Pourquoi la thérapie au détail en personne peut être définitivement abandonnée

Pourquoi la thérapie au détail en personne peut être définitivement abandonnée

"Ce qui était autrefois relaxant et thérapeutique deviendra une sortie stressante", explique Eric Spangenberg. (Crédit: Taylor Vick / Unsplash)

Le commerce de détail ne revient pas à la normale, explique un professeur de marketing et de sciences psychologiques.

Pour les commerçants, s'attendre à un retour aux affaires d'avant la pandémie n'est pas une stratégie de réussite, explique Eric Spangenberg, doyen de l'Université de Californie, Paul Merage School of Business d'Irvine.

Ceux qui peuvent innover et trouver les meilleures alternatives au business as usual, dit-il, seront les mieux placés pour capitaliser sur la demande des consommateurs à l'avenir.

Les ventes en ligne qui ont monté en flèche pendant la crise du COVID-19 pourraient remplacer les voyages vers des emplacements physiques même après la levée des ordres de verrouillage. Tant que les acheteurs et / ou les employés portent des masques, les gens seront un peu hésitants dans les magasins réels, et en fonction de la durée pendant laquelle ils continueront à faire des achats principalement en ligne, les habitudes peuvent changer assez pour modifier en permanence le paysage du commerce de détail.

Ici, Spangenberg explique comment les changements de comportement d'achat induits par les coronavirus transformeront probablement l'industrie du commerce de détail:

Q


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Pouvez-vous nous donner un large aperçu des prochaines étapes pour l'industrie du commerce de détail?

A

Partout au pays, alors que les États assouplissent les directives de sécurité à des degrés divers, certains des changements seront à long terme. Une énorme quantité de comportements d'achat s'était déplacée en ligne au cours des dernières années et s'est déplacée davantage en ligne depuis la pandémie, et une grande partie restera là.

Les commandes à domicile sont en place depuis assez longtemps pour que les gens développent de nouvelles habitudes, et le processus de réouverture a été suffisamment progressif pour que les habitudes d'achat en ligne que beaucoup de gens ont acquises deviennent leur routine par défaut pour de nombreuses choses.

Q

Quelle est la probabilité que les fermetures temporaires de magasins - et même de centres commerciaux - deviennent permanentes?

A

Je pense que les magasins et les centres commerciaux connaîtront un trafic considérablement réduit, et certains ne rouvriront tout simplement pas car ils n'ont pas les liquidités nécessaires pour le faire, étant donné qu'aucune activité n'a été enregistrée au cours des deux derniers mois et plus. D'autres s'adapteront et s'associeront avec leurs points de vente en ligne pour fournir des solutions innovantes à la demande des consommateurs.

Bien que la réouverture soit une évolution encourageante du point de vue des détaillants, je vois peu de chances que les consommateurs adoptent les achats dans un environnement physique dans la mesure où ils l'ont fait avant la pandémie. On nous a dit que l'extérieur est plus sûr qu'à l'intérieur, donc les gens vont graviter vers des centres commerciaux en plein air plutôt que fermés.

Q

Y a-t-il eu des surprises agréables au détail?

A

Certains secteurs se sont très bien débrouillés au cours des premières étapes de la pandémie: épiciers, pépinières, quincaillerie, approvisionnement à domicile et construction à faire soi-même.

"Les besoins réels ne sont pas suffisants pour alimenter l'économie telle que nous la connaissions ..."

Les gens ont utilisé le temps et les contraintes de rester à la maison pour apprendre ou réapprendre à cuisiner pour eux-mêmes, prendre soin de leur maison et de leurs jardins et se livrer à des plaisirs plus simples. Ils ont également profité de la avantages résultants—Une alimentation plus saine, des espaces de vie améliorés et la satisfaction de faire quelque chose de productif avec leurs mains.

Q

Le shopping, c'est plus que l'acquisition de biens; c'est une expérience. Qu'est-ce qui va changer dans notre façon de magasiner?

A

Bien sûr, il y aura un sous-ensemble de consommateurs qui se dirigeront vers les établissements de vente au détail tout comme les gens se dirigent vers les plages lors de leur réouverture. Il restera cependant des gens prudents qui penseront: «Laissez les autres faire un essai pendant que je reste à la maison et voyez quels seront les résultats de la réouverture.»

