Quelle est la vraie signification de la pitié?

Quelle est la vraie signification de la pitié?

Le monde semble être témoin de niveaux croissants de violence, de peur et de haine qui nous interpellent chaque jour. Il y a débats en cours à propos de l'accueil ou de l'accueil des immigrants et des réfugiés aux États-Unis; les titres de nouvelles nous rappellent le le sort de la Syrie et de la horreurs de l'État islamique.

Dans de tels moments, parler de la miséricorde peut sembler plus un vœu pieux. Mais la miséricorde importe - maintenant plus que jamais.

L'extraordinaire Année Sainte de la Miséricorde appelé par le pape François a pris fin en novembre 2016. Pape François a encouragé le président Donald Trump s'inspirer des «valeurs spirituelles et éthiques riches qui ont façonné l'histoire du peuple américain».

J'ai récemment écrit à propos de la miséricorde dans un livre, "Mercy Matters: S'ouvrir au cadeau qui change la vie"La miséricorde a touché ma vie De plusieurs façons - comme dans mon rétablissement de l'alcoolisme et à travers mes expériences en tant qu'enfant adopté. Donc, pour moi, La pitié est à "l'amour qui répond aux besoins humains d'une manière inattendue ou imméritée".

À la base, la miséricorde est le pardon. La Bible parle de l'amour de Dieu pour les pécheurs - c'est-à-dire pour nous tous. Mais la Bible rapporte aussi la miséricorde à d'autres qualités au-delà de l'amour et du pardon.

Alors, comment pouvons-nous commencer à comprendre le vrai sens de la miséricorde?

Miséricorde dans la Bible hébraïque

Les chrétiens comprennent généralement la «Bible hébraïque» comme «l'Ancien Testament», qui est remplacé par le «Nouveau Testament» de Jésus-Christ, tel qu'il apparaît dans les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Comment le christianisme a-t-il interprété la Bible hébraïque, souvent sans vraiment apprécier son contexte juif, continue d'être un sujet de débat scientifique. Mais de nombreux chrétiens voient des liens entre les thèmes exprimés dans «l'Ancien Testament» et les enseignements ultérieurs du Christ sur l'importance de la miséricorde.

Dans la Bible hébraïque, il y a un groupe de mots apparentés qui sont souvent traduits par «miséricorde», selon l'endroit où ils apparaissent dans le texte. Il y a "Ahavah" qui se réfère à l'amour durable de Dieu pour Israël, tout comme l'amour entre mari et femme. Ensuite il y a "Rakhamim" qui vient du mot racine "rechem", ou utérus, et pourrait donc être plus littéralement compris comme suggérant un "lien maternel" entre Dieu et les êtres humains.

Dans un passage célèbre de Psaume 85 cela parle de Le retour des Israélites de l'exil, il est dit que quand «la miséricorde et la vérité se sont rencontrées, la justice et la paix ont embrassé».

« Chesed», Le mot traduit par« miséricorde »dans ce verset, suggère en outre la qualité de« loyauté inébranlable »de Dieu. Le psaume lie ainsi la constance et la miséricorde à la« vérité »- en hébreu»emet"- ce qui signifie se comporter éthiquement et être fidèle à la volonté de Dieu.

Miséricorde dans les évangiles chrétiens

Un point de connexion entre les traditions juives et chrétiennes est ce qu'on appelle le «Grand Hallel». Alléluia signifie "louange" et se réfère à un groupe de psaumes régulièrement récités au moment de la nouvelle lune ainsi que lors d'importantes fêtes juives comme Tabernacles ou Souccot, qui commémore la période que le peuple juif a passé dans le désert lors de son voyage vers le Terre Promise.

Le grand Hallel est le refrain du Psaume 136 qui célèbre comment Dieu "la miséricorde dure pour toujours. "Certains érudits croient que Jésus a chanté le Grand Hallel avec ses disciples quand ils sont sortis à la Mont des Oliviers après le Dernière Cène, le dernier repas qu'il a partagé avec ses apôtres avant sa crucifixion.

La miséricorde définit le contexte de nombreux enseignements de Jésus. dans le Évangile de Matthieu, Jésus raconte l'histoire du "serviteur impitoyable"Qui a sa propre dette essuyée mais refuse de pardonner un autre serviteur qui ne lui devait que quelques centimes.

L'histoire nous enseigne que nous devons pardonner aux autres, parce que nous avons été pardonnés nous-mêmes.

Jésus comme le visage de la miséricorde

Aussi dans l'évangile de Matthieu, Jésus dit à ses disciples pour comprendre la signification de la phrase:

"Je désire la pitié, pas le sacrifice. Car je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. "

Peut-être le plus significatif pour les chrétiens, Jésus nous montre ce que signifie être miséricordieux: il guérit les malades, accueille l'étranger et pardonne à ceux qui l'ont persécuté et tué.

Comme nous le dit le Pape François merci à la recherche, sa lettre introduisant l'Année Sainte de la Miséricorde, la miséricorde de Jésus n'est pas abstraite mais «viscérale» - c'est quelque chose qui nous change littéralement de l'intérieur.

Et les chrétiens croient que cet aspect viscéral de la miséricorde vient dans la relation personnelle que Jésus nous promet à tous: une relation basée sur le pardon et l'amour, la réconciliation et la vérité. Comme le dit le pape François dans la toute première phrase de merci à la recherche,

"Jésus-Christ est le visage de la miséricorde de Dieu."

Pratiquer la miséricorde

Selon la Bible, la miséricorde est importante: c'est important parce que nous avons tous besoin de pardon. Mais la miséricorde compte aussi parce que c'est ce qui peut nous unir tous ensemble malgré nos différences.

Mais que signifie-t-il concrètement? miséricordieux pour le réfugié, l'immigrant, sans parler de ces nations, institutions et les communautés qui font face au défi de les accueillir? Que signifie la pitié en Syrie? Quelle est une réponse miséricordieuse aux atrocités de l'État islamique, ou ISIL / ISIS - un groupe qui a été sans pitié dans la persécution Chrétiens, yézidis et chiites? Comment la pitié pourrait-elle façonner la réponse de l'administration Trump à l'Iran? suite à ses essais de missiles, ou à la Expansion chinoise dans les îles Spratly et la mer de Chine méridionale?

Je ne peux certainement pas dire comment la miséricorde peut être spécifiquement appliquée à ces défis: Les possibilités, et les pièges, sont aussi nombreux que les diverses significations associées à la miséricorde dans la Bible elle-même.

Mais je voudrais suggérer un point de départ pour réfléchir à l'importance de la miséricorde. Dans une discussion récente sur mon livre "La question de la pitié, "Une participante a raconté comment elle regardait à la fois Fox News et MSNBC dans le but de s'exposer à différents points de vue sur des problèmes cruciaux auxquels les Etats-Unis sont confrontés. Je n'ai jamais appris si elle était démocrate ou républicaine; un libéral, conservateur ou libertaire.

Mais ce que j'ai appris, c'est que la miséricorde commence par s'ouvrir à ceux avec qui on pourrait être fortement en désaccord. La miséricorde ne s'arrête pas là, bien sûr, mais elle commence avec de si petits actes de compréhension, qui peuvent mener à des expériences d'amour qui changent la vie.La Conversation

A propos de l'auteur

Mathew Schmalz, professeur agrégé de religion, Collège de la Sainte Croix

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes

{amazonWS: searchindex = Livres; mots-clés = année de miséricorde; maxresults = 3}