La fermeture de la frontière canado-américaine met en évidence différentes approches de la pandémie - et les différences entre les 2 pays

La fermeture de la frontière canado-américaine met en évidence différentes approches de la pandémie - et les différences entre les 2 pays Des agents des douanes américaines se tiennent à côté d'un panneau à la frontière canado-américaine à Lansdowne, en Ontario, le 22 mars 2020. Lars Hagberg / AFP via Getty Images

Les États-Unis et le Canada entretiennent depuis longtemps une relation stable. Les pays partagent l'histoire, la la plus longue frontière internationale non militarisée au mondeet des liens économiques solides.

À propos 90% de la population canadienne vit à moins d'une heure de route de la frontière. Plus que 2 millions de personnes traversent les 119 postes frontaliers du pays chaque mois.

Faisant partie de la plus grande mégalopole internationale du monde, ce qu'on appelle le «Région du Golden Horseshoe »de New York et de l'Ontario encercle le lac Ontario et compte le plus grand nombre d'acheteurs transfrontaliers entre les deux pays.

Les villes clés du Golden Horseshoe - Buffalo, Niagara Falls, Hamilton et Toronto - ont des liens économiques solides et représentent autant que 10 milliards CAD en transfrontalier les ventes au détail qui continue d'augmenter chaque année.

Mais la récente fermeture de la frontière canado-américaine en raison du coronavirus souligne un un fossé grandissant entre les deux pays.

La fermeture de la frontière canado-américaine met en évidence différentes approches de la pandémie - et les différences entre les 2 pays Les entreprises touristiques de Niagara Falls souffrent, car les voyages frontaliers entre le Canada et les États-Unis se limitaient au personnel essentiel. Agence Stringer / Anadolu via Getty Images

Les similitudes deviennent des différences

Dans nos rôles de professeurs de la planification urbaine et architecture, nous avons étudié les attitudes et les politiques qui unissent et divisent les États-Unis et le Canada.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Au cours des deux derniers siècles, le Canada et les États-Unis se sont étroitement alignés. Les deux pays se tenaient épaule contre épaule pendant la Seconde Guerre mondiale et la Crise des otages en Iran (popularisé dans le film "Argo").

Le 11 septembre 2001, le Canada a apporté son aide lorsque l'espace aérien américain a été brusquement fermé, en mettant en service un aéroport mis en veilleuse à Gander (Terre-Neuve). Et 10,000 XNUMX citoyens de Gander se sont portés volontaires pour héberger et nourrir plus de 7,000 XNUMX passagers entrants qui ne pouvait pas se rendre aux États-Unis acte d'amitié internationale a été célébré dans la populaire comédie musicale de Broadway "Venir de loin. »

Mais des différences ont commencé à apparaître entre les deux pays. Le Canada était premier à légaliser le mariage homosexuel, dix ans avant les États-Unis. Le pays a un âge de consommation inférieur à celui des États-Unis et ouvert et accueillant la politique d'immigration. Le payeur unique canadien régime national d'assurance maladie, créé en 1984 et disponible gratuitement et universellement, reflète une nette différence avec l'approche américaine de l'assurance maladie.

Ces changements ont placé le Canada sur une trajectoire plus inclusive socialement que son voisin du sud.

Maintenant, une autre différence est apparue: L'opinion populaire au Canada s'est aigrie sur l'approche américaine d'atténuation du coronavirus.

La fermeture de la frontière canado-américaine met en évidence différentes approches de la pandémie - et les différences entre les 2 pays Le Canada est plus progressiste socialement que les États-Unis, légalisant le mariage homosexuel dix ans avant les États-Unis Geoff Robins // AFP via Getty Images

Amplifier les tensions

En réponse à la pandémie de coronavirus, les États-Unis ont fermé leur frontière avec le Canada pour la première fois depuis la guerre de 1812.

Interrompant le trafic de loisirs et interdisant l'entrée aux non-citoyens, la fermeture empêche les consommateurs qui souhaitent traverser la frontière de magasiner et de profiter de taux de change favorables, de prix plus bas ou d'une plus grande sélection de produits. le fermeture aussi efficacement suspend le tourisme et bloque les déplacements quotidiens pour les travailleurs frontaliers et les propriétaires fonciers, jusqu'au moins juin 21.

The Trump l'administration a annoncé il prévoyait de déployer des troupes militaires à la frontière canado-américaine, aussi, un mouvement inédit depuis 1812. En fin de compte, à la demande du gouvernement canadien, Les États-Unis ont cédé et n'ont pas installé de troupes à la frontière.

Maintenant, c'est le Canada qui veut prolonger la fermeture jusqu'au milieu de l'été avec un filtrage accru à la frontière.

Ces actions épineuses marquer un changement dans les relations normalement amicales entre les pays.

Comportement hostile entre les pays a continué de s'intensifier lorsque la société américaine 3M a récemment produit des masques N95 pour l'exportation de routine vers le Canada, mais L'administration Trump a ciblé l'entreprise et a interdit l'exportation de ces marchandises au Canada.

Cette action inhabituelle semble viser spécifiquement 3M et ses exportations d'équipements de protection individuelle.

Répondant à la décision américaine, le premier ministre provincial de l'Ontario, Doug Ford, a déclaré: «Lorsque les cartes sont en baisse, vous voyez qui sont vos amis.» L'action a été dénoncée injuste et méchant in les nouvelles autour du monde. Et 3M a critiqué l'ordre du gouvernement américain comme étant à courte vue qui aurait implications humanitaires et peut-être déclencher des représailles de la part des alliés.

