Comment la gratitude pour la nature peut freiner votre angoisse existentielle face au changement climatique

Comment la gratitude pour la nature peut freiner votre angoisse existentielle face au changement climatique
Nous défendons sans réfléchir une vision du monde consumériste face à des preuves de menaces environnementales telles que le changement climatique.
(Shutterstock)

Nous allons tous mourir. C'est le avertissement répété sur le changement climatique dans certains médias: si nous ne changeons pas nos façons de faire, nous faisons face à une menace existentielle.

Alors pourquoi n'avons-nous pas mis en place une solution politique? La réduction des émissions est dans notre meilleur intérêt, mais malgré soutien populaire à l'action gouvernementale, la mise en œuvre des politiques et des programmes reste difficile. La recherche en sciences sociales montre que plus nous entendons parler du changement climatique, moins nous sommes enclins à agir.

Parler du changement climatique nous rappelle que nous allons mourir et que notre mode de vie moderne tue notre environnement. La recherche en psychologie sociale montre que entendre parler du changement climatique incite souvent les gens à sortir et à acheter plus de choses.

Cependant, participer à des rituels qui inspirent la gratitude pour la nature peut réduire le désir de surconsommer - et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui alimentent le changement climatique. Mes recherches indiquent que les motivations inconscientes et les pratiques rituelles peuvent être plus efficaces pour changer notre comportement que les arguments rationnels dans la lutte contre le changement climatique.

La science est claire

Nous avons beaucoup de données sur le changement climatique et il existe un consensus scientifique sur son exactitude. Le sujet est constamment dans la presse, mais la plupart des gouvernements n'ont pas été en mesure de mettre en place des solutions politiques efficaces. La raison en est la peur.

La conscience de la mort donne envie aux gens défendre la vision du monde dans laquelle leur estime de soi est investie. Bien que la plupart des gens approuvent consciemment une vision du monde scientifique et pensent que la protection de l'environnement est importante, nous croyons inconsciemment que la consommation produit le bonheur.

C'est cette vision du monde consumériste que nous défendons sans réfléchir face à des preuves de menaces environnementales telles que le changement climatique.


 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

Les motivations sont délicates

La science nous parle des problèmes environnementaux, mais elle ne nous motive pas nécessairement à faire quoi que ce soit pour y remédier. Recherche en économie comportementale et la psychologie sociale démontre une variété de facteurs inconscients qui continuent à nous influencer, peu importe à quel point nous sommes éduqués ou rationnels que nous pensons être.

Lorsque les gens se sentent menacés, ils ont tendance à doubler leurs opinions existantes. Ceci est parfois appelé le boomerang ou effet de retour de flamme, et cela contribue au déni du changement climatique.

Parler du changement climatique peut être contre-productif pour amener les gens à réduire les émissions, car fournir plus d'informations ne fait que convaincre davantage les gens qu'ils ont raison. Les images et la rhétorique menaçantes peuvent faire plus de mal que de bien.

Nous avons inconsciemment une vision du monde consumériste qui assimile la consommation au bonheur.
Nous avons inconsciemment une vision du monde consumériste qui assimile la consommation au bonheur.
(Shutterstock)

Lorsque le changement climatique semble être un problème trop important, nous avons tendance à fermer ou à blâmer les autres. En parler est accablant - cela nous fait nous sentir coupables, effrayés et apathiques.

L'un des effets les plus courants de la sensibilisation des gens à leur mortalité est le bouc émissaire des autres. La prise de conscience de la mortalité augmente les hostilités de groupe. Il incite à tenter de déplacer le blâme et augmente la polarisation dans la société.

Nous aimons blâmer l'industrie et les entreprises pour le changement climatique, mais les contributions des individus et des ménages ont un impact considérable, représentant 72% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, principalement de la nourriture et de sa production, du chauffage et de la climatisation des maisons et du carburant utilisé par les véhicules privés. Nos actions personnelles comptent.

L'ancien chef de cabinet de l'Agence américaine de protection de l'environnement Michael Vandenbergh rapporte que les individus sont les plus grandes sources restantes d'émissions liées au changement climatique. Les émissions des ménages augmentent avec l'augmentation du revenu des ménages.

Actions stratégiques

La sensibilisation au changement climatique ne doit pas être une fin en soi. Rappeler le problème n'est pas nécessairement utile, et sans solution, cela peut faire plus de mal que de bien.

