Comment les préjugés poussent les personnes à faible revenu à suivre un régime alimentaire malsain

des aliments sains

Comment les préjugés poussent les personnes à faible revenu à suivre un régime alimentaire malsain

À mesure que les consommateurs sont de plus en plus insatisfaits des systèmes alimentaires conventionnels à grande échelle, ils cherchent des moyens de se reconnecter avec leur nourriture. Pour les riches, cela se traduit par un tournant vers ce que nous appelons le «système alimentaire alternatif».

Mes recherches approfondies dans l'insécurité alimentaire en Amérique du Nord examine l'inégalité inhérente à cette tendance. Il souligne que seules les personnes qui peuvent se permettre de «voter avec leurs fourches» sont en mesure de soutenir ce système alimentaire émergent, qui est considéré comme plus éthique, plus durable et plus transparent.

Ma recherche discute également des options pour lisser le l'inégalité dans le mouvement de la nourriture alternative, et atterrit sur le changement de politique comme une solution majeure.

Avant de lever les bras en l'air, affirmant que le changement de politique est un défi que quelqu'un d'autre devrait relever, je vous invite à lire plus loin, car j'ai également mis au jour des problèmes majeurs liés à nos attitudes sociétales. C’est ce que vous et moi devons explorer - et aborder directement - si nous avons le moindre espoir de mettre en œuvre les changements de politique nécessaires.

Les personnes à faible revenu injustement stéréotypées

Mes entrevues ont révélé que les détaillants d'aliments de remplacement n'étaient pas conscients des préoccupations des Canadiens à faible revenu confrontés à l'insécurité alimentaire. Lorsqu'on leur a demandé s'il était possible d'élargir l'accès à cette population, il n'était pas rare d'entendre des réponses comme: «Nous n'y pensons vraiment pas beaucoup. Nous n'aidons pas beaucoup les gens. "

C'est peut-être compréhensible, étant donné que les détaillants se concentrent sur le soutien aux petits agriculteurs. Cependant, dans les conversations suscitées par la publication de cette recherche, je me suis rendu compte que les Canadiens de tous les jours sont également inconscients de l'insécurité alimentaire causée par la pauvreté qui touche un ménage sur huit au Canada. Pire encore, cette ignorance alimente un discours sociétal plus large: celui qui considère négativement les personnes vivant dans la pauvreté.

D'autres chercheurs ont constaté que, lorsqu'il est question de nourriture, les personnes de faible statut socioéconomique sont censées avoir moins de compétences alimentaires, moins de connaissances sur la nourriture et moins de désir d'aliments nutritifs. Ces hypothèses sont invalides, mais envahissant.

J'ai entendu des participants dire des choses comme: «Beaucoup de personnes à faible revenu sont habituées aux aliments hautement transformés ... et peuvent ne pas acheter frais ou local si c'était moins cher.» Ou: «Ils n'ont pas fait le lien ... que la nourriture est entrer dans mon corps, et c'est la chose la plus importante que je puisse faire pour ma propre santé. "Ces opinions sont basées sur peu ou pas de preuves.

Hypothèses de déballage

Il est important de se rappeler que l'accès à la nourriture est le produit de trois facteurs distincts: physique, économique et informationnel. Fait intéressant, cependant, nous avons tendance à négliger les deux premiers - notre proximité à une alimentation saine, et notre capacité à se le permettre. Au lieu de cela, nous blâmons l'individu, caractérisant quelqu'un qui ne fait pas de «bons» choix alimentaires comme non informés.

Un bon exemple vient d'un de mes participants qui pensait que si les consommateurs de la classe moyenne, s'ils sont éduqués, n'achètent pas toujours sa nourriture, pourquoi les personnes à faible revenu, «moins éduquées»? Problématique, sa réponse confond le faible revenu avec un faible niveau d'éducation. De plus, cela perpétue l'idée que l'accès à la nourriture n'est qu'une question de choix. Rappelez-vous, les obstacles physiques et économiques à l'accès à une alimentation saine sont immenses, et ce n'est pas la faute d'un individu.

J'ai aussi entendu: «Ils ne savent pas comment gérer les légumes frais jour après jour», ce qui reflète une fois de plus la perception selon laquelle les consommateurs à faible revenu constituent un groupe homogène, moins bien informé que quiconque ayant un revenu plus élevé. . En fait, de nombreux Canadiens ne savent pas comment préparer des légumes frais jour après jour. Les acheteurs riches, cependant, peuvent dissimuler leur manque de compétences culinaires en mangeant dehors ou en achetant des nourritures préparées.

