Comment les économies peuvent survivre à une période d'animation suspendue pour faire face au coronavirus

Comment les économies peuvent survivre à une période d'animation suspendue pour faire face au coronavirus Oxford Circus sans acheteurs. Shutterstock / heariniondon

Comme coronavirus se propage à travers le monde, les politiciens confondent la situation économique actuelle avec une récession. La baisse actuelle de la production et de l'emploi n'est pas due à une baisse de la demande ou de l'offre, comme c'est normalement le cas dans une spirale de récession.

C'est plutôt parce que les gouvernements ferment de vastes pans de l'économie. Ce sont leurs politiques réactives qui nous entraîneront dans une récession que nous pouvons éviter.

Un exemple hypothétique extrême aidera à clarifier cela. Envisagez un mandat du gouvernement pour fermer toutes les entreprises un mardi au hasard pour les vacances. Les gens sont priés de rester à la maison. Que se passe-t-il mercredi? Il n'y a pas d'impact économique significatif. Les employés, les consommateurs et les entreprises commencent mercredi où ils se sont arrêtés lundi.

On pourrait même imaginer que cette fermeture du marché ou «pause économique» soit prolongée à deux ou trois jours, sans impact significatif. En effet, la fermeture du marché pourrait durer tant que les consommateurs, les employés et les entreprises pourraient entrer dans un état d '«animation économique suspendue». Tout le monde réduit considérablement son activité économique, mais, surtout, conserve sa capacité de reprendre ses activités économiques là où il s'était arrêté.

Une fermeture de marché trop longue nous entraînerait dans une récession. Les consommateurs ne seraient pas en mesure de payer leurs loyers et hypothèques, et il y aurait des réactions en chaîne de factures impayées à travers l'économie. Cela réduirait à son tour la demande et les entreprises, à leur tour, licencieraient des employés. Nous serions dans une spirale de récession.

Pour éviter cela, il faut une intervention du gouvernement. Les gouvernements doivent s'assurer que les consommateurs, les employés et les entreprises ne dégénèrent pas pendant cet état d'animation suspendue. Ils doivent pouvoir démarrer après la fermeture du marché où ils s'étaient arrêtés auparavant.

Un autre type de crise

Malheureusement, trop de nos généraux mènent la dernière guerre. L'approche erronée actuellement suivie aux États-Unis et dans certains autres pays consiste simplement à de vastes sommes dans l'économie. C'est ce qui a fonctionné pendant la récession de 2008-09. Il s'agit d'une approche saine lorsqu'un choc ou un ralentissement de l'offre ou de la demande conduit à des conditions de récession «normales». Mais pas aujourd'hui.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Par exemple, les décideurs politiques sont a demandé de dépenser une fortune maintenir les compagnies aériennes à flot. Est-ce que cela va augmenter la demande? Non, les gens ne volent pas. Avons-nous même besoin de nombreux avions volant en ce moment? Non.

Au lieu de cela, il est probable que les compagnies aériennes licencient simplement les employés dont elles n'ont pas besoin, ne volent pas avec des avions vides, puis empochent l'argent. Ces employés licenciés cesseront de dépenser, se retrouveront en défaut de paiement, réduiront leur consommation et notre spirale de récession s'ensuivra.

De même, la proposition de 1,000 766 $ US (XNUMX £) à distribuer aux citoyens vraiment fournir suffisamment d'argent pour couvrir les loyers et les hypothèques et les factures alimentaires et autres pendant six ou 12 mois, compte tenu des dix millions de demandes de chômage déposées au cours des dernières semaines? C'est une énorme dépense gouvernementale, mais cela ne suffira pas.

Appuyer sur le bouton pause

Quatre politiques ciblées, prises ensemble - dont certaines sont adoptées dans certaines parties du monde - peuvent assurer un redémarrage économique rapide:

  1. Mettre une «pause» dans l'économie, en particulier sur tout l'argent dû, y compris les loyers et les hypothèques;
  2. Obliger les entreprises à prendre leur retraite plutôt qu'à licencier des employés et à redémarrer leurs salaires lorsque l'entreprise redémarre;
  3. Veiller à ce que les individus aient suffisamment de revenus pour couvrir les besoins de subsistance comme la nourriture et les soins médicaux;
  4. Fournir un soutien financier aux entreprises pour qu'elles ne fassent pas faillite lorsqu'elles sont en «suspens d'animation».