La divergence a certains Canadiens appelant à forger un chemin plus indépendant dans ce qui a été appelé la plus grande crise relations entre les deux pays depuis 1945 quand un petit différend commercial et des désaccords sur l'aide à la reconstruction de la Grande-Bretagne ont suivi la Seconde Guerre mondiale.

Ils sont rejoints dans leur consternation par les États-Unis par d'autres Canadiens. L'opinion publique a décalé sur le terrain - les Canadiens sont maintenant inquiets de l'orientation future des relations entre les deux pays.

La fermeture de la frontière canado-américaine met en évidence différentes approches de la pandémie - et les différences entre les 2 pays Le premier ministre provincial de l'Ontario, Doug Ford, a commenté les actions des États-Unis envers le Canada pendant la pandémie, disant: «Lorsque les cartes sont en baisse, vous voyez qui sont vos amis. Richard Lautens / Toronto Star via Getty Images

Comment le Canada le fait

Le coronavirus actuel n'est pas la première rencontre du Canada avec une pandémie.

En 2003 et 2004, le Canada était touchés par le syndrome respiratoire aigu sévère. Le SRAS est un virus apparenté au virus responsable de la pandémie actuelle de COVID-19.

L'épidémie de SRAS de 2003-04 infecté un peu plus de 400 personnes et tué 44 personnes à travers le Canada. Bon nombre des décès sont survenus dans la vaste région de Toronto.

Au cours de cette éclosion initiale, le Canada a développé procédures de test, de suivi et de traçage et par la suite élaboré de nouveaux plans et protocoles pour répondre à la pandémie de contagion dans le futur.

L'épidémie initiale de SRAS défense de santé publique centralisée chevronnée du Canada et la surveillance des maladies à un degré plus apte à faire face à une pandémie que le système décentralisé aux États-Unis.

En conséquence, les résultats de la pandémie de COVID-19 sont notablement différentes dans les deux pays.

En ayant plus de commandement et de contrôle sur le système hospitalier, les les autorités sanitaires ont ralenti la propagation initiale du coronavirus. Par conséquent, le taux de mortalité par habitant est considérablement plus faible au Canada, 182 décès pour 1 million d'habitants, qu'aux États-Unis à 302 décès pour 1 million d'habitants. Les Etats Unis le taux d'infection à coronavirus de 5,235 1 cas pour 2,305 million d'habitants est plus du double du taux d'infection au Canada de 1 XNUMX cas pour XNUMX million d'habitants.

Ce taux élevé d'infection et de mortalité aux États-Unis choque de nombreux Canadiens. Pour exprimer le soutien populaire aux Américains, aux propriétaires d'entreprises privées et aux gestionnaires d'immeubles dans les villes frontalières canadiennes comme Niagara Falls et Windsor, en Ontario, ont décoré les fenêtres de grandes tours de bureaux et d'hôtels avec des cœurs allumés, symbole d'espoir.

Les lumières ne sont pas visibles pour les citoyens canadiens, mais sont pointé en direction de la frontière américaine. Ce message d'encouragement à sens unique est un symbole de la bonne volonté qui demeure au Canada pour les États-Unis - ainsi qu'un rappel des conséquences des différentes actions du gouvernement de chaque côté de la frontière.

A propos de l'auteur

Daniel Baldwin Hess, professeur d'urbanisme et d'aménagement du territoire, Université de Buffalo, Université d'État de New York et Alex Bitterman, professeur d'architecture et de design, Alfred State College of Technology, Université d'État de New York

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

InnerSelf Newsletter: Septembre 20, 2020
by Personnel InnerSelf
Le thème de la newsletter de cette semaine peut se résumer comme suit: «vous pouvez le faire» ou plus précisément «nous pouvons le faire!». C'est une autre façon de dire "vous / nous avons le pouvoir de faire un changement". L'image de…
Ce qui fonctionne pour moi: "Je peux le faire!"
by Marie T. Russell, InnerSelf
La raison pour laquelle je partage «ce qui fonctionne pour moi» est que cela peut également fonctionner pour vous. Si ce n'est pas exactement la façon dont je le fais, puisque nous sommes tous uniques, une certaine variation de l'attitude ou de la méthode pourrait très bien être quelque chose ...
InnerSelf Newsletter: Septembre 6, 2020
by Personnel InnerSelf
Nous voyons la vie à travers les lentilles de notre perception. Stephen R. Covey a écrit: «Nous voyons le monde, non pas tel qu’il est, mais tel que nous sommes - ou tel que nous sommes conditionnés à le voir.» Alors cette semaine, nous jetons un coup d'œil à certains…
Bulletin d’InnerSelf: Août 30, 2020
by Personnel InnerSelf
Les routes que nous parcourons ces jours-ci sont aussi vieilles que le temps, mais sont nouvelles pour nous. Les expériences que nous vivons sont aussi anciennes que le temps, mais elles sont aussi nouvelles pour nous. Il en va de même pour le…
Quand la vérité est si terrible que ça fait mal, agissez
by Marie T. Russell, InnerSelf.com
Au milieu de toutes les horreurs qui se déroulent ces jours-ci, je suis inspiré par les rayons d'espoir qui brillent à travers. Des gens ordinaires qui défendent ce qui est juste (et contre ce qui ne va pas). Joueurs de baseball,…