Alors que le monde reste chez lui, où va la pandémie?

Alors que le monde reste chez lui, où va la pandémie?

De New York à Moscou, de Johannesburg à Buenos Aires, le nouveau coronavirus poursuit son voyage mondial. Le 30 mars, près de trois mois après l'annonce par la Chine de la découverte de COVID-19, la maladie associée au coronavirus, plus de 780,000 personnes ont été infectés et au moins 37,000 XNUMX sont morts.

Alors que l'épidémie semble maîtrisée en Chine, les États-Unis sont désormais le pays le plus touché par la pandémie. En Europe, il semblerait que des mesures de confinement et de verrouillage commencent à porter leurs fruits: en Italie, les chiffres indiquent un ralentissement du nombre d'infections.

Partout dans le monde, les pays s'enferment les uns après les autres, ferment leurs frontières et confinent de plus en plus leurs populations. L'Organisation mondiale de la santé a salué ces efforts. Le monde ralentit et retient son souffle. Pour combien de temps?

Alors que les chercheurs du monde entier continuent de déchiffrer les conséquences de cette situation sans précédent et de chercher des solutions à la crise, le réseau international de The Conversation continue de travailler avec eux pour vous informer le mieux possible.

Le sort de l'épidémie

Combien de temps devrons-nous vivre avec COVID-19? Pourrait-il éventuellement revenir? L'histoire et la modélisation des épidémies peuvent aider à trouver les réponses.

Alors que le monde reste chez lui, où va la pandémie? Un exemple de courbe de progression de la maladie pour un scénario à long terme après la flambée initiale: éradication rapide. Le nombre de cas et la durée de l'épidémie à titre indicatif seulement.

Le sort de la pandémie dépendra évidemment des armes à notre disposition pour lutter contre le coronavirus.

La pandémie de coronavirus ne doit pas éclipser d'autres maladies mortelles.

  • Tuberculose et SIDA. Emily Wong de l'Université du KwaZulu-Natal attire l'attention sur le fait qu'en Afrique du Sud, COVID-19 aggrave les épidémies existantes. Les experts craignent que ces patients ne soient plus à risque de développer des formes sévères de la maladie.

Une maladie de la biodiversité

Comme de nombreuses maladies infectieuses qui affectent l'homme, la pandémie de COVID-19 est une zoonose: le virus qui vient des animaux.

  • Chauves-souris? - Encore une fois, ce nouveau virus provient probablement d'une chauve-souris. Eric Leroy de l'Institut de recherche pour le développement explique pourquoi ces mammifères sont un «suspect habituel» pour la transmission de virus à l'homme (in French).

  • Mais il est injuste de leur en vouloir, parce qu'ils nous rendre des services importants et doit être protégé, explique Peter Alagona de l'Université de Californie à Santa Barbara.

Alors que le monde reste chez lui, où va la pandémie? Il existe plus de 1,200 XNUMX espèces différentes de chauves-souris. mmariomm / Flickr, CC BY-NC-SA

Plutôt que de blâmer ces mammifères volants, nous ferions mieux de remettre en question notre relation avec la nature et la biodiversité.

  • Le symptôme d'une crise environnementale mondiale? Ça pourrait bien l'être, écrivent Philippe Grandcolas et Jean-Lou Justine au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) (in French)

  • «Ce n'est pas une tragédie pour tout le monde. Certains de nos voisins vont mieux depuis que nous nous sommes retirés dans nos appartements », écrit Jérôme Sueur au MNHN. Moins d'activité humaine signifie moins de bruit, ce qui est en fait une bonne chose pour oiseaux dans nos villes, en particulier (in French).

Lockdown laissé derrière

De plus en plus d'entre nous sont confinés dans l'espoir de limiter la propagation du virus et de soulager la pression insupportable sur les systèmes de santé. Mais tout le monde n'est pas égal lorsqu'il s'agit de mesures de verrouillage et de quarantaine. Certains groupes sont particulièrement à risque.

  • Personnes âgées ou handicapées. Dans les institutions médico-sociales, ceux qui sont déjà vulnérables sont les grands perdants des mesures de confinement, écrit Emmanuelle Fillion à l'École des hautes études en santé publique (in French).