'À quoi bon?'

Beaucoup dans la société ont demandé avec condescendance «quel est le point» de cette recherche, utilisant des généralisations fatiguées que les «pauvres» sont habitués aux dons de banque alimentaire, et qu'ils ne voudraient pas de nourriture saine si elle leur était donnée.

Comme je discute dans mon recherche, les changements de politiques sont indispensables pour briser ces hiérarchies du système alimentaire. Cependant, il est important de reconnaître que les espaces commerciaux (que ce soit les marchés, les magasins ou les magasins) sont façonnés par les systèmes politiques et les contextes socioculturels dans lesquels ils existent.

Tant que les attitudes socialement construites perpétuent des stéréotypes oppressifs sur «ce que veulent les personnes à faible revenu», nous ne pouvons pas travailler à l'élimination des inégalités dans le système alimentaire.

Des changements de politiques sont nécessaires pour rendre les aliments sains abordables (sans mettre les agriculteurs en faillite) et pour permettre à tous les Canadiens de se les permettre. Mais un tel changement de politique nécessite un changement dans les attitudes sociétales, où les Canadiens exigent que la nourriture soit un droit.

Je n'envisage pas un avenir où tout le monde achètera des lots de chou biologique biologique 5 et se débarrassera de Kraft Dinner. Au lieu de cela, je plaide pour une agence de consommateurs en matière d'accès à la nourriture. Avec plus d'agence et de capacité, les Canadiens peuvent acheter ce qu'ils veulent: des tomates anciennes ou de la soupe aux tomates en conserve. C'est une question de choix.

La ConversationSi nous voulons que tous les Canadiens aient accès à une nourriture nutritive culturellement appropriée, nous devons déconstruire ces hypothèses négatives, accroître notre empathie collective et plaider en faveur de la justice alimentaire afin que chacun puisse choisir les aliments qu'il préfère dans un pays qui déborde avec abondance.

A propos de l'auteur

Kelly J Hodgins, Coordinateur: Nourrir 9 Billion à l'Arrell Food Institute, Université de Guelph

Cet article a été publié initialement le La Conversation. Lis le article original.

Livres connexes:

Le livre de cuisine Skinnytaste: Lumière sur les calories, Big on Flavour

des aliments sainsAuteur: Gina Homolka
Reliure: Relié
Caractéristiques:
  • Skinnytaste Cookbook: Légère sur les calories, grande sur la saveur par Gina Homolka (Hardcover)

Marque: Inconnu
Studio: Clarkson Potter
Étiquette: Clarkson Potter
Editeur: Clarkson Potter
Fabricant: Clarkson Potter

Acheter
Revue éditoriale: A New York Times Best-seller

Obtenez les recettes dont tout le monde parle, des faits de nutrition pratiques et de superbes photos 125 dans le premier livre de recettes du très populaire blog Skinnytaste.


Gina Homolka est la cuisinière à domicile la plus digne de confiance des États-Unis en matière de recettes faciles et savoureuses, miraculeusement hypocaloriques, à base d'ingrédients naturels et faciles à trouver. Son blog, Skinnytaste, est le site numéro un pour les recettes allégées que vous jetteriez, c'est tout.

Un seul regard suffit pour comprendre pourquoi les gens raffolent de la nourriture de Gina: un fettuccini Alfredo au poulet et au brocoli crémeux avec seulement des calories 420 par portion, des plats de petit-déjeuner comme des "muffins" à l'omelette Western préparés à l'avance, et des friandises telles que les biscuits aux noix et aux pépites de chocolat, faibles en sucre et sans beurre, mais toujours totalement indulgents.

Le livre de recettes Skinnytaste propose des recettes étonnantes 150: nouveaux plats 125 et favoris 25 incontournables. En tant que mère de deux enfants occupée, Gina a lancé Skinnytaste lorsqu'elle voulait perdre elle-même quelques kilos. Elle a demandé l'aide de Weight Watchers et a aimé le programme, mais elle a eu du mal à trouver suffisamment de recettes tentantes pour l'aider à rester sur la bonne voie. Au lieu de cela, elle a commencé à «maigrir» ses plats préférés afin de pouvoir manger avec bonheur tout en perdant du poids.

Avec de superbes photographies 100 et des informations nutritionnelles détaillées pour chaque recette, Le livre de recettes Skinnytaste est une ressource incroyable de repas enrichissants et source de joie que tous les cuisiniers à la maison adoreront.

