Les catastrophes peuvent nuire aux personnes âgées longtemps après le passage des tempêtes

Les catastrophes peuvent nuire aux personnes âgées longtemps après le passage des tempêtes
US Army Spc. Pam Anderson applique des soins médicaux de premier secours à un homme âgé lors d'opérations de secours contre les inondations juste à l'extérieur de Winona, Minnesota, août 20, 2007.
Sgt du personnel Daniel Ewer, US Army, CC BY

Mon téléphone a sonné vers minuit: un ouragan majeur était prévu pour frapper une ville côtière proche, qui était sous un ordre d'évacuation obligatoire. Une grande partie du personnel d'un grand hôpital avait déjà été évacué et un nombre indéterminé de patients provenant de maisons de soins infirmiers et de centres de soins assistés étaient transportés à l'hôpital. Le personnel restant cherchait désespérément de l'aide d'infirmières expérimentées. Étais-je disponible pour aider immédiatement?

Une heure plus tard, j'étais dans une voiture de patrouille routière, conduite avec des lumières et des sirènes pour les quatre heures de trajet jusqu'à l'hôpital, avec d'autres infirmières bénévoles. Nous sommes arrivés dans une ville fantôme, mais l'hôpital était animé. Les patients ayant des besoins médicaux spéciaux étaient allongés sur des palettes de fortune. Il n'y avait pas de graphiques, pas de médicaments, pas d'ordres. Les lumières fluorescentes lumineuses ont empêché des patients fatigués et désorientés de tout espoir de se reposer.

Nous avons travaillé 24 heures sur 24 pendant trois jours épuisants pour fournir des soins infirmiers de base - nourrir les gens, donner des médicaments, les retourner toutes les deux heures et les nettoyer. Un homme plus âgé avait une paralysie cérébrale sévère, mais était complètement alerte. Il avait été couché dans une couche sale pendant des heures, sur une palette sur le sol dans une pièce bondée, bruyante et lumineuse. Je me suis agenouillé pour lui dire que je serais de retour pour le nettoyer, mais il m'a dit que les autres avaient besoin d'aide plus que lui.

Mon travail consiste à répondre à des questions pressantes sur la santé des aînés après une catastrophe, comme celle à laquelle j'ai répondu ci-dessus. L'âge seul ne rend pas les gens plus vulnérables aux catastrophes, mais de nombreux problèmes de santé qui sont communs avec le vieillissement, y compris la fragilité, les troubles de la mémoire, la mobilité limitée et les maladies chroniques. Soixante pour cent des décès causés par l'ouragan Katrina age 65 et plus vieuxet plus d'adultes plus âgés est mort après l'ouragan Katrina et l'année suivante que tout autre groupe d'âge.

Dans un étude publiée récemment, nous montrons que les personnes âgées sont touchées par les catastrophes bien après les tempêtes ou d'autres menaces ont passé. La planification de l'intervention en cas de catastrophe pour les communautés et les systèmes de soins de santé se concentre sur la poussée immédiate après l'événement, qui varie avec chaque catastrophe, mais dure généralement des heures et des jours. Les planificateurs doivent être conscients que pour les adultes plus âgés, les effets durent plus longtemps.

Les résidents des foyers de soins ont été évacués de la paroisse de Plaquemines, en Louisiane, lors de l'ouragan Isaac
Les résidents des foyers de soins évacués de la paroisse de Plaquemines, en Louisiane, pendant l'ouragan Isaac, attendent de retourner à leur domicile tout en recevant un abri à la base de réserve commune de la base aérienne de la Nouvelle-Orléans, août 30, 2011
.
US Navy

Apprendre des désastres passés

Comprendre comment les catastrophes sont associées aux hospitalisations chez les personnes âgées et développer des stratégies pour minimiser les hospitalisations sont des questions de plus en plus importantes. Les changements climatiques augmentent le nombre et l'ampleur des catastrophes naturelles telles que les inondations, les ouragans et les incendies de forêt. Il y avait trois fois plus de catastrophes naturelles globalement entre 2000 et 2009 que de 1980 à 1989. Et avec la population américaine plus de l'âge 65 devrait doubler par 2060, aider les personnes âgées à rester en sécurité à travers les catastrophes deviendra de plus en plus important.

