Californie, Washington, et Oregon Versus Trumpland

Californie, Washington, et Oregon Versus Trumpland

La Californie est maintenant la capitale de l'Amérique libérale. Avec ses voisins Oregon et Washington, ce sera une nation au sein de la nation à partir de janvier, lorsque le gouvernement fédéral s'assombrira.

Contrairement à une bonne partie du reste du pays, les Californiens préféraient Hillary Clinton à Donald Trump avec une marge de 2 à 1. Ils ont également voté pour étendre une taxe d'État sur les riches, et adopter des mesures locales de logement et de transport avec une flopée d'augmentations d'impôts locaux et des propositions d'obligations.

En d'autres termes, la Californie est le contraire de Trumpland.

Les différences vont encore plus loin. Pendant des années, les conservateurs ont dit qu'une économie saine dépendait de la faiblesse des impôts, du peu de réglementation et des bas salaires.

Les conservateurs ont-ils raison? À une extrémité de l'échelle sont le Kansas et le Texas, avec parmi les impôts les plus bas de la nation, les moins règlements, et les salaires les plus bas.

À l'autre extrémité est la Californie, avec parmi les taxes les plus élevées de la nation, en particulier sur les riches; les réglementations les plus strictes, en particulier en ce qui concerne l'environnement; système de santé le plus ambitieux, qui assure plus de 12 millions de Californiens pauvres, en partenariat avec Medicaid; et des salaires élevés.

Donc, selon la doctrine conservatrice, le Kansas et le Texas devraient être en plein essor, et la Californie devrait être dans les stands.

En fait, c'est juste le contraire.

Pendant plusieurs années, le taux de croissance économique du Kansas a été le pire de la nation. L'année dernière, son économie a diminué.

Texas n'a pas fait beaucoup mieux. Son taux de croissance de l'emploi a été inférieur à la moyenne nationale. Les ventes au détail sont en baisse. La valeur des exportations du Texas a diminué.

Mais qu'en est-il de la Californie dite trop taxée, trop réglementée, à hauts salaires?

La Californie mène la nation dans le taux de croissance économique - plus de deux fois la moyenne nationale. Si c'était une nation distincte, elle serait maintenant la sixième plus grande économie du monde. Sa population a bondi à 39 millions (en hausse de 5 pour cent depuis 2010).

La Californie abrite les industries les plus innovantes et les plus dynamiques du pays - le divertissement et la haute technologie. Il incube plus de startups que n'importe où ailleurs dans le monde.

En d'autres termes, les conservateurs l'ont exactement à l'envers.

Pourquoi le Kansas et le Texas font-ils si mal, et si bien la Californie?

D'une part, les impôts permettent aux États d'investir leur peuple. L'Université de Californie est le meilleur système d'enseignement supérieur public en Amérique. Ajouter dans le réseau des collèges communautaires de l'Etat, collèges d'Etat, les institutions de recherche, et vous avez une source de recherche inégalée, et un moteur puissant de la mobilité ascendante.

Le Kansas et le Texas n'investissent presque pas dans la même mesure.

La Californie fournit également des services à une population diversifiée, y compris un grand pourcentage d'immigrants. Donald Trump au contraire, une telle diversité est un énorme avantage. Hollywood et la Silicon Valley ont tous deux prospéré sur les idées et les énergies des nouveaux immigrants.

Pendant ce temps, les règlements de la Californie protègent la santé publique et la beauté naturelle de l'État, qui attire également les gens à l'état - y compris les personnes talentueuses qui pourraient s'installer n'importe où.

Les salaires sont élevés en Californie parce que l'économie croît si vite souvent de payer plus pour les travailleurs. Ce n'est pas une mauvaise chose. Après tout, l'objectif n'est pas seulement la croissance. C'est un niveau de vie élevé.

En toute justice, les problèmes du Texas sont également liés à la crise pétrolière. Mais ce n'est vraiment pas une excuse parce que le Texas n'a pas réussi à diversifier son économie. Là encore, il n'a pas fait d'investissements adéquats.

La Californie est loin d'être parfaite. Une pénurie de logements a entraîné les loyers et les prix des maisons dans la stratosphère. Les routes sont bouchées. Ses écoles publiques étaient autrefois les meilleures de la nation, mais elles sont maintenant parmi les pires - en grande partie à cause d'une proposition approuvée par les électeurs de 1978 qui a étranglé le financement des écoles locales. Il reste beaucoup à faire.

Mais globalement, le contraste est clair. La réussite économique dépend des recettes fiscales qui vont dans les investissements publics et des réglementations qui protègent l'environnement et la santé publique. Et le véritable succès économique se traduit par des salaires élevés.

Je ne sais pas comment Trumpland et la Californie vont coexister dans les années à venir. J'entends déjà des murmures de sécession des Golden Staters et des intrusions fédérales de la part de l'administration naissante Trump.

Mais jusqu'à présent, la Californie contredit le dicton conservateur selon lequel les faibles taux d'imposition, peu de règlements et les bas salaires sont les clés du succès économique. Trumpland devrait prendre note.

A propos de l'auteur

Robert ReichRobert B. Reich, professeur émérite de politique publique à l'Université de Californie à Berkeley, a été ministre du Travail dans l'administration Clinton. Time Magazine l'a nommé l'un des dix secrétaires de cabinet les plus efficaces du siècle dernier. Il a écrit treize livres, y compris les meilleurs vendeurs "Aftershock"Et"The Work of Nations. "Son dernier,"Au-delà de Outrage, "Est maintenant en livre de poche. Il est également rédacteur en chef fondateur du magazine American Prospect et président de Common Cause.

Livres par Robert Reich

Sauver le capitalisme: pour le plus grand nombre, pas le peu - par Robert B. Reich

0345806220L'Amérique était autrefois célébrée pour et définie par sa classe moyenne grande et prospère. Maintenant, cette classe moyenne se rétrécit, une nouvelle oligarchie se lève et le pays fait face à sa plus grande disparité de richesse en quatre-vingts ans. Pourquoi le système économique qui a fait la force de l'Amérique nous a-t-il brusquement échoué, et comment peut-il être réparé?

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.

Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.