Les Américains économisent l'énergie en restant à la maison

Les Américains économisent l'énergie en restant à la maison

Les technologies de l'information et de la communication transforment radicalement les modes de vie modernes. Ils redéfinissent notre concept d '«espace» en transformant les maisons et les cafés en espaces de travail. (Cet article a été écrit dans un café.) Au lieu d'aller au théâtre, beaucoup de gens s'assoient dans le confort de leur foyer et regardent des films. L'achat en ligne de nourriture, d'épicerie et de produits de consommation a transformé le magasinage. Les interactions personnelles, du désinvolte à l'intime, sont de plus en plus virtuelles au lieu d'être face à face.

Comment pouvons-nous mesurer les impacts de ces changements? Les journaux de temps sont un outil pour quantifier les modes de vie et les tendances. Un journal de temps est une enquête dans laquelle les gens énumèrent ce qu'ils font et pendant combien de temps, de se réveiller le matin à se coucher le soir.

Avec notre collègue Roger Chen, nous avons analysé les données de 2003-2012 Enquête américaine sur l'emploi du temps, qui est menée annuellement par le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, pour mieux comprendre notre mode de vie numérique et ses effets sur la consommation d'énergie nationale.

Notre récemment publié résultats sont surprenants. Les Américains ont passé près de huit jours de plus à la maison dans 2012 par rapport à 2003, et même lorsque nous prenons en compte la consommation d'énergie déplacée - comme l'électricité nécessaire pour faire fonctionner les fermes de serveurs - ils consomment moins d'énergie. Ce sont de bonnes nouvelles, mais cela soulève aussi d'importantes préoccupations quant à une utilisation plus efficace de l'énergie domestique.

consommation d'énergie 2015
Pendant des décennies, plus de la moitié de toute l'énergie résidentielle a été consacrée au chauffage et à la climatisation des locaux. Plus récemment, la consommation d'énergie pour les appareils ménagers, l'électronique et l'éclairage a augmenté.
NAS

Rien de mieux que d'etre a la maison

Comme il n'y a que 24 heures par jour, toute augmentation du temps consacré à une activité doit être contrebalancée par une diminution égale des autres activités. Ainsi, le temps supplémentaire à la maison doit provenir de temps réduit ailleurs. Nous avons constaté que les Américains ont passé moins de jours à voyager dans 1.2 et 6.6 moins de jours dans les bâtiments non familiaux dans 2012 que dans 2003. Vide les salles de cinéma et centres commerciaux à travers les États-Unis confirment anecdotique cette tendance.

Qu'ont fait les gens avec tout ce temps supplémentaire à la maison? Certaines activités étaient directement liées aux technologies numériques: travailler, regarder des vidéos et utiliser des ordinateurs. Certains ne l'étaient pas: le temps passé à dormir et à préparer et à manger à la maison a également augmenté. Il est possible que les gens aient utilisé le temps économisé en réduisant leurs déplacements et leurs achats pour rattraper leur sommeil. Nous n'avons pas, cependant, démêlé comment divers facteurs tels que les changements dans le marché du travail et la démographie pourraient également déplacer des activités.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Les tendances que nous avons trouvées différaient selon le groupe d'âge. Les Américains âgés de 18 à 24 ont passé deux semaines de plus à la maison dans 2012 par rapport à 2003, un changement qui était 70 pourcentage plus élevé que la population générale. Cela peut être dû à des différences dans leurs situations de travail, envoyer des textos à des amis au lieu de sortir, ou d'autres facteurs.

En revanche, les personnes de plus de 65 passé moins de temps à la maison par rapport à 10 ans. Vraisemblablement, cela est dû à augmentation de l'âge de la retraite de la sécurité sociale au fil du temps et le fait que les Américains plus âgés travaillent plus longtemps, ce qui se traduit par relativement plus de personnes âgées sur le lieu de travail.

Rester à la maison permet d'économiser de l'énergie

Nous avons fait cette recherche en partie pour comprendre les changements de style de vie, mais nous voulions également savoir comment ces changements affectaient la consommation d'énergie. Les analystes utilisent des méthodes mathématiques qui attribuent les changements dans la consommation d'énergie à différents facteurs explicatifs, tels que la population, les changements dans l'espace au sol du bâtiment, les améliorations de l'efficacité et maintenant, l'utilisation du temps. En appliquant ces méthodes, nous avons constaté que les Américains économisent de l'énergie en restant à la maison.

À l'échelle nationale, la réduction du temps passé à voyager a entraîné une diminution de l'énergie de 1,200 billions d'unités thermiques britanniques, ou Btu, une mesure de la teneur en chaleur du carburant. La réduction du temps passé dans les bâtiments non familiers a réduit la consommation d'énergie de 1,000 milliards de Btu. La consommation d'énergie a augmenté à la maison, mais dans une moindre mesure - environ 480 milliards de Btu.

En combinant ces trois changements, nous avons trouvé une réduction nette de -1,700 milliards de Btu, ou 1.8 pour cent de la demande énergétique nationale. Un gallon d'essence contient à propos de 120,000 Btu. Ainsi, la consommation d'énergie plus faible se traduit par 14 milliards de gallons d'essence.