Les politiques 1 et 2 sont les politiques critiques de «l'animation suspendue», car en ce moment nous avons besoin d'une action qui garantit que les entreprises ne licencient pas les travailleurs et ne font pas faillite. Nous devons donner à ces entreprises la possibilité de redémarrer (le mercredi hypothétique) une fois la crise passée. De même, nous avons besoin d'employés et de consommateurs pour éviter les défauts de paiement de leurs loyers, hypothèques et autres factures.

Comment les économies peuvent survivre à une période d'animation suspendue pour faire face au coronavirus Celui sur lequel appuyer. Shutterstock / NikomMaelao Production

Par exemple, Camille, la restauratrice en bas de chez moi, craint que tous les investissements dans son restaurant qu'elle a ouvert il y a deux ans - la construction de la cuisine, la rénovation et l'ameublement - soient sur le point d'être anéantis parce qu'elle peut '' t payer les loyers pendant que les portes sont fermées.

Mais si elle pouvait obtenir une «pause» sur ses versements hypothécaires et obtenir un revenu de base pour survivre, elle pourrait attendre cette crise et démarrer le restaurant immédiatement après. Ses employés, si on leur accordait une pause dans leurs paiements de loyer et une allocation de subsistance de base, pouvaient également attendre la tempête sans crainte d'être sans abri et retourner au travail.

L'adoption de politiques d '«animation suspendue» réduit également le fardeau du gouvernement car il y a moins de factures à subventionner. Cette réduction des factures donnera au gouvernement plus de marge de manœuvre pour soutenir l'économie en pause pendant une plus longue période.

Certains pays s'orientent dans cette direction, notamment en matière de sécurité du logement. L'Italie a fait un demi-pas dans cette direction en suspendant les versements hypothécaires. Le Royaume-Uni a imposé un retard de fait de trois mois sur le loyer et un congé hypothécaire pour les propriétaires promettant de payer jusqu'à 80% des salaires des travailleurs. Même le Housing Policy Council, une association professionnelle des principaux créanciers hypothécaires du pays, propose une abstention de paiement d'hypothèque de trois à douze mois.

Bien sûr, il n'y a pas de solutions parfaites, mais concevoir le problème comme une «pause économique» plutôt qu'une récession dirigera les décideurs vers des solutions plus intelligentes.

En mettant en œuvre des politiques qui reconnaissent qu'un état d'animation suspendue n'est pas la même chose qu'une spirale de récession standard, tout le monde peut retourner au travail un mercredi relativement normal - dans un avenir qui, espérons-le, n'est pas trop éloigné.La Conversation

A propos de l'auteur

Michael Yaziji, professeur de stratégie et de leadership, Institut international de développement de la gestion (IMD)

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

Blue-Eyes vs Brown Eyes: Comment le racisme est enseigné
by Marie T. Russell, InnerSelf
Dans cet épisode d'Oprah Show de 1992, Jane Elliott, militante et éducatrice antiraciste primée, a enseigné au public une dure leçon sur le racisme en démontrant à quel point il est facile d'apprendre les préjugés.
Un changement va arriver...
by Marie T. Russell, InnerSelf
(30 mai 2020) Alors que je regarde les informations sur les événements de Philadéphie et d'autres villes du pays, mon cœur a mal pour ce qui se passe. Je sais que cela fait partie du plus grand changement qui prend…
Une chanson peut élever le cœur et l'âme
by Marie T. Russell, InnerSelf
J'ai plusieurs façons d'utiliser pour effacer l'obscurité de mon esprit quand je trouve qu'elle s'est infiltrée. L'une est le jardinage ou passer du temps dans la nature. L'autre est le silence. Une autre façon est la lecture. Et celui qui ...
Pourquoi Donald Trump pourrait être le plus grand perdant de l'histoire
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Toute cette pandémie de coronavirus coûte une fortune, peut-être 2 ou 3 ou 4 fortunes, toutes de taille inconnue. Oh ouais, et, des centaines de milliers, peut-être un million, de personnes mourront prématurément en direct…
Mascotte de la pandémie et chanson thème de la distance sociale et de l'isolement
by Marie T. Russell, InnerSelf
Je suis tombé sur une chanson récemment et en écoutant les paroles, j'ai pensé que ce serait une chanson parfaite en tant que "chanson thème" pour ces temps d'isolement social. (Paroles en dessous de la vidéo.)