Vie et mort: avant, pendant et après

Vie et mort: avant, pendant et après

Lorsque vous revenez à la mort ou proche de la mort, un nouveau cours de commandement à travers vos veines et dans le rythme avec votre rythme cardiaque. . . aimer l'un l'autre. Expérienceurs de chaque bande, de la langue, la culture, la religion, et la mentalité se trouvent commencent à se comporter d'une manière que si la vie elle-même est tout au sujet de l'amour.

Pendant notre épisode, on nous dit d'être plus utile aux autres ou bien nous nous dirigeons naturellement dans cette direction, en incorporant une forme de service dépourvu de soi dans la vie de tous les jours.

Un sens littéral d'être né de nouveau

Né à nouveau. C'est la phrase qui s'applique. Pas à cause d'un dictim religieux ou d'un rituel basé sur la foi, mais dans le plus littéral sens né de nouveau. Cette deuxième chance, la plupart croient qu'ils ont maintenant l'apparence d'un second regard sur un monde qui vaut vraiment la peine d'être vécu.

As-tu remarqué? Invariablement, les expérimentateurs sont attirés par des mesures durables de toutes sortes, le jardinage biologique, les régimes regorgeant de légumes avec de plus petites portions de viande, l'architecture terrestre, les dômes géodésiques, l'écologie, les médecines alternatives et curatives, le design innovant et la créativité. façons de faire qui intègrent le potentiel de leadership des femmes et des hommes, éducation disponible pour chaque enfant partout, troc, lois fiscales équitables, débats démocratiques et processus de vote, responsabilité, églises comme une communauté de prière et de soins, la disparition de l'intolérance religieuse et «le meurtre d'infidèles». La majorité n'a pas d'estomac pour l'exploitation sexuelle ou les excès de la cupidité, de la drogue et du pouvoir. Le salaire perd son emprise en tant que facteur de motivation. Le volontariat prend sa place.

La redécouverte des valeurs de la vie anime les voix expérimentées: ce qui a besoin d'être réparé peut être fixé, celui qui a besoin d'amour peut être aimé. Cela se traduit par un sens aigu de l'autonomie, de la motivation personnelle et du contrôle de soi. La coopération définit comment l'expérimentateur moyen participe à l'énergie du groupe. La connectivité entre les gens commence à remplacer le besoin de bousculer et de pousser une certaine «échelle» proverbiale.

Revenir avec un sens de but

Nos divers allers et retours durant notre vie ne sont pas accidentels. Un expérimentateur est revenu en sachant qu'il était là pour sauver les arbres les plus grands, les plus forts et les plus vieux du monde en les clonant. Un autre a trouvé un moyen d'exploiter la lumière d'une manière qui peut être utilisée pour augmenter la santé corporelle et la longévité.

Une femme s'est réveillée à sa propre incrédulité et quand elle l'a fait, elle a tendu la main aux autres, en produisant des cours et des séminaires grands et petits qui ont aidé des milliers à se réveiller aussi. Un neurochirurgien découvre le ciel et embrase le monde de la passion de son excitation. La liste des expérimentateurs de la mort imminente qui, une fois ravivés, vont faire des changements, grands et petits, rempliraient des centaines de livres.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Pourquoi sommes nous ici? La question demeure, indépendamment de ce que nous pensons être la réponse.

Parmi les milliers que j'ai étudiés, environ trente pour cent sont revenus convaincus que la réincarnation - la vie après la vie - est la seule explication valable de la façon dont notre âme peut corriger toute erreur qu'elle a pu commettre dans ses propres voyages. La majorité évite encore de telles hypothèses, préférant plutôt penser plus en termes d'âme, chaque âme, comme ayant une volonté propre.

Une situation dans laquelle j'étais impliqué dans mon état d'Idaho parle de ce type de scénario, celui d'une âme ayant une volonté qui dépasse celle de la «personnalité». Elle impliquait deux filles, meilleures d'entre elles, qui étaient sur le point d'obtenir leur diplôme. école.

Connaître l'avance quand elle mourrait

L'année d'avant, l'une des filles a calmement dit à ses parents qu'elle allait mourir dans un accident violent la veille de son diplôme. Cela a bouleversé ses parents. Ils l'ont envoyée à plusieurs psychologues pour évaluation, mais rien ne s'est avéré être faux. Pas de rêve Aucune vision Elle savait juste. Quand le jour fatidique est venu, elle et son meilleur ami étaient assis dans une voiture à une intersection, en attendant que la lumière change. Soudainement, une voiture a perdu le contrôle et s'est enfoncée dans la leur, tuant les deux filles.

