La montée des mers permet aux zones humides côtières de stocker plus de carbone

La montée des mers permet aux zones humides côtières de stocker plus de carbone
Le stockage de carbone dans les mangroves australiennes peut aider à atténuer le changement climatique. Shutterstock

Les zones humides côtières ne couvrent pas beaucoup de zones planétaires, mais elles dépassent largement leur poids de carbone en piégeant le dioxyde de carbone le plus atmosphérique de tous les écosystèmes naturels.

Appelés «écosystèmes de carbone bleu» en raison de leur lien avec la mer, les sols salés et appauvris en oxygène dans lesquels les zones humides se développent sont parfaits pour l’enterrement et le stockage du carbone organique.

Dans notre recherche, publié aujourd'hui dans Nature, nous avons constaté que le stockage de carbone par les zones humides côtières est lié à l’élévation du niveau de la mer. Nos résultats suggèrent que, lorsque le niveau de la mer monte, ces zones humides peuvent aider à atténuer les changements climatiques.

L'élévation du niveau de la mer profite aux zones humides côtières

Nous avons examiné l'incidence du changement du niveau de la mer au cours des derniers millénaires sur les zones humides côtières (principalement des mangroves et des marais salants). Nous avons constaté qu'ils s'adaptaient à l'élévation du niveau de la mer en augmentant la hauteur de leurs couches de sol, en capturant les sédiments minéraux et en accumulant des racines denses. Une grande partie de ces matériaux est riche en carbone, ce qui signifie que la hausse du niveau de la mer incite les zones humides à stocker encore plus de carbone.

Nous avons étudié la manière dont les marais salants ont réagi aux variations du «niveau relatif de la mer» au cours des derniers millénaires. (Le niveau relatif de la mer est la position du bord de l'eau par rapport à la terre plutôt que le volume total d'eau dans l'océan, appelé niveau de la mer eustatique.)

Qu'est-ce que l'élévation passée du niveau de la mer nous dit?

La variation globale du taux d’élévation du niveau de la mer au cours des dernières années 6,000 est en grande partie liée à la proximité des côtes par rapport aux inlandsis qui se sont étendus aux hautes latitudes septentrionales au cours de la dernière période glaciaire. il y a des années 26,000.

Lorsque les couches de glace ont fondu, les continents du Nord ont lentement ajusté l'altitude par rapport à l'océan en raison de la flexion du manteau terrestre.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


La montée des mers permet aux zones humides côtières de stocker plus de carbone
Karaaf Wetlands à Victoria, en Australie.
Boobook48 / flickr, CC BY-NC-SA

Pour une grande partie de l'Amérique du Nord et de l'Europe, cela s'est traduit par une montée progressive du niveau relatif de la mer au cours des derniers milliers d'années. En revanche, les inlandsis glaciaires ont moins affecté les continents sud de l'Australie, de l'Amérique du Sud et de l'Afrique, et l'évolution du niveau de la mer sur ces côtes reflète plus fidèlement les tendances «eustatiques» à la surface de l'océan, qui se sont stabilisées au cours de cette période.

Notre analyse du carbone stocké dans plus de sédiments 300 sur six continents a montré que les côtes soumises à une élévation relative constante du niveau de la mer au cours des dernières années 6,000 contenaient en moyenne deux à quatre fois plus de carbone dans la partie supérieure de 20cm de sédiments et cinq à trois fois plus de carbone. neuf fois plus de carbone dans les sédiments 50-100cm inférieurs, par rapport aux marais salants des côtes où le niveau de la mer était plus stable au cours de la même période.

Autrement dit, sur les côtes où le niveau de la mer monte, le carbone organique est plus efficacement enfoui à mesure que la zone humide se développe et le carbone est stocké en toute sécurité sous la surface.

Donner plus d'espace aux zones humides

Nous proposons que la différence entre le stockage de carbone dans les marais salés dans les zones humides de l'hémisphère sud et de l'Atlantique Nord soit liée à «l'espace d'hébergement»: l'espace disponible pour qu'une zone humide puisse stocker des sédiments minéraux et organiques.

Les zones humides côtières vivent dans la partie supérieure de la zone intertidale, approximativement entre le niveau moyen de la mer et la limite supérieure de la marée haute.