Les événements récents ont montré que les personnes âgées sont particulièrement vulnérables, en particulier si elles ont besoin de soins de santé continus. Pendant l’ouragan Sandy dans 2012, plus de 31 maisons de repos fermées, laissant plus de résidents 4,500 ayant besoin d'aide d'urgence. Rapports après action de L'ouragan Matthew dans 2016 plusieurs cas documentés de pannes de communication critiques pour des patients ayant des besoins médicaux particuliers. Par exemple, les patients ayant besoin de soins spécialisés ont été placés dans des refuges avec un personnel insuffisant.

Actuellement, il n'existe pas de système centralisé de collecte, de notification et de partage des données sur ces types de lacunes après une catastrophe. Cela signifie qu'il est peu probable que nous fassions des changements systématiques dans la façon dont nous traitons les soins pour ces personnes avant le prochain événement. Pour l'instant, nous utilisons des informations et des données provenant de sources indirectes pour tenter de tirer des conclusions sur les impacts des catastrophes.

Conseils de préparation aux catastrophes pour les résidents âgés du Bureau de gestion des situations d'urgence de la ville de New York:


Des effets durables

J'ai récemment mené une étude sur les hospitalisations chez les personnes âgées après 2011 tornade épidémie qui a engendré des centaines de tornades à travers la Géorgie, l'Alabama, le Mississippi et le Tennessee, entraînant plus de morts 300 et des milliards de dollars de dommages. En utilisant les données sur les sinistres de Medicare et en les reliant aux données géospatiales de la zone de tempête, nous avons comparé les hospitalisations chez les personnes âgées dans le mois suivant la catastrophe aux admissions au cours des autres mois 11 de l'année.

Nos résultats ont montré que les admissions à l'hôpital ont augmenté au cours des 30 jours après la catastrophe par 4 pour cent chez les personnes âgées qui vivaient dans un code postal avec un touché de tornade. Cela se traduit par des centaines d'hospitalisations supplémentaires. Nous avons ensuite retiré les trois premiers jours après la catastrophe de notre analyse des données, pour voir si l'augmentation des admissions pourrait être liée à des blessures immédiates de la tempête. Mais nous avons constaté que les hospitalisations sur le reste du mois sont restées plus élevées que la normale.

Enfin, nous avons effectué une analyse similaire en examinant les codes postaux dans une région de la même région qui n'a pas été touchée par la tempête, afin d'exclure la possibilité que des admissions accrues soient liées à des facteurs saisonniers tels que des températures extrêmes ou des pollens élevés. Les admissions à l'hôpital n'ont pas augmenté dans la zone non affectée, ce qui nous a indiqué que les chiffres plus élevés que nous avons trouvés semblent être liés aux tornades.

Les hospitalisations accrues après les catastrophes ne sont qu'une partie de l'histoire. La population américaine vieillissante a une incidence croissante de maladies chroniques nécessitant des soins de santé cohérents, tels que le diabète, l'hypertension et l'obésité. Si ces besoins de santé étaient satisfaits dans la zone de tornade après la catastrophe, ces patients n'auraient peut-être pas dû être hospitalisés, et notre étude n'aurait pas montré l'augmentation des hospitalisations que nous avons détectées.

Même si nous n'avions pas de données sur les cas individuels qui auraient montré pourquoi chaque personne était hospitalisée, il est probable que le stress personnel, la difficulté d'accès aux soins de santé et une réaction communautaire inefficace à la catastrophe ont tous été des facteurs contributifs. Notre équipe continuera d'étudier les moteurs des hospitalisations après une catastrophe.

Préparation aux prochains événements

Nous pouvons prendre des mesures pour passer de notre approche réactive actuelle à la réponse aux catastrophes à une stratégie proactive qui aide les communautés à devenir plus résilientes. Un besoin critique est d'obtenir de meilleures données qui démontrent clairement comment les catastrophes affectent la santé des populations vulnérables. Continuer de s'appuyer sur des études de cas et des examens après action entravera les futures interventions en cas de catastrophe.

La ConversationFinancement fédéral pour les départements de santé locaux et nationaux pour la préparation aux catastrophes a régulièrement diminué depuis l'ouragan Katrina dans 2005. Ces programmes financent des activités qui visent à rendre les communautés, y compris leurs résidents plus âgés, plus résilientes face aux catastrophes. Sans fonds pour soutenir ces activités, les personnes âgées continueront de souffrir de façon disproportionnée.

A propos de l'auteur

Sue Anne Bell, professeure agrégée de sciences infirmières, Université du Michigan

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes:

{amazonWS: searchindex = Livres; keywords = préparation aux catastrophes des personnes âgées; maxresults = 3}