Coronavirus et la hauteur du bien-être des entreprises

Avec la pandémie de coronavirus qui fait des ravages sur l'économie mondiale, voici comment des sociétés massives nous trompent afin de garantir des milliards de dollars de renflouements financés par les contribuables.

L'industrie du transport aérien a exigé un renflouement massif de près de 60 milliards de dollars en dollars des contribuables et a fini par obtenir 50 milliards de dollars - la moitié en prêts, la moitié en subventions directes qui n'ont pas besoin d'être remboursées.

Les compagnies aériennes ne méritent pas un centime. Les cinq plus grandes compagnies aériennes américaines ont dépensé 96% de leurs flux de trésorerie disponibles au cours de la dernière décennie pour racheter des actions de leurs propres actions afin d'augmenter les primes des dirigeants et de plaire aux riches investisseurs.

United était tellement déterminé à obtenir sa manne d'argent des contribuables qu'il a menacé de licencier des travailleurs s'il ne réussissait pas. Avant l'adoption du projet de loi du Sénat, le PDG Oscar Munoz a écrit que «si le Congrès n'agit pas sur un soutien gouvernemental suffisant d'ici la fin mars, notre entreprise commencera à… réduire notre masse salariale…».

Les compagnies aériennes auraient pu renégocier leurs dettes avec leurs prêteurs à l'extérieur du tribunal ou déposer une demande de protection contre la faillite au titre du chapitre 11. Ils se sont réorganisés à maintes reprises en faillite. De toute façon, ils continueraient à voler.

L'industrie hôtelière affirme avoir besoin de 150 milliards de dollars. L'industrie affirme que jusqu'à 4 millions de travailleurs pourraient perdre leur emploi dans les semaines à venir s'ils ne reçoivent pas de renflouement. Tout le monde, des directeurs généraux aux femmes de ménage, sera touché. Mais ne vous inquiétez pas - les licenciements n'atteindront pas le niveau de l'entreprise.

Les chaînes hôtelières n'ont pas besoin de renflouement. Depuis des années, ils réalisent des bénéfices records tout en sous-payant leurs employés. Marriott, la plus grande chaîne hôtelière du monde, a racheté 2.3 milliards de dollars de ses propres actions l'an dernier, tout en récoltant près de 4 milliards de dollars de bénéfices.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Heureusement, les hôtels et les entreprises de Trump, ainsi que les entreprises de tous les membres de sa famille, ne peuvent rien recevoir des 500 milliards de dollars de sauvetage des entreprises. Mais le projet de loi est plein d'échappatoires que Trump peut exploiter au profit de lui-même et de ses hôtels.Les navires de croisière veulent également être renfloués, et Trump les a qualifiés de "premier candidat" pour recevoir un document du gouvernement. Mais ils ne le méritent pas non plus. Les trois sociétés de navires de croisière contrôlant 75% de l'ensemble du marché mondial sont constituées en dehors des États-Unis pour éviter de payer des impôts.

Ce sont des abris fiscaux flottants, qui paient un taux d'imposition américain moyen de seulement 0.8%. Les démocrates ont obtenu des dispositions clés stipulant que les entreprises ne sont éligibles au renflouement que si elles sont constituées aux États-Unis et ont une majorité d'employés américains, de sorte que l'industrie des navires de croisière ne verra probablement pas un sou de financement de secours. Cependant, Trump a clairement indiqué qu'il voulait toujours les aider.

La justification que j'ai entendu pour expliquer pourquoi toutes ces sociétés doivent être renflouées est qu'elles garderont les travailleurs sur leur liste de paie. Mais pourquoi devrions-nous croire que les grandes entreprises protégeront leurs travailleurs dès maintenant?

La caisse noire de 500 milliards de dollars incluse dans le plan de secours d'urgence du Sénat n'oblige pas les entreprises à continuer de payer leurs travailleurs et a des restrictions lamentablement faibles sur les rachats d'actions et la rémunération des dirigeants.

Même si le projet de loi prévoyait une protection des travailleurs, qu'arriverait-il aux sous-traitants et aux employés de ces entreprises? Qu'en est-il des avantages sociaux, des pensions et des soins de santé? Quelle part de ce sauvetage va finir dans les poches des dirigeants et des gros investisseurs? Le bilan du Big Business n'est pas rassurant. Amazon, l'une des sociétés les plus riches du monde, qui n'a payé presque aucun impôt l'année dernière, n'offre des congés non rémunérés qu'aux travailleurs malades et seulement deux semaines de congé payé aux travailleurs dont le test de dépistage du virus est positif. Pendant ce temps, il exige que ses employés fassent des heures supplémentaires obligatoires.Et maintenant, moins d'un mois après des ordonnances d'abris sur place et des restrictions de distanciation sociale dans tout l'État, Wall Streeters et les chefs d'entreprise américains demandent que des groupes soi-disant «à faible risque» soient renvoyés au travail pour redémarrer l'économie.