(Veuillez noter que des informations nutritionnelles sont fournies avec chaque recette, mais les points les plus récents de Weight Watchers se trouvent en ligne à l'adresse skinnytaste.com.)




Le livre de recettes équilibré Laura Lea: 120 + Recettes de tous les jours pour cuisiner santé

des aliments sainsAuteur: Laura Lea Goldberg
Reliure: Relié
Caractéristiques:
  • MAISON DE PRINTEMPS

Marque: MAISON DE PRINTEMPS
Créateur (s):
  • Alice Randall

Studio: Spring House Press
Étiquette: Spring House Press
Editeur: Spring House Press
Fabricant: Spring House Press

Acheter
Revue éditoriale:

Dans le nouveau livre de recettes de Laura Lea Goldberg, Livre de recettes équilibré Laura Lea, le caoutchouc de la cuisine à la maison ancienne rencontre le chemin de la nouvelle alimentation saine. Avec plus de recettes abordables, réconfortantes et novatrices offertes par 120, ce premier livre de recettes du créateur du populaire site Web "LLBalanced" réaffirme que l’équilibre est possible: vous pouvez trouver la joie, la détente et la guérison de la cuisine pour vous, votre famille et vos amis. pendant ces temps frénétiques.

Toutes les recettes sont simples, familières et sans fioritures. La plupart des recettes sont élaborées en une demi-heure ou moins et sont attrayantes pour les enfants comme pour les adultes, elles peuvent être modifiées pour les plus difficiles ou peuvent être servies fièrement lors d'un dîner. La nourriture n'est pas dogmatique: un peu de tout est utilisé et la flexibilité est la clé. En mettant l'accent sur la qualité et la modération, les aspects sains ne vous frappent pas à la tête. Ils te font juste te sentir bien.

Avec des listes de courses utiles et des menus faciles à suivre, Livre de recettes équilibré Laura Lea aidera tout cuisinier à la maison à créer une base dans le garde-manger et la cuisine qui rendra la perspective d’une cuisine saine accessible, excitante et non stressante. Il ne pense pas trop aux choses et met l’accent sur la cohérence plutôt que sur la perfection. À la fin, Livre de recettes équilibré Laura Lea vous fera découvrir l’équilibre entre la cuisson de délicieux repas sains à la maison tout en renouant avec vous-même, votre famille et vos amis.





Thug Kitchen: Le livre de recettes officiel: Mangez comme vous donnez un F * ck (Livres de recettes Thug Kitchen)

des aliments sainsAuteur: Cuisine voyou
Reliure: Relié
Caractéristiques:
  • Rodale Books

Marque: Rodale Books
Studio: Rodale Books
Étiquette: Rodale Books
Editeur: Rodale Books
Fabricant: Rodale Books

Acheter
Revue éditoriale: #1 New York Times Best-seller, premier de la série des meilleures ventes

Thug Kitchen a lancé son site Web très populaire pour inciter les gens à manger de foutus de légumes et à adopter un mode de vie plus sain. Bien aimé par Gwyneth Paltrow ("C'est peut-être mon truc préféré à ce jour") et avec un demi million de fans sur Facebook, Thug Kitchen veut montrer à chacun comment prendre en charge ses assiettes et préparer de véritables plats pour le déjeuner.

Oui, beaucoup de blogs et de livres de recettes expliquent comment manger plus de chou frisé, whyginger lutte contre l'inflammation et comment cuisiner avec des micro-verts et des petits pois. Mais ils sont stupides ou prétentieux, et la plupart des gens ne peuvent pas se permettre le battage médiatique.

Thug Kitchen vit dans le monde réel. Dans leur premier livre de cuisine, ils contiennent plus de recettes 100 que leurs recettes préférées, leurs collations et leurs plats préférés des cuisiniers débutants. (Tacos au chou-fleur à la bière et à la lime? Chili au potiron? Salsa à la pêche grillée? Croyez-le! * De plus, ils vous fourniront toutes les informations et techniques nécessaires posséder.

Ce livre est une invitation pour tous ceux qui veulent faire mieux pour élever leur jeu de cuisine. Pas plus d'Sketchup et pizza compte comme des légumes. Plus de lignes de service au volant. Nomore évite le coin des produits du supermarché. Il est à peu près réel.

Vous n'en avez pas assez? Découvrez le best-seller suivi Thug Cuisine: Party Grub




des aliments sains
enafarzh-CNzh-TWtlfrdehiiditjamsptrues

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}

suivez InnerSelf sur

google-plus-iconfacebook-icontwitter-iconrss-icon

Recevez le dernier par courriel

{Emailcloak = off}