Alors que la réduction du temps de trajet (1.2 jours) est beaucoup moins importante que l'augmentation du temps passé à la maison (8 jours), une minute de voyage en voiture est 20 plus énergivore que le temps passé à la maison, donc toute réduction économise beaucoup d'énergie.

Notre analyse n'a pas inclus certains facteurs. Par exemple, lorsque l'utilisation d'Internet augmente, nous savons que les serveurs et l'infrastructure informatique consomment plus d'énergie. Bien que nous n'ayons pas pu en rendre compte complètement, nous avons constaté que l'augmentation de la consommation d'énergie de tous les serveurs aux États-Unis pendant la période étudiée représentait environ un septième des économies totales de 1,700 milliards de Btu - pas assez pour contrer la tendance générale.

Nous n'avons pas non plus inclus la consommation d'énergie des camions qui livrent des commandes de commerce électronique aux foyers. toutefois travail passé a montré que la réduction de la consommation d'énergie des clients effectuant moins de déplacements dans les magasins était beaucoup plus importante que celle des camions de livraison de commerce électronique.

Une nouvelle priorité pour l'efficacité énergétique de la maison

Il existe de nombreux efforts au niveau des États et au niveau fédéral pour réduire la demande d'énergie. L'Agence de protection de l'environnement Programme EnergyStar certifie les appareils éconergétiques. Le ministère de l'Énergie, avec la contribution du Congrès, élabore normes d'efficacité énergétique pour les appareils et équipements. Les commissions de services publics gérées par l'État exigent généralement que les services publics exécutent des programmes pour encourager l'efficacité, qui offrent souvent des rabais aux consommateurs qui achètent des appareils électroménagers efficaces.

Les tendances que nous avons identifiées suggèrent que les gens vont passer plus de temps à la maison. Cela incite les décideurs à mettre davantage l'accent sur les programmes d'efficacité énergétique pour les maisons. Des politiques telles que la proposition de l'administration Trump compressions budgétaires Le programme EnergyStar de l'EPA irait dans la mauvaise direction lorsque l'utilisation de l'énergie domestique deviendra plus importante à l'échelle nationale.

Les données sur l'emploi du temps pourraient également informer les politiques publiques en aidant les ménages à élaborer des plans personnalisés pour l'efficacité énergétique. À l'heure actuelle, les vérifications énergétiques à domicile tiennent compte de facteurs tels que le niveau d'isolation et le type de fournaise, mais ne tiennent habituellement pas compte de la façon dont les choix de mode de vie des résidents influent sur la consommation d'énergie. Nous avons montré dans travail prioritaire qu'au moins pour les téléviseurs, les différences dans le nombre de personnes regardent conduit à énormes différences de consommation d'énergie. La sensibilisation à l'utilisation du temps peut aider les résidents à déterminer quelles mesures d'efficacité permettront d'économiser le plus d'énergie et d'argent.

La ConversationLa technologie continuera d'influer sur nos choix de mode de vie d'une manière que nous ne pouvons pas imaginer. Heureusement, l'utilisation du temps fournit une méthode pour mesurer ces changements et identifier les opportunités d'économies d'énergie.

À propos des auteurs

Ashok Sekar, boursier postdoctoral, Groupe de recherche sur la transformation des systèmes énergétiques (EST), Université du Texas à Austin et Eric Williams, professeur agrégé de durabilité, Rochester Institute of Technology

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes

{amazonWS: searchindex = Livres; mots-clés = réduction de la consommation d'énergie; maxresults = 3}

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

Le jour du jugement est venu pour le GOP
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Le parti républicain n'est plus un parti politique pro-américain. C'est un parti pseudo-politique illégitime plein de radicaux et de réactionnaires dont l'objectif déclaré est de perturber, déstabiliser et…
Pourquoi Donald Trump pourrait être le plus grand perdant de l'histoire
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Mise à jour le 2 juillet 20020 - Toute cette pandémie de coronavirus coûte une fortune, peut-être 2 ou 3 ou 4 fortunes, toutes de taille inconnue. Oh oui, et des centaines de milliers, peut-être un million de personnes mourront…
Blue-Eyes vs Brown Eyes: Comment le racisme est enseigné
by Marie T. Russell, InnerSelf
Dans cet épisode d'Oprah Show de 1992, Jane Elliott, militante et éducatrice antiraciste primée, a enseigné au public une dure leçon sur le racisme en démontrant à quel point il est facile d'apprendre les préjugés.
Un changement va arriver...
by Marie T. Russell, InnerSelf
(30 mai 2020) Alors que je regarde les informations sur les événements de Philadéphie et d'autres villes du pays, mon cœur a mal pour ce qui se passe. Je sais que cela fait partie du plus grand changement qui prend…
Une chanson peut élever le cœur et l'âme
by Marie T. Russell, InnerSelf
J'ai plusieurs façons d'utiliser pour effacer l'obscurité de mon esprit quand je trouve qu'elle s'est infiltrée. L'une est le jardinage ou passer du temps dans la nature. L'autre est le silence. Une autre façon est la lecture. Et celui qui ...