La protection de l'environnement est largement soutenue, mais parler du changement climatique et du réchauffement climatique peut être des déclencheurs négatifs qui excluent les personnes que nous voulons atteindre. Encadrer le message en termes de valeurs partagées du public cible est efficace.

La recherche montre un gamme de réponses possibles aux messages sur le changement climatique qui suscitent une prise de conscience de la mortalité. Les menaces font les écologistes agissent pour défendre leur identité en tant qu'écologistes, mais faire campagne contre la pollution atmosphérique peut être une stratégie plus pragmatique pour motiver les négationnistes du changement climatique. Pour utiliser les effets de la prise de conscience de la mort pour promouvoir un comportement pro-environnemental, nous devons activer des normes communes dont découle le sentiment d'estime de soi des gens.

Environ 72% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont liées à des actions individuelles et domestiques, telles que la conduite automobile.
Environ 72% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont liées à des actions individuelles et domestiques, telles que la conduite automobile.
(Shutterstock)

Nous pouvons utiliser l'économie comportementale et d'autres effets psychologiques pour promouvoir un comportement pro-environnemental. Ce genre d'effets psychologiques peut pousser les gens vers de meilleures actions civiques.

La mise en œuvre d'une «architecture de choix» - la façon dont les choix sont présentés - qui se traduit par défaut par de meilleures options environnementales rend les gens plus susceptibles de prendre des décisions pro-environnementales. Les options disponibles et la manière dont elles sont présentées influencent les actions des gens. Par exemple, les quartiers accessibles à pied réduisent les émissions en faisant des choix agréables à pied et à vélo, tandis que les rues sinueuses de banlieue et les grands parkings incitent les gens à aller plus loin.

Lorsqu'on parle de préoccupations environnementales, éviter d'utiliser un langage économique tel que les coûts et attirer l'attention sur la gratitude peut aider à garder les valeurs environnementales en tête au lieu de déclencher les effets psychologiques qui stimulent le consumérisme.

Exprimer notre appréciation pour ce qui nous a été donné et partager publiquement notre gratitude inspire un sentiment de contentement qui donne envie aux gens de donner à leur tour. Les pratiques de louange des ancêtres (vénération des ancêtres) sont étonnamment pro-environnementales car elles incitent les gens à vouloir transmettre ce qui leur a été donné plutôt que de consommer davantage eux-mêmes.

Prendre conscience de ces effets inconscients ne les fait pas disparaître. Nous continuons à être affectés par ces effets psychologiques même après en avoir pris connaissance, nous ferions donc mieux de les utiliser de manière constructive.

A propos de l'auteurLa Conversation

Barbara Jane Davy, Doctorant, environnement, ressources et durabilité, Université de Waterloo

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres connexes

La vie après le carbone: la prochaine transformation mondiale des villes

by Peter Plastrik, John Cleveland
1610918495L'avenir de nos villes n'est plus ce qu'il était. Le modèle de ville moderne qui s’est imposé au XXe siècle à l’échelle mondiale a perdu son utilité. Il ne peut pas résoudre les problèmes qu’il a contribué à créer, notamment le réchauffement de la planète. Heureusement, un nouveau modèle de développement urbain émerge dans les villes pour s'attaquer de manière agressive aux réalités du changement climatique. Il transforme la façon dont les villes conçoivent et utilisent leur espace physique, génèrent de la richesse économique, consomment et éliminent des ressources, exploitent et préservent les écosystèmes naturels et se préparent pour l'avenir. Disponible sur Amazon

La sixième extinction: une histoire anormale

par Elizabeth Kolbert
1250062187Au cours du dernier demi-milliard d'années, cinq extinctions de masse ont eu lieu, lorsque la diversité de la vie sur terre s'est réduite de manière soudaine et spectaculaire. Les scientifiques du monde entier surveillent actuellement la sixième extinction, qui devrait être l'événement d'extinction le plus dévastateur depuis l'impact de l'astéroïde qui a anéanti les dinosaures. Cette fois-ci, le cataclysme, c'est nous. Dans une prose à la fois franche, amusante et profondément informée, New Yorker L'écrivaine Elizabeth Kolbert nous explique pourquoi et comment les êtres humains ont modifié la vie sur la planète comme aucune espèce ne l'a jamais fait auparavant. Des recherches imbriquées dans une demi-douzaine de disciplines, des descriptions d’espèces fascinantes déjà perdues et l’histoire de l’extinction en tant que concept, Kolbert fournit un récit complet et émouvant des disparitions qui se produisent sous nos yeux. Elle montre que la sixième extinction est probablement l'héritage le plus durable de l'humanité, nous obligeant à repenser la question fondamentale de ce que signifie être humain. Disponible sur Amazon

