Les moines bouddhistes ont inversé les rôles en Thaïlande - ce sont maintenant eux qui donnent des biens à d'autres

Les moines bouddhistes ont inversé les rôles en Thaïlande - ce sont maintenant eux qui donnent des biens à d'autresLes moines bouddhistes font passer des packs d'eau après que leurs fidèles aient fait don d'eau à un temple de Bangkok. Photo AP / Sakchai Lalit

L'offre de nourriture et de biens matériels aux moines est une partie essentielle de la pratique quotidienne du bouddhisme en Thaïlande. La croyance est que par l'acte de donner, les bouddhistes laïcs - adeptes de la foi qui n'ont pas été ordonnés - reçoivent ou font mériter.

On pense que cette fabrication du mérite annule l'effet des maux passés dans la vie présente du donateur, ainsi que dans la suivante. Les savants appellent cela «l'économie morale bouddhiste», ou économie du mérite. Cet échange lie moines et laïcs ensemble. Les bouddhistes laïcs se méritent de bien des manières, en donnant du temps, des biens et de l'argent, selon leur situation.

Comme un spécialiste du bouddhisme contemporain en Thaïlande, je recherche l'adaptation de l'économie du mérite lors de la pandémie de coronavirus. J'ai découvert qu'à la suite de la pandémie, les moines fournissent de plus en plus de biens matériels, tels que des repas chauds et des articles non périssables, aux laïcs - inversant ainsi les rôles au sein de cette économie morale.

L'économie traditionnelle du mérite

Depuis l'époque du Bouddha, vers le VIe siècle avant JC, les dons communautés monastiques soutenues. Laïcs fournis nourriture, vêtements, abri et médicaments aux moines qui ont permis au bouddhisme d'être propagation de l'Inde à l'Asie de l'Est, l'Asie du Sud-Est et les régions himalayennes.

Les moines, au sommet de la hiérarchie sociale bouddhiste, sont considérés comme ont le plus de mérite. Grâce à un style de vie discipliné et à un dévouement à l'étude et à la pratique, ils sont considérés comme de dignes bénéficiaires de cadeaux et d'offres.

Comme traduit par Bhikkhu Bodhi, un moine américain dans la tradition Theravada, le Bouddha a appelé ses disciples «le champ de mérite inégalé pour le monde. » Hiroko Kawanami, un anthropologue qui étudie le Myanmar, écrit que les moines sont considérés comme un domaine de mérite "dans lequel les donateurs profanes `` plantent '' leur offre de bonne volonté et plus tard `` récoltent '' des états karmiques améliorés. »

Des moines bouddhistes thaïlandais acceptant des dons de nourritureDes moines bouddhistes thaïlandais acceptant des dons de nourriture. Photo AP / David Longstreath


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


Cette économie du mérite relie les laïcs et les moines comme une famille. J'ai entendu de nombreux moines bouddhistes thaïlandais parler de laïcs comme leurs enfants, et inversement, les laïcs s'occupent des moines comme des anciens respectés.

Les moines sont pour la plupart les destinataires de cette générosité, sauf à quelques occasions où ils redistribuent certaines de leurs offrandes aux laïcs. Ces jours spéciaux pourraient inclure l'anniversaire d'un moine senior.

Il peut y avoir d'autres moments où les moines font un don. Pendant mon séjour à Chiang Mai, en Thaïlande, en mai 2018, j'ai observé des programmes monastiques qui collectaient des vêtements et des conserves de laïcs afin de faire des dons aux villages pauvres.

Au Myanmar, moines et nonnes distribuer les dons excédentaires en signe de gratitude envers leurs partisans.

En période de perturbations sociétales majeures, comme lorsque le tsunami de 2004 a frappé le sud de la Thaïlande, les temples ont servi d'abris, tandis que les moines et les nonnes ont contribué aux efforts de secours. Les moines se sont également portés volontaires pour aider à la livraison de nourriture et le renforcement des digues lors de la grande inondation de 2011 à Bangkok.

Ce renversement des rôles traditionnels au sein de l'économie du mérite se produit actuellement en Thaïlande et dans d'autres pays à forte population bouddhiste, comme le Sri Lanka.

Les moines bouddhistes se mobilisent pour fournir les produits de première nécessité aux communautés laïques en raison des difficultés économiques causées par le coronavirus.