Ils sont tellement soucieux de protéger leur résultat net qu'ils sont prêts à laisser les gens mourir pour préserver leurs portefeuilles d'actions, tout en continuant à travailler pour la sécurité de leur propre maison. C'est la guerre de classe la plus répugnante que vous puissiez imaginer. Voici l'essentiel: aucune méga-société ne mérite un centime de renflouement. Pendant des décennies, ces entreprises et leurs dirigeants milliardaires ont évité les impôts, obtenu des réductions d'impôt, trompé les travailleurs et contourné les règles pour s'enrichir. Il n'y a aucune raison de leur faire confiance pour faire ce qu'il faut avec des milliards de dollars en argent des contribuables.

Chaque centime que nous avons doit aller aux Américains moyens qui ont désespérément besoin d'un soutien du revenu et de soins de santé, et aux hôpitaux qui ont besoin d'équipement de sauvetage. Il est scandaleux que le projet de loi du Sénat donne aux entreprises près de quatre fois plus d'argent que les hôpitaux de première ligne.

Le bien-être des entreprises est déjà assez mauvais en temps normal. Maintenant, en cas d'urgence nationale, c'est moralement répugnant. Nous devons cesser de renflouer les sociétés. Il est temps de renflouer les gens.

A propos de l'auteur

Robert ReichRobert B. Reich, professeur émérite de politique publique à l'Université de Californie à Berkeley, a été ministre du Travail dans l'administration Clinton. Time Magazine l'a nommé l'un des dix secrétaires de cabinet les plus efficaces du siècle dernier. Il a écrit treize livres, y compris les meilleurs vendeurs "Aftershock"Et"The Work of Nations. "Son dernier,"Au-delà de Outrage, "Est maintenant en livre de poche. Il est également rédacteur en chef fondateur du magazine American Prospect et président de Common Cause.

Livres par Robert Reich

Sauver le capitalisme: pour le plus grand nombre, pas le peu - par Robert B. Reich

0345806220L'Amérique était autrefois célébrée pour et définie par sa classe moyenne grande et prospère. Maintenant, cette classe moyenne se rétrécit, une nouvelle oligarchie se lève et le pays fait face à sa plus grande disparité de richesse en quatre-vingts ans. Pourquoi le système économique qui a fait la force de l'Amérique nous a-t-il brusquement échoué, et comment peut-il être réparé?

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.

Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

Bulletin InnerSelf: Octobre 25, 2020
by Personnel InnerSelf
Le "slogan" ou sous-titre du site Web d'InnerSelf est "Nouvelles attitudes --- Nouvelles possibilités", et c'est exactement le thème de la newsletter de cette semaine. Le but de nos articles et auteurs est de…
Bulletin InnerSelf: Octobre 18, 2020
by Personnel InnerSelf
Ces jours-ci, nous vivons dans des mini-bulles ... dans nos propres maisons, au travail et en public, et peut-être dans notre propre esprit et avec nos propres émotions. Cependant, vivre dans une bulle ou se sentir comme si nous étions…
Bulletin InnerSelf: Octobre 11, 2020
by Personnel InnerSelf
La vie est un voyage et, comme la plupart des voyages, elle comporte des hauts et des bas. Et tout comme le jour succède toujours à la nuit, nos expériences quotidiennes personnelles vont de l'obscurité à la lumière, et dans les deux sens. Pourtant,…
Bulletin InnerSelf: Octobre 4, 2020
by Personnel InnerSelf
Quoi que nous traversions, à la fois individuellement et collectivement, nous devons nous rappeler que nous ne sommes pas des victimes sans défense. Nous pouvons récupérer notre pouvoir de guérir nos vies, spirituellement et émotionnellement aussi…
InnerSelf Newsletter: Septembre 27, 2020
by Personnel InnerSelf
L'une des grandes forces de la race humaine est notre capacité à être flexible, à être créatif et à sortir des sentiers battus. Être quelqu'un d'autre que nous étions hier ou la veille. Nous pouvons changer...…