Guerres climatiques: la lutte pour la survie alors que le monde surchauffe

par Gwynne Dyer
1851687181Vagues de réfugiés climatiques. Des dizaines d'États défaillants. La guerre totale. L'un des plus grands analystes géopolitiques du monde entrevoit un aperçu terrifiant des réalités stratégiques du futur proche, lorsque le changement climatique pousse les puissances du monde à adopter une politique de survie sans faille. Prescient et inflexible, Guerres climatiques sera l'un des livres les plus importants des prochaines années. Lisez-le et découvrez ce que nous allons faire. Disponible sur Amazon

De l'éditeur:
Les achats sur Amazon vont couvrir les frais de transport. InnerSelf.comelf.com, MightyNatural.com, ClimateImpactNews.com sans frais et sans annonceurs qui suivent vos habitudes de navigation. Même si vous cliquez sur un lien mais n'achetez pas ces produits sélectionnés, tout ce que vous achèterez lors de cette même visite sur Amazon nous rapportera une petite commission. Il n'y a pas de coût supplémentaire pour vous, alors contribuez à l'effort. Vous pouvez également utiliser ce lien d’utiliser Amazon à tout moment pour vous aider à soutenir nos efforts.

 

Vous Aimerez Aussi

LANGUES DISPONIBLES

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

Icône facebooktwitter iconyoutube iconicône Instagramicône pintresticône rss

 Recevez le dernier par courriel

Magazine hebdomadaire Daily Inspiration

L'inspiration quotidienne de Marie T.Russell
 

VOIX INNERSELF

Être une meilleure personne
Être une meilleure personne
by Marie T. Russell
"Il me donne envie d'être une meilleure personne." En réfléchissant à cette déclaration plus tard, j'ai réalisé que…
Le comportement de modélisation est le meilleur professeur : le respect doit être mutuel
Le comportement de modélisation est le meilleur professeur : le respect doit être mutuel
by Carmen Viktoria Gamper
Un comportement socialement respecté est un comportement appris et certains d'entre eux (par exemple, les manières à table) varient…
Séparation et isolement contre communauté et compassion
Séparation et isolement contre communauté et compassion
by Laurent Doochin
Lorsque nous sommes en communauté, nous nous mettons automatiquement au service de ceux qui en ont besoin parce que nous les connaissons…
Semaine de l'horoscope: du 7er au 13 juin 2021
Horoscope Semaine actuelle: 7-13 juin 2021
by Pam Younghans
Ce journal astrologique hebdomadaire est basé sur les influences planétaires, et offre des perspectives et…
Le seul jour facile était hier
Le seul jour facile était hier
by Jason Redman
Les embuscades ne se produisent pas seulement au combat. Dans les affaires et la vie, une embuscade est un événement catastrophique qui…
Une saison pour tout : la façon dont nos ancêtres mangeaient
Une saison pour tout : la façon dont nos ancêtres mangeaient
by Vatsala Sperling
Les cultures de tous les continents du monde ont une mémoire collective d'une époque où leur…
Comment construire un nouvel os... Naturellement
Comment construire un nouvel os... Naturellement
by Maryon Stewart
Beaucoup de femmes supposent que lorsque leurs symptômes de ménopause cessent, elles sont en terrain sûr. Malheureusement, nous sommes confrontés…
Planifier l'enterrement : anticiper les problèmes et les bénédictions possibles
Planifier l'enterrement : anticiper les problèmes et les bénédictions possibles
by Élizabeth Fournier
En plus des aspects émotionnels et spirituels des funérailles, il y a toujours des aspects logistiques et…