Cela revient à l'idée de ce que certains appellent la «thérapie de détail». Ce qui était autrefois relaxant et thérapeutique deviendra une sortie stressante. Nous avions déjà constaté une baisse de ce comportement avant la pandémie en raison des options d'achat en ligne, et le virus nous poussera plus loin de l'interaction face à face avec les détaillants.

Les gens s'inquiéteront du temps passé avec les autres, afin qu'ils puissent faire leurs devoirs avant le shopping et se rendre compte qu'ils peuvent acheter en ligne moins cher, plus facilement et plus sûrement et renoncer à certains voyages. Les acheteurs qui sortent ne sont pas aussi susceptibles de traîner dans les aires de restauration, de passer autant de temps à naviguer ou d'être divertis par leur environnement. Leur niveau de confort sera plus bas qu'auparavant, et il leur faudra beaucoup de temps pour retrouver la confiance qu'un environnement d'achat donné est «sûr», indépendamment de ce qu'on leur dit ou observe.

Q

L'économie américaine est alimentée par les dépenses de consommation, et les ventes au détail représentent près de la moitié de ce total. Cette tendance va-t-elle se poursuivre?

A

C'est l'un des plus grands défis auxquels l'économie est actuellement confrontée et le restera pendant que nous tentons de le redémarrer. Bon nombre des personnes qui déposent une demande de chômage en ce moment sont dans le secteur du commerce de détail, et le déclin y persistera, car il y a moins de demande et moins d'emplois à combler. Pour ceux qui sont toujours employés dans n'importe quel secteur, les possibilités limitées de magasinage et de restauration signifient des factures de carte de crédit moins élevées. Maintenant, ils repensent leurs dépenses - ce dont ils ont vraiment besoin par rapport à ce qu'ils veulent simplement. Les gens semblent apprécier la réduction des dépenses et la dette associée, selon des preuves anecdotiques que j'ai rencontrées.

Les besoins réels ne sont pas suffisants pour alimenter l'économie telle que nous la connaissions, la question est donc de savoir si les souhaits des consommateurs reviendront ou non de la même manière. À court terme, je ne pense pas que ce sera le cas, et peut-être pas à long terme. La réouverture ne signifie pas que les détaillants réembaucheront du personnel à part entière, et de nombreuses personnes n'ont plus la sécurité financière qui les rendra suffisamment confiants pour effectuer des achats discrétionnaires qu'elles auraient avant la pandémie.

La source: UC Irvine

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

InnerSelf Newsletter: Septembre 20, 2020
by Personnel InnerSelf
Le thème de la newsletter de cette semaine peut se résumer comme suit: «vous pouvez le faire» ou plus précisément «nous pouvons le faire!». C'est une autre façon de dire "vous / nous avons le pouvoir de faire un changement". L'image de…
Ce qui fonctionne pour moi: "Je peux le faire!"
by Marie T. Russell, InnerSelf
La raison pour laquelle je partage «ce qui fonctionne pour moi» est que cela peut également fonctionner pour vous. Si ce n'est pas exactement la façon dont je le fais, puisque nous sommes tous uniques, une certaine variation de l'attitude ou de la méthode pourrait très bien être quelque chose ...
InnerSelf Newsletter: Septembre 6, 2020
by Personnel InnerSelf
Nous voyons la vie à travers les lentilles de notre perception. Stephen R. Covey a écrit: «Nous voyons le monde, non pas tel qu’il est, mais tel que nous sommes - ou tel que nous sommes conditionnés à le voir.» Alors cette semaine, nous jetons un coup d'œil à certains…
Bulletin d’InnerSelf: Août 30, 2020
by Personnel InnerSelf
Les routes que nous parcourons ces jours-ci sont aussi vieilles que le temps, mais sont nouvelles pour nous. Les expériences que nous vivons sont aussi anciennes que le temps, mais elles sont aussi nouvelles pour nous. Il en va de même pour le…
Quand la vérité est si terrible que ça fait mal, agissez
by Marie T. Russell, InnerSelf.com
Au milieu de toutes les horreurs qui se déroulent ces jours-ci, je suis inspiré par les rayons d'espoir qui brillent à travers. Des gens ordinaires qui défendent ce qui est juste (et contre ce qui ne va pas). Joueurs de baseball,…