les dénonciatrices pourraient être confrontées à des taux plus élevés de représailles que les dénonciateurs masculins.

Dans le domaine de la technologie, il y a un facteur supplémentaire en jeu. Les femmes sont sous-représentées à la fois en nombre et au pouvoir organisationnel. Les « Big Five » de la technologie – Google, Meta, Apple, Amazon et Microsoft – sont toujours en grande partie blanc et mâle.

Les femmes représentent actuellement environ 25 % de leur main-d'œuvre technologique et environ 30 % de leur leadership exécutif. Les femmes sont suffisamment répandues maintenant pour éviter d'être des jetons, mais elles n'ont souvent pas le statut d'initié et les ressources nécessaires pour effectuer des changements. Ils manquent également du pouvoir qui corrompt parfois, appelé le écart d'opportunités de corruption.intérêt. Plus tôt, elle avait divulgué des documents internes de l'entreprise pour montrer que Meta était consciente du mal qu'elle causait. Photo AP / Alex Brandon

Dans l'intérêt public

Les personnes souvent marginalisées manque de sentiment d'appartenance et d'inclusion dans les organisations. La doublure argentée de cette exclusion est que ces personnes peuvent se sentir moins obligées de suivre la ligne lorsqu'elles constatent des actes répréhensibles. Compte tenu de tout cela, il est probable qu'une certaine combinaison de socialisation de genre et de statut d'étrangère féminine dans les grandes technologies crée une situation où les femmes semblent être les lanceurs d'alerte les plus répandus.

Il se peut que la dénonciation dans la technologie soit le résultat d'une tempête parfaite entre les problèmes de genre et d'intérêt public du domaine. Des données claires et concluantes n'existent pas, et sans preuves concrètes, le jury est sorti. Mais la prévalence des dénonciatrices féminines dans les grandes technologies est emblématique de ces deux lacunes, et les efforts de ces dénonciateurs visent souvent à renforcer la diversité et à réduire les dommages que les grandes technologies causent à la société.

Plus que tout autre secteur d'entreprise, la technologie imprègne la vie des gens. La grande technologie crée les outils que les gens utilisent tous les jours, définit les informations que le public consomme, collecte des données sur les pensées et le comportement de ses utilisateurs et joue un rôle majeur pour déterminer si la confidentialité, la sûreté, la sécurité et le bien-être sont soutenus ou compromis.

Et pourtant, la complexité, les protections exclusives de la propriété intellectuelle et l'omniprésence des technologies numériques font qu'il est difficile pour le public d'évaluer les risques personnels et l'impact sociétal de la technologie. Les pare-feux culturels d'entreprise d'aujourd'hui rendent difficile la compréhension des choix qui entrent dans le développement des produits et services qui dominent tant la vie des gens.

De tous les domaines de la société qui ont besoin de transparence et d'une plus grande concentration sur l'intérêt public, nous pensons que la priorité la plus urgente est la grande technologie. Cela rend d'autant plus important le courage et l'engagement des dénonciateurs d'aujourd'hui.

A propos de l'auteurLa Conversation

Francine Berman, directeur de la technologie d'intérêt public et professeur de recherche Stuart Rice, UMasse Amherst et Jennifer Lundquist, Professeur de sociologie, UMasse Amherst

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWdanltlfifrdeeliwhihuiditjakomsnofaplptroruesswsvthtrukurvi

LES PLUS LUS

est-ce covid ou hay fecer 8 7
Voici comment savoir s'il s'agit de Covid ou de rhume des foins
by Samuel J. White et Philippe B. Wilson
Avec le temps chaud dans l'hémisphère nord, de nombreuses personnes souffriront d'allergies au pollen.…
changer les mentalités 8 3
Pourquoi il est difficile de contester les fausses croyances de quelqu'un
by Lara Millman
La plupart des gens pensent qu'ils acquièrent leurs croyances en utilisant un haut niveau d'objectivité. Mais récent…
des bâtons de sauge, des plumes et un attrape-rêves
Nettoyer, ancrer et protéger : deux pratiques fondamentales
by MaryAnn DiMarco
De nombreuses cultures ont une pratique rituelle de nettoyage, souvent effectuée avec de la fumée ou de l'eau, pour aider à éliminer…
surmonter la solitude 8 4
4 façons de se remettre de la solitude
by Michelle H Lim
La solitude n'est pas inhabituelle étant donné qu'il s'agit d'une émotion humaine naturelle. Mais lorsqu'il est ignoré ou pas efficacement…
changer d'attitude vis-à-vis du climat 8 13
Pourquoi le climat et la chaleur extrême affectent notre attitude
by Carte Kiffer George
La fréquence et l'intensité croissantes des vagues de chaleur affectent la santé mentale des gens en…
comment briser les mauvaises habitudes 8 13
Comment briser les habitudes malsaines en n'étant pas obsédé par la volonté
by Asaf Mazar et Wendy Wood
Une question à laquelle nous nous sommes efforcés de répondre dans nos récentes recherches. La réponse a des implications profondes…
jeune femme assise le dos contre un arbre travaillant sur son ordinateur portable
L'équilibre travail-vie? De l'équilibrage à l'intégration
by Chris DeSantis
Le concept d'équilibre travail-vie personnelle s'est métamorphosé et a évolué au cours des quelque quarante années qu'il a…
éviter l'esprit fermé 8 13
Pourquoi les faits ne changent souvent pas les esprits
by Keith M. Bellizzi,
"Facts First" est le slogan d'une campagne de marque CNN qui affirme que "une fois que les faits sont...

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.