La police a découvert une note écrite par la fille, révélant qu'elle savait que sa meilleure amie serait tuée en même temps dans le même accident qu'elle. Les enquêteurs ont également découvert que la meilleure amie avait agi d'une manière suggérant que quelqu'un qui savait que la mort allait arriver, même si elle n'avait aucune raison de penser cela.

Un an plus tard, les deux mères ont fait un rêve la même nuit où leur fille décédée est apparue et a expliqué pourquoi l'accident s'est produit. Ce rêve était si vif qu'aucune mère ne pouvait le garder pour elle. Un a dit à un de mes amis qui m'a contacté. Entre nous, nous avons fait en sorte que le psychologue de la première mère invite les deux groupes de parents afin que les rêves séparés puissent être entendus. Ce que révélaient les deux rêves, la raison de la mort prématurée des filles, était la suivante: les deux filles avaient accepté avant la naissance de participer à l'horrible événement de la mort afin d'aider l'autre à traverser une peur persistante de mourir violemment.

Une âme a aidé une autre âme.

Je vous offre cette histoire parce qu'elle reflète avec précision comment les expérienceurs de la mort imminente ont tendance à voir les diverses raisons de la naissance et de la mort, pourquoi nous allons et venons comme nous le faisons. Ils semblent reconnaître que, parfois, un autre ordre du jour règne outre les notions personnelles.

Les gens ont-ils une connaissance avancée de leur mort?

Je me suis souvent été sur les talons de décès inattendus: d'abord comme la fille d'un policier; plus tard, quand mon ex-mari est devenu pilote crop-duster spécialisée dans les emplois de nuit, voler à peine pouces au-dessus du sol dans des champs bordés d'arbres; et chaque fois appelé à donner la prière de guérison pour ceux qui étaient malades ou sur le point de mourir.

Le cas échéant, je posais des questions au sujet du défunt et de leur comportement avant de mourir: Y at-il des changements? Au fil des ans, un motif particulier a émergé. . . les gens qui sont morts soudainement ou accidentellement, inconsciemment communiqué leurs "knowingness" sur ce qui allait se passer à travers un modèle spécifique d'indices comportementaux:

  • Habituellement, environ trois mois à trois semaines avant leur décès, les individus commencent à changer de comportement normal pour eux.

  • Subtile au début, ce changement de comportement commence comme un besoin de réévaluer les affaires et les objectifs de vie - un passage des préoccupations matérielles vers les préoccupations philosophiques.

  • Cela est suivi d'un besoin de voir tout le monde qui signifie quelque chose de spécial pour eux. Si les visites ne sont pas possibles, ils commencent à écrire des lettres ou à appeler au téléphone, peut-être par courriel, Twitter ou Facebook.

  • Au fur et à mesure que le temps passe, les gens prennent de plus en plus au sérieux le fait de régler leurs affaires et / ou de s'entraîner ou de donner des instructions à un être cher ou à un ami pour prendre la relève à leur place. Cette instruction peut être assez spécifique, impliquant parfois des détails tels que ce qui est dû et ce qui ne l'est pas; quelles polices d'assurance existent et comment les gérer; comment les possessions devraient être dispersées; et quels objectifs, programmes ou projets sont encore défaits et comment les terminer. Les questions financières semblent très importantes, tout comme la gestion des affaires personnelles et privées.

  • Il y a un besoin, presque une contrainte, de révéler des sentiments secrets et des pensées plus profondes, de dire ce qui n'a pas été dit, en particulier aux êtres chers. Il y a généralement aussi le désir d'une dernière «aventure», peut-être de visiter des endroits spéciaux et de faire ce qui est le plus apprécié.

  • Le besoin de régler les affaires et de liquider les détails de la vie peut devenir si obsessionnel qu'il semble «effrayant» ou étrange pour les autres. Plusieurs fois, il est nécessaire de parler de la possibilité de «et si je meurs», comme si l'individu avait un rêve ou une prémonition. La personne peut parfois sembler morbide ou inhabituellement grave.

  • Habituellement, environ vingt-quatre à trente-six heures avant la mort, les individus se détendre et sont en paix. Ils apparaissent souvent «haut» sur quelque chose à cause de leur vigilance inhabituelle, la confiance et le sentiment de joie. Ils dégagent une force particulière et le comportement positif comme si elles étaient maintenant prêts pour quelque chose d'important se produise. Beaucoup prennent sur une "lueur" à leur sujet.

