Comment le meilleur ami de l'homme aide le traitement du cancer

Comment le meilleur ami de l'homme aide le traitement du cancer

"Une personne peut apprendre beaucoup d'un chien, même d'un chien comme le nôtre. Marley m'a appris à vivre chaque jour avec une exubérance et une joie débridées, à saisir le moment et à suivre votre cœur ... La plupart du temps, il m'a enseigné l'amitié et l'altruisme et, surtout, une loyauté sans faille. »- John Grogan, "Marley et moi: la vie et l'amour avec le pire chien du monde."

N'est-ce pas vrai? Nous apprenons tellement de nos chiens. Mais au-delà de ce que le meilleur ami de l'homme peut nous apprendre à apprécier la vie, ils partagent quelque chose d'autre avec nous. Les diagnostics de cancer chez les chiens sont en hausse, tout comme les diagnostics de cancer chez les personnes. En fait, le cancer canin est la principale cause de décès chez les animaux de compagnie âgés de plus de 10.

Cette confluence, il s'avère, peut être bénéfique pour la recherche sur le cancer. Un domaine d'étude connu sous le nom "Oncologie comparative" a récemment émergé comme un moyen prometteur d'aider à guérir le cancer. Des chercheurs en oncologie comparés étudient les similitudes entre les cancers naturels chez les animaux de compagnie et les cancers chez l'homme afin de fournir des indices permettant de traiter le cancer plus efficacement.

En fait, les essais cliniques de phase 1 et 2 en oncologie comparative sont en cours à Des sites 22 à travers le pays, y compris l'Université d'État du Colorado, où je mène des recherches et je suis un oncologue chirurgical pour les animaux.

La recherche dans ce domaine, impliquant des vétérinaires, des médecins, des spécialistes du cancer et des scientifiques de base, conduit à une meilleure santé humaine et à un accès plus rapide à un traitement efficace contre le cancer que ce qui était possible auparavant.

Plus comme ton chien que tu ne le sais

En tant qu'espèce, les chiens ont de fortes similitudes physiologiques et génétiques avec les humains, beaucoup plus que les souris, qui ne vivent généralement pas assez longtemps pour savoir si elles ont un cancer. Nous savons que certaines espèces de rongeurs, comme les rats de compagnie, peuvent avoir un cancer, mais les prédateurs mettent généralement fin à la vie d'une souris de terrain alors qu'elle est encore jeune. Les souris de laboratoire généralement utilisés par les scientifiques sont injectés avec le cancer plutôt que de se produire naturellement dans leur corps.

Tout comme les scientifiques ont officiellement cartographié génome humainou l'ensemble complet d'instructions génétiques, dans 2003, les scientifiques ont décodé génome canin. Ils ont découvert que les chiens ont plus de 80% de similitude génétique avec les humains, contre seulement 67 pour les souris.


Obtenez les dernières nouvelles d'InnerSelf


En outre, les cancers tels que le cancer des os, le lymphome et le cancer de la vessie qui surviennent spontanément chez les chiens de compagnie sont microscopiquement et moléculairement identiques aux cancers chez les personnes. La plupart des mutations génétiques qui conduisent les cellules à devenir cancéreuses chez les personnes sont les mêmes mutations qui causent le cancer chez les chiens. En effet, vu sous un microscope, il est impossible de distinguer entre une tumeur d'un humain et un chien.

En outre, les chiens fournissent une population nombreuse et variée à étudier, importante dans l'étude de la médecine. Les chiens qui développent un cancer sont aussi différents les uns des autres que les humains. Alors que les souris de laboratoire sont essentiellement des jumeaux identiques et vivent dans un environnement hautement réglementé, la variation entre différentes races de chiens, environnements domestiques, alimentation et mode de vie global se traduit par une diversité de population très similaire à celle des humains.

Aujourd'hui, la plupart des chiens de compagnie reçoivent des soins de santé de haute qualité et les propriétaires de chiens sont très motivés à rechercher des options améliorées pour la gestion du cancer chez leurs compagnons, et sont également motivés pour minimiser les effets secondaires.

Similitudes en réponse au traitement, aussi

Cette diversité génétique et le partage de l'ADN, de la physiologie, de la structure microscopique et des caractéristiques moléculaires similaires entre les chiens et les humains ont présenté aux chercheurs sur le cancer une opportunité clé. Les chiens développent non seulement des types de cancers similaires à ceux des humains, mais leur cancer réagit aux traitements de manière similaire.

Cela signifie que de nouveaux traitements anticancéreux, dont l'efficacité dans les cancers canins a été démontrée, peuvent souvent être considérés comme présentant un avantage similaire chez les patients cancéreux humains. En conséquence, les chercheurs reconnaissent maintenant que de nouveaux essais de médicaments chez des chiens atteints de cancer entraîneront des découvertes thérapeutiques hautement «traduisibles»; c'est-à-dire, plus susceptible de prédire des réponses médicales «réelles» chez des patients cancéreux humains.

En étudiant comment le cancer réagit chez le chien, les scientifiques acquièrent une meilleure compréhension de la façon dont les nouveaux médicaments anticancéreux non seulement traitent le cancer, mais influencent également la qualité de vie globale du patient pendant le traitement. Cela profite aux propriétaires de chiens, en leur donnant accès à de nouveaux traitements contre le cancer prometteurs pour leurs animaux de compagnie atteints de cancer, et profite aux patients cancéreux humains en fournissant un moyen rapide de recueillir des données cruciales nécessaires à l'approbation de la FDA.

Les chiens atteints de cancer aident les enfants

Par exemple, un cancer des os appelé ostéosarcome est si semblable entre les chiens et les personnes qu'une recherche intensive dans l'ostéosarcome canin a conduit à plusieurs percées dans le traitement de l'ostéosarcome chez les enfants. Les techniques chirurgicales permettant d'économiser les membres pour une reconstruction sûre et efficace après une chirurgie des tumeurs osseuses chez les chiens sont maintenant la norme de soins chez les enfants après une chirurgie de la tumeur osseuse.

Plus récemment, une forme d'immunothérapie Il a été démontré que la survie des chiens atteints de cancer des os était grandement améliorée en retardant ou en empêchant la propagation du cancer dans les poumons. En raison du succès chez les chiens, la FDA a accordé le statut de traitement accéléré au même traitement pour l'utilisation humaine en avril dernier.

Suivi rapide a été développé par la FDA pour soutenir l'approbation accélérée des traitements prometteurs, en particulier pour les conditions graves et potentiellement mortelles. Un essai clinique chez les enfants atteints d'ostéosarcome devrait débuter cette année dans plusieurs centres de cancérologie pédiatrique aux États-Unis.

Ces types de découvertes démontrent que nos compagnons à fourrure jouent un rôle crucial en nous enseignant de nouvelles façons d'aider toutes les victimes dans la guerre contre le cancer - avec deux jambes ou quatre.

La Conversation

A propos de l'auteur

Nicole Ehrhart, professeur de médecine vétérinaire, Colorado State University

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes

{amazonWS: searchindex = Livres; mots-clés = meilleur ami de l'homme du chien; maxresults = 3}

enafarzh-CNzh-TWnltlfifrdehiiditjakomsnofaptruessvtrvi

suivez InnerSelf sur

facebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}