  • Les prisonniers. (in French) C'est également le cas des détenus, dont le sort inquiète l'administration pénitentiaire en raison de leur proximité avec la prison.

  • Ceux qui ne peuvent pas être confinés. Alex Broadbent et Benjamin Smart de l'Université de Johannesburg soulignent que certains ne peuvent pas être verrouillés, ni même mis en œuvre des mesures adéquates de distanciation sociale.

En plus du risque de verrouillage, les chefs d'État sont confrontés à un risque politique: chacun de leurs mouvements est examiné et commenté.

  • Le président sud-africain Cyril Ramaphosa ne fait pas exception, explique Richard Calland à l'Université du Cap, mais jusqu'à présent, les mesures de verrouillage de son gouvernement semble adéquat, écrit Philip Machanick à l'Université de Rhodes.

  • À l'inverse, alors que l'épidémie entre dans une phase de croissance exponentielle en Indonésie, Iqbal Elyazar de l'unité de recherche clinique Eijkman-Oxford et ses collègues exhortent le gouvernement prendre des mesures plus strictes pour éviter une catastrophe.

  • En France, Catherine Le Bris à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne se demande comment concilier les situations d'urgence, la limitation des libertés et l'Etat de droit. L'équilibre réside dans le respect des droits de l'homme elle fait valoir (in French).

- Enfin, Michael Baker de l'Université d'Otago revient sur l'essentiel de tous ces efforts: maîtriser la pandémie. Il est professeur de santé publique et est «Ravi» que les fermetures se produisent.

Révéler les inégalités

La pandémie actuelle aggrave également les inégalités.

Mais la crise actuelle pourrait aussi être l'occasion d'explorer les moyens de réduire les inégalités et de tester de nouvelles approches, notamment économiques.

  • «Argent hélicoptère», une théorie inventée par l'économiste Milton Friedman dans les années 1970, pourrait être utilisé pour réduire les inégalités en distribuant de l'argent directement à la population, explique Baptiste Massenot de TBS Business School (in French).

Et enfin, en hommage aux «héros en blouse blanche», The Conversation a publié un série de témoignages de cliniciens et de chercheurs opérant en première ligne de la pandémie - et fournissant des conseils sur les conversations nous devrions maintenant avoir avec nos proches.

A propos de l'auteur

Lionel Cavicchioli, Chef de rubrique Santé, La Conversation

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

Livres recommandés:

Le Capital au XXIe siècle
par Thomas Piketty. (Traduit par Arthur Goldhammer)

Capitale dans la couverture rigide du XXIe siècle par Thomas Piketty.In Capitale au XXIe siècle, Thomas Piketty analyse une collection unique de données provenant de vingt pays, qui remonte au XVIIIe siècle, pour mettre au jour les principaux modèles économiques et sociaux. Mais les tendances économiques ne sont pas des actes de Dieu. Selon Thomas Piketty, l'action politique a réduit les inégalités dangereuses dans le passé, et pourrait le faire à nouveau. Un travail d'ambition, d'originalité et de rigueur extraordinaire, Le Capital au XXIe siècle réoriente notre compréhension de l'histoire économique et nous confronte à des leçons qui donnent à réfléchir aujourd'hui. Ses découvertes vont transformer le débat et établir le programme de la prochaine génération de réflexion sur la richesse et l'inégalité.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature
par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.

Nature's Fortune: Comment les entreprises et la société prospèrent en investissant dans la nature par Mark R. Tercek et Jonathan S. Adams.Quelle est la nature vaut la peine? La réponse à cette question, qui a traditionnellement été encadrée dans l'environnement des termes est en train de révolutionner la façon dont nous faisons des affaires. Dans Fortune NatureMark Tercek, PDG de The Nature Conservancy et ancien banquier d'investissement, et l'écrivain scientifique Jonathan Adams soutiennent que la nature n'est pas seulement le fondement du bien-être humain, mais aussi l'investissement commercial le plus intelligent que puisse faire une entreprise ou un gouvernement. Les forêts, les plaines d'inondation et les récifs d'huîtres, souvent considérés simplement comme des matières premières ou comme des obstacles à franchir au nom du progrès, sont en fait aussi importants pour notre prospérité future que la technologie ou le droit ou l'innovation commerciale. Fortune Nature offre un guide essentiel pour le bien-être économique et environnemental du monde.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.