Inversion des rôles

On estime que plus 8 millions de personnes - environ 12% de la population thaïlandaise - pourraient perdre leurs sources de revenus en raison de la pandémie.

À soulager leur sort, de nombreux temples en Thaïlande travaillent avec leurs communautés pour nourrir ceux qui en ont besoin.

J'ai parlé avec des moines à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, en juin et juillet 2020, et ils m'ont dit à quel point les moines à travers le pays sont recevoir et distribuer de la nourriture à leurs communautés.

Les moines en général publier une annonce sur Facebook pour que les membres de la communauté donnent ce qu'ils peuvent. Wat Sansai Don Kok à Chiang Mai, par exemple, mettre en place une table d'offrandes dans le temple où environ 200 personnes ont donné chaque jour en mai.

Avec l'argent et la nourriture collectés, les moines et les supporters du temple préparent des repas pour aider nourrir la communauté.

L'idée de la cuisine des moines est inhabituelle en Thaïlande, car elle est généralement contraire aux règles monastiques. Mais étant donné les circonstances, la préparation de la nourriture est considérée comme acceptable, a déclaré un moine de Chiang Mai lors d'une conversation avec moi le 1er juillet 2020.

Les moines collectent et redistribuent les offrandes pour ceux qui se trouvent dans leur environnement immédiat et aussi voyager dans les villages pour soutenir ceux qui en ont besoin.

At Wat Tha Luang dans la province de Phichit, au nord de la Thaïlande, l'abbé a fait des efforts pour nourrir un repas par jour et par personne pendant la période de quarantaine. Les médias ont montré que des milliers de villageois, y compris des enfants, des personnes âgées et des handicapés, faisaient la queue pour recevoir des paniers-repas.

Une longue ligne socialement distante s'étire également à l'extérieur Wat Songdhammakalyani, le temple où Dhammananda Bhikkhuni, la première femme moine de Thaïlande, réside. Les gens ont été remis paquets de nouilles instantanées, sacs de riz, collations et légumes.

Ce renversement des rôles entre moines et bouddhistes laïcs a contribué à améliorer l'image des moines dans les médias thaïlandais, qui avant le coronavirus avaient tendance à se concentrer sur les excès monastiques, comme monter dans un jet privé, En tenant voyages au centre commercial et détournement d'argent.

Il a également montré que les biens matériels ne doivent pas toujours circuler exclusivement des laïcs aux moines.La Conversation

A propos de l'auteur

Brooke Schedneck, professeur adjoint d’études religieuses, Rhodes College

Cet article est republié de La Conversation sous une licence Creative Commons. Lis le article original.

livres_gratitude

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

DES ÉDITEURS

InnerSelf Newsletter: Septembre 20, 2020
by Personnel InnerSelf
Le thème de la newsletter de cette semaine peut se résumer comme suit: «vous pouvez le faire» ou plus précisément «nous pouvons le faire!». C'est une autre façon de dire "vous / nous avons le pouvoir de faire un changement". L'image de…
Ce qui fonctionne pour moi: "Je peux le faire!"
by Marie T. Russell, InnerSelf
La raison pour laquelle je partage «ce qui fonctionne pour moi» est que cela peut également fonctionner pour vous. Si ce n'est pas exactement la façon dont je le fais, puisque nous sommes tous uniques, une certaine variation de l'attitude ou de la méthode pourrait très bien être quelque chose ...
InnerSelf Newsletter: Septembre 6, 2020
by Personnel InnerSelf
Nous voyons la vie à travers les lentilles de notre perception. Stephen R. Covey a écrit: «Nous voyons le monde, non pas tel qu’il est, mais tel que nous sommes - ou tel que nous sommes conditionnés à le voir.» Alors cette semaine, nous jetons un coup d'œil à certains…
Bulletin d’InnerSelf: Août 30, 2020
by Personnel InnerSelf
Les routes que nous parcourons ces jours-ci sont aussi vieilles que le temps, mais sont nouvelles pour nous. Les expériences que nous vivons sont aussi anciennes que le temps, mais elles sont aussi nouvelles pour nous. Il en va de même pour le…
Quand la vérité est si terrible que ça fait mal, agissez
by Marie T. Russell, InnerSelf.com
Au milieu de toutes les horreurs qui se déroulent ces jours-ci, je suis inspiré par les rayons d'espoir qui brillent à travers. Des gens ordinaires qui défendent ce qui est juste (et contre ce qui ne va pas). Joueurs de baseball,…