J'ai remarqué ce phénomène chez les personnes de plus de quatre ans, peu importe les croyances exprimées ou le niveau d'intelligence. Je l'ai également observé chez certaines personnes qui ont ensuite été assassinées. Certainement, tout le monde ne montre pas une connaissance avancée de leur mort à venir, mais tous ceux dans mes enquêtes l'ont fait. Je soupçonne plutôt la raison que certains font et que d'autres n'ont pas plus à voir avec la sensibilité de l'individu aux incitations intérieures, que tout savoir réel.

Ce qu'est la mort et ce qu'elle n'est pas

Sur la base des commentaires à la première personne de plus de 3,000 adultes expérimentateurs d'états proches de la mort, voici un résumé de ce qu'ils ont partagé:

Il y a une augmentation d'énergie au moment de la mort, une augmentation de la vitesse comme si vous vibriez soudainement plus vite qu'avant.

En utilisant la radio comme une analogie, cette accélération est comparable à avoir vécu toute votre vie à une certaine fréquence radio quand tout à coup quelqu'un ou quelque chose arrive et retourne le cadran. Ce flip vous déplace vers une autre longueur d'onde plus élevée. La fréquence originale où vous avez existé est toujours là. Cela n'a pas changé.

Tout est toujours comme avant. Seulement vous changé, seulement vous accéléré pour permettre l'entrée dans la prochaine fréquence radio sur le cadran.

Comme c'est le cas pour toutes les radios et stations de radio, il peut y avoir des saignées ou des distorsions de signaux de transmission dues à des schémas d'interférence. Ceux-ci peuvent permettre ou forcer des fréquences à coexister ou à se mélanger pendant des périodes de temps indéfinies. Normalement, la plupart des changements sur le cadran sont rapides et efficaces; mais, occasionnellement, on peut rencontrer des interférences, peut-être à cause d'une forte émotion, d'un sens du devoir ou d'un besoin de respecter un vœu ou de tenir une promesse. Cette interférence pourrait permettre la coexistence de fréquences pendant quelques secondes, jours ou même années (peut-être expliquer les hantises); mais, tôt ou tard, tôt ou tard, chaque fréquence vibratoire donnée cherchera ou sera poussée à l'endroit où elle appartient.

Vous adaptez votre place particulière sur le cadran par votre vitesse de vibration. Vous changez de fréquence en mourant. Vous passez à la vie sur une autre longueur d'onde. Vous êtes toujours sur le cadran, mais vous montez ou descendez d'un cran ou deux.

Tu ne meurs pas quand tu meurs. Vous changez votre conscience et votre vitesse de vibration. C'est toute la mort. . . un changement.

Et puis quoi?

La plus grande surprise pour la plupart des personnes mourantes est de réaliser que mourir ne met pas fin à la vie. Vous pouvez toujours penser, vous pouvez toujours vous rappeler, vous pouvez toujours voir, entendre, bouger, raisonner, émerveiller, ressentir, questionner et raconter des blagues, si vous le souhaitez.

Vous êtes encore en vie, bien vivant. Si vous prévoyez de mourir quand vous mourez, vous serez déçu. La seule chose mourante n'est vous aider à libérer, dépouiller, et jeter la "veste" vous une fois portiez (plus communément appelé un corps).

Quand tu meurs, tu perds ton corps. C'est tout ce qu'on peut en dire. Rien d'autre n'est perdu.

* Sous-titres par InnerSelf.
© 2014 par PMH Atwater. Tous les droits sont réservés.
Reproduit avec permission. Éditeur: Rainbow Ridge Livres.

Source de l'article:

Mourir de vous connaître: preuve de Dieu dans l'expérience de la mort imminenteMourir de vous connaître: preuve de Dieu dans l'expérience de la mort imminente
par PMH Atwater, LHD

Cliquez ici pour plus d'informations et / ou pour commander ce livre sur Amazon.

A propos de l'auteur

PMH AtwaterDr Atwater est un chercheur de renommée internationale d'expériences de mort imminente et un survivant proche de la mort, ainsi qu'un aumônier prière, conseiller spirituel et visionnaire. Elle est l'auteur de de nombreux livres comprenant: "Mémoire avenir", "Nous Live Forever: la vérité sur la mort" et "Au-delà des enfants indigo: Les nouveaux enfants et la venue du Cinquième Monde. "Visitez son site Web à l'adresse: www.pmhatwater.com

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}