LES PLUS LUS

Comment construire un nouvel os... Naturellement
Comment construire un nouvel os... Naturellement
by Maryon Stewart
Beaucoup de femmes supposent que lorsque leurs symptômes de ménopause cessent, elles sont en terrain sûr. Malheureusement, nous sommes confrontés…
Pour parcourir les dangers du Web, vous avez besoin d'une réflexion critique et d'une ignorance critique
Pour parcourir les dangers du Web, vous avez besoin d'une réflexion critique et d'une ignorance critique
by Sam Wineburg, Université de Stanford
Apprendre à ignorer l'information n'est pas quelque chose d'enseigné à l'école. L'école enseigne le contraire: à…
Quelles sont les causes des lèvres sèches et comment les traiter ? Le baume à lèvres aide-t-il réellement?
Quelles sont les causes des lèvres sèches ? Le baume à lèvres aide-t-il réellement?
by Christian Moro, professeur agrégé de sciences et de médecine, Université Bond
Les gens essaient de comprendre comment réparer les lèvres sèches depuis des siècles. Utiliser de la cire d'abeille, de l'huile d'olive...
Une lettre ouverte à toute la famille humaine
Une lettre ouverte à toute la famille humaine
by Ruchira Avatar Adi Da Samraj
C'est le moment de vérité pour l'humanité. Des choix critiques doivent maintenant être faits pour protéger…
Combien de données le monde produit-il et où elles sont toutes stockées
Combien de données le monde produit-il et où elles sont toutes stockées
by Melvin M. Vopson, Université de Portsmouth
Les humains ont réalisé plus de développement technologique au cours des 150 dernières années qu'au cours des 2,000 précédentes…
Un travailleur de la santé effectue un test d'écouvillonnage COVID sur un patient.
Pourquoi certains résultats de tests COVID sont-ils des faux positifs et à quel point sont-ils courants ?
by Adrian Esterman, professeur de biostatistique et d'épidémiologie, Université d'Australie-Méridionale
Deux cas de COVID-19 précédemment liés à l'épidémie actuelle de Melbourne ont maintenant été reclassés comme…
0mc9bvhy
Une banque qui sert les gens, pas les banquiers
by Jim Hightower
Les idéologues du monde des affaires ne cessent de dire que les programmes gouvernementaux devraient être gérés comme une entreprise.…
Cette pandémie a montré que suivre la même route mènera le monde sur une falaise
Cette pandémie a montré que suivre la même route mènera le monde sur une falaise
by Ian Goldin, Université d'Oxford
Malgré les morts tragiques, les souffrances et la tristesse qu'elle a causées, la pandémie pourrait descendre en…
image
Le mystère du COVID long : jusqu'à 1 personne sur 3 qui attrape le virus souffre pendant des mois. Voici ce que nous savons jusqu'à présent
by Vanessa Bryant, chef de laboratoire, division d'immunologie, Walter and Eliza Hall Institute
La plupart des personnes qui contractent le COVID souffrent des symptômes courants de fièvre, de toux et de problèmes respiratoires, et…
image
L'IRS vous inflige une amende ou des frais de retard ? Ne vous inquiétez pas - un défenseur de la fiscalité à la consommation dit que vous avez encore des options
by Rita W. Green, professeur de comptabilité, Université de Memphis
Le jour de l'impôt est passé et vous pensez avoir produit votre déclaration juste à temps. Mais plusieurs…
Le seul jour facile était hier
Le seul jour facile était hier
by Jason Redman
Les embuscades ne se produisent pas seulement au combat. Dans les affaires et la vie, une embuscade est un événement catastrophique qui…
Superforecasters: ce que les planificateurs de pandémie peuvent apprendre des meilleurs prédicteurs du monde
Superforecasters : ce que les planificateurs de pandémie peuvent apprendre des meilleurs prédicteurs du monde
by Gabriel Recchia, associé de recherche, Winton Center for Risk and Evidence Communication, Université de Cambridge
Les experts se sont trompés de manière catastrophique, selon Dominic Cummings, le Premier ministre britannique Boris…
75 ans
À 75 ans : un état magique magique (vidéo)
by Barry Vissell
Ce mois-ci (mai 2021), Joyce et moi avons eu 75 ans. Quand j'étais plus jeune, 75 ans semblait ancien.…

Nouvelles attitudes - nouvelles possibilités

InnerSelf.comClimateImpactNews.com | InnerPower.net
MightyNatural.com | WholisticPolitics.com | InnerSelf Marché
Copyright © 1985 - 2021 InnerSelf Publications. Tous les droits sont réservés.