Au-delà Outrage: Qu'est-ce qui a mal tourné avec notre économie et de notre démocratie, et comment y remédier -- par Robert B. Reich

Au-delà de OutrageDans ce livre, en temps opportun, Robert B. Reich affirme que rien de bon ne se passe à Washington si les citoyens sont sous tension et organisé pour s'assurer que les actes de Washington dans l'intérêt public. La première étape consiste à voir la grande image. Au-delà Outrage relie les points, en montrant pourquoi la part croissante des revenus et des richesses allant vers le haut a entravé emplois et de croissance pour tout le monde, mine notre démocratie, provoquée Américains à devenir de plus en plus cynique de la vie publique, et se tourna de nombreux Américains contre l'autre. Il explique également pourquoi les propositions du «droit régressive» sont tout à fait tort et fournit une feuille de route claire de ce qui doit être fait à la place. Voici un plan d'action pour tous ceux qui se soucie de l'avenir de l'Amérique.

Cliquez ici pour plus d'information ou pour commander ce livre sur Amazon.


Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99%
par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.

Cela change tout: occupez Wall Street et le mouvement 99% par Sarah van Gelder et le personnel de YES! Magazine.Cela change tout montre comment le mouvement Occupy change la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes et le monde, le type de société qu'ils croient possible, et leur propre implication dans la création d'une société qui fonctionne pour le 99% plutôt que le 1%. Les tentatives pour classer ce mouvement décentralisé et en évolution rapide ont conduit à la confusion et à la perception erronée. Dans ce volume, les éditeurs de OUI! Magazine rassembler des voix de l'intérieur et de l'extérieur des manifestations pour transmettre les problèmes, les possibilités et les personnalités associées au mouvement Occupy Wall Street. Ce livre comprend des contributions de Naomi Klein, de David Korten, de Rebecca Solnit, de Ralph Nader et d'autres, ainsi que des militants d'Occupy qui étaient là depuis le début.

Cliquez ici pour plus d'information et / ou pour commander ce livre sur Amazon.



enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

Blue-Eyes vs Brown Eyes: Comment le racisme est enseigné
by Marie T. Russell, InnerSelf
Dans cet épisode d'Oprah Show de 1992, Jane Elliott, militante et éducatrice antiraciste primée, a enseigné au public une dure leçon sur le racisme en démontrant à quel point il est facile d'apprendre les préjugés.
Un changement va arriver...
by Marie T. Russell, InnerSelf
(30 mai 2020) Alors que je regarde les informations sur les événements de Philadéphie et d'autres villes du pays, mon cœur a mal pour ce qui se passe. Je sais que cela fait partie du plus grand changement qui prend…
Une chanson peut élever le cœur et l'âme
by Marie T. Russell, InnerSelf
J'ai plusieurs façons d'utiliser pour effacer l'obscurité de mon esprit quand je trouve qu'elle s'est infiltrée. L'une est le jardinage ou passer du temps dans la nature. L'autre est le silence. Une autre façon est la lecture. Et celui qui ...
Pourquoi Donald Trump pourrait être le plus grand perdant de l'histoire
by Robert Jennings, InnerSelf.com
Toute cette pandémie de coronavirus coûte une fortune, peut-être 2 ou 3 ou 4 fortunes, toutes de taille inconnue. Oh ouais, et, des centaines de milliers, peut-être un million, de personnes mourront prématurément en direct…
Mascotte de la pandémie et chanson thème de la distance sociale et de l'isolement
by Marie T. Russell, InnerSelf
Je suis tombé sur une chanson récemment et en écoutant les paroles, j'ai pensé que ce serait une chanson parfaite en tant que "chanson thème" pour ces temps d'isolement social. (Paroles en dessous de la vidéo.)