Ces limites de marée définissent où les zones humides côtières peuvent stocker des matières minérales et organiques. À mesure que la matière minérale et organique s’accumule dans cette zone, elle crée des couches qui soulèvent le sol des zones humides.

La montée des mers permet aux zones humides côtières de stocker plus de carbone
Les zones humides côtières de Broome, Australie occidentale. Shutterstock

De nouveaux espaces d’hébergement pour le stockage de carbone sont donc créés lorsque la mer monte, comme cela a été le cas sur de nombreuses rives de l’Atlantique Nord au cours des dernières années 6,000.

Pour confirmer cette théorie, nous avons analysé les modifications du stockage du carbone dans une zone humide unique qui a connu une élévation relative rapide du niveau de la mer au cours des dernières années 30.

Lorsque des supports de mines souterraines ont été retirés d'une mine de charbon sous le lac Macquarie, dans le sud-est de l'Australie, dans le 1980, le rivage s'est affaissé d'un mètre en quelques mois, ce qui a entraîné une élévation relative du niveau de la mer.

Après cela, le taux d’accumulation de minéraux a doublé et le taux d’accumulation organique a été multiplié par quatre, une grande partie de la matière organique étant du carbone. Les résultats suggèrent que l'élévation du niveau de la mer au cours des prochaines décennies pourrait transformer nos marais de l'hémisphère sud, relativement pauvres en carbone, en points chauds pour la séquestration du carbone.

Comment aider les zones humides côtières

Les côtes de l’Afrique, de l’Australie, de la Chine et de l’Amérique du Sud, où le niveau de la mer est resté stable au cours des derniers millénaires, ont limité la la moitié des marais salants du monde.

La montée des mers permet aux zones humides côtières de stocker plus de carbone
Saltmarsh sur les rives de la baie Westernport à Victoria. Auteur fourni

Nous avons estimé que doubler la séquestration du carbone dans ces zones humides pourrait éliminer un million de tonnes supplémentaires de CO₂ de l'atmosphère par an. Toutefois, cet avantage potentiel est compromis par le défrichage et la remise en état en cours de ces zones humides.

La préservation des zones humides côtières est essentielle. Certaines zones côtières du monde ont été coupées des marées pour atténuer les inondations, mais la restauration de cette connexion favorisera les zones humides côtières - qui réduisent également les effets des inondations - et le captage de carbone, ainsi que la biodiversité et la production halieutique.

Dans certains cas, planifier l'expansion future des zones humides signifiera limiter les aménagements côtiers. Toutefois, ces décisions généreront des avantages en termes de prévention des inondations nuisibles à mesure que la mer monte.

Enfin, l'augmentation du stockage de carbone contribuera à atténuer les effets du changement climatique. Les zones humides stockent les eaux de crue, protègent la côte des tempêtes, font circuler les nutriments dans l'écosystème et constituent un habitat vital pour la mer et la terre. Ils sont précieux et méritent d'être protégés.

À propos des auteurs

Kerrylee Rogers, professeure agrégée, Université de Wollongong; Jeffrey Kelleway, chercheur postdoctoral en sciences de l'environnement, Université Macquarieet Neil Saintilan, chef du Département des sciences de l'environnement, Université Macquarie. Les auteurs souhaitent remercier leurs collègues, Janine Adams, Lisa Schile-Beers et Colin Woodroffe.La Conversation

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres connexes

Drawdown: Le plan le plus complet jamais proposé pour inverser le réchauffement climatique

par Paul Hawken et Tom Steyer
9780143130444Face à la peur et à l'apathie généralisées, une coalition internationale de chercheurs, de professionnels et de scientifiques s'est réunie pour proposer un ensemble de solutions réalistes et audacieuses au changement climatique. Une centaine de techniques et de pratiques sont décrites ici - certaines sont bien connues; certains dont vous n'avez peut-être jamais entendu parler. Elles vont de l’énergie propre à l’éducation des filles dans les pays à faible revenu, en passant par les pratiques d’utilisation des sols qui extraient le carbone de l’air. Les solutions existent, sont économiquement viables et les communautés du monde entier les appliquent actuellement avec compétence et détermination. Disponible sur Amazon

Concevoir des solutions climatiques: un guide de politique pour l'énergie à faible teneur en carbone

par Hal Harvey, Robbie Orvis et Jeffrey Rissman
1610919564Avec les effets du changement climatique déjà sur nous, la nécessité de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre n’est rien de moins qu’une urgence. C'est un défi de taille, mais les technologies et les stratégies pour le relever existent aujourd'hui. Un petit ensemble de politiques énergétiques, bien conçues et bien mises en œuvre, peut nous mettre sur la voie d'un avenir sobre en carbone. Les systèmes énergétiques étant vastes et complexes, la politique énergétique doit être ciblée et rentable. Les approches uniques ne peuvent tout simplement pas être remplies. Les décideurs ont besoin d’une ressource claire et complète qui décrit les politiques énergétiques qui auront le plus grand impact sur notre climat futur et décrit comment bien concevoir ces politiques. Disponible sur Amazon

Cela change tout: Capitalisme contre le climat

par Naomi Klein
1451697392In Cela change tout Naomi Klein affirme que le changement climatique n'est pas simplement un autre problème à régler soigneusement entre impôts et soins de santé. C'est une alarme qui nous appelle à réparer un système économique qui nous fait déjà défaut à bien des égards. Klein explique méticuleusement que la réduction massive de nos émissions de gaz à effet de serre est notre meilleure chance de réduire simultanément les inégalités, de ré-imaginer nos démocraties brisées et de reconstruire nos économies locales dévastées. Elle expose le désespoir idéologique des négateurs du changement climatique, les illusions messianiques des futurs géo-ingénieurs et le tragique défaitisme de trop nombreuses initiatives vertes traditionnelles. Et elle montre précisément pourquoi le marché n'a pas - et ne peut pas - résoudre la crise climatique, mais aggravera la situation, avec des méthodes d'extraction de plus en plus extrêmes et écologiques, accompagnées d'un capitalisme catastrophique. Disponible sur Amazon

De l'éditeur:
Les achats sur Amazon vont couvrir les frais de transport. InnerSelf.comelf.com, MightyNatural.com, et ClimateImpactNews.com sans frais et sans annonceurs qui suivent vos habitudes de navigation. Même si vous cliquez sur un lien mais n'achetez pas ces produits sélectionnés, tout ce que vous achèterez lors de cette même visite sur Amazon nous rapportera une petite commission. Il n'y a pas de coût supplémentaire pour vous, alors contribuez à l'effort. Vous pouvez également utiliser ce lien d’utiliser Amazon à tout moment pour vous aider à soutenir nos efforts.

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

Le jour du jugement est venu pour le GOP
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Le parti républicain n'est plus un parti politique pro-américain. C'est un parti pseudo-politique illégitime plein de radicaux et de réactionnaires dont l'objectif déclaré est de perturber, déstabiliser et…
Pourquoi Donald Trump pourrait être le plus grand perdant de l'histoire
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Mise à jour le 2 juillet 20020 - Toute cette pandémie de coronavirus coûte une fortune, peut-être 2 ou 3 ou 4 fortunes, toutes de taille inconnue. Oh oui, et des centaines de milliers, peut-être un million de personnes mourront…
Blue-Eyes vs Brown Eyes: Comment le racisme est enseigné
by Marie T. Russell, InnerSelf
Dans cet épisode d'Oprah Show de 1992, Jane Elliott, militante et éducatrice antiraciste primée, a enseigné au public une dure leçon sur le racisme en démontrant à quel point il est facile d'apprendre les préjugés.
Un changement va arriver...
by Marie T. Russell, InnerSelf
(30 mai 2020) Alors que je regarde les informations sur les événements de Philadéphie et d'autres villes du pays, mon cœur a mal pour ce qui se passe. Je sais que cela fait partie du plus grand changement qui prend…
Une chanson peut élever le cœur et l'âme
by Marie T. Russell, InnerSelf
J'ai plusieurs façons d'utiliser pour effacer l'obscurité de mon esprit quand je trouve qu'elle s'est infiltrée. L'une est le jardinage ou passer du temps dans la nature. L'autre est le silence. Une autre façon est la lecture